Skip to main content
Adapter Son Yoga

Adapter Son Yoga

By Adapter Son Yoga
Le podcast pour améliorer sa santé par un yoga adapté.
Je m'appelle Muriel, je suis kinésithérapeute, ostéopathe, passionnée de yoga et auteure du blog adaptersonyoga.com.
Dans cette série de podcasts, nous allons parler du yoga postural et des pranayamas (maitrise respiratoire) pour limiter vos douleurs et améliorer votre santé. Nous allons également détailler les pathologies fréquemment rencontrées dans le milieu du yoga : l'hyperlaxité, le spondylolisthésis, la scoliose...Retrouvez moi aussi sur ma chaîne You tube pour des vidéos explicatives et des séances guidées !

Listen on
Where to listen
Apple Podcasts Logo

Apple Podcasts

Castbox Logo

Castbox

Google Podcasts Logo

Google Podcasts

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Stitcher Logo

Stitcher

Présentation
Bonjour, je m'appelle Muriel, je suis kinésithérapeute, ostéopathe, passionnée de yoga et auteure du blog adaptersonyoga.com Dans cette série de podcasts, nous allons parler du yoga postural et des pranayamas (maitrise respiratoire) pour limiter vos douleurs et améliorer votre santé. Nous allons également détailler les pathologies fréquemment rencontrées dans le milieu du yoga : l'hyperlaxité, le spondylolisthésis, la scoliose... Bonne écoute! Retrouvez moi également sur ma chaîne You tube pour des vidéos d'exercices, d'anatomie ou d'explications...avec l'image en plus c'est souvent plus clair
00:54
February 24, 2022
Podcast pour les adolescents porteurs de scoliose
Tu es ado ou préado et ton médecin vient de t’annoncer que tu avais une scoliose. Une quoi? Même les adultes ne connaissent pas bien ce terme. Dans ce podcast, je t’explique tout très simplement : qu’est ce qu’une scoliose, les traitements, les causes, la surveillance, et pourquoi il est essentiel de comprendre ton dos! Il y a beaucoup de problèmes d’écoute sur le navigateur Chrome. Je te recommande de privilégier un autre navigateur, de télécharger (cliquez sur download) le podcast ou de l’écouter sur You Tube. Je suis preneuse de tout conseil pour résoudre ce problème bien mystérieux sur mes podcasts… Ce podcast est le premier d’une série d’infos sur la scoliose. Pour réaliser ce podcast, je me fais aider par Elodie Lamarche, auteure du livre « L’école de la scoliose ». Nous sommes toutes les deux kinésithérapeutes, ostéopathes et passionnée ou prof de yoga. Bonne écoute! J’ai également réalisé un podcast à destination des adultes. Tu peux aussi regarder cette vidéo plus technique.
16:40
February 23, 2022
Podcast : tout comprendre sur la scoliose!
Dans ce podcast très simple, abordable pour le grand public, nous allons voir ce qu’est une scoliose. Quand est-elle diagnostiquée? Pourquoi survient-elle? Quelle est son évolution? Quels traitements peut-on proposer? Ce podcast intéressera les familles, les patients et tous les professeurs de sport ou de yoga qui ont des élèves porteurs de scoliose et qui sont curieux de comprendre cette pathologie fréquente. Il y a beaucoup de problèmes d’écoute sur le navigateur Chrome. Je vous recommande de privilégier un autre navigateur, de télécharger (cliquez sur download) le podcast ou de l’écouter sur You Tube. Je suis preneuse de tout conseil pour résoudre ce problème bien mystérieux sur mes podcasts… Si vous préférez lire l’article cliquez ici Je vous souhaite une excellente écoute, dites moi en commentaire si ce podcast vous a été utile! Cette vidéo pourrait également vous plaire! Pour être informé de la parution des prochains articles sur la scoliose et le yoga, en co écriture avec Elodie Lamarche, auteure du livre « L’école de la Scoliose : apprendre, comprendre, apprivoiser sa scoliose avec le yoga » inscrivez vous ici.
31:35
February 16, 2022
Podcast: se motiver pour débuter le sport après 50 ans
Je suis kiné, ostéopathe et je déjoue les arguments classiques entendus en consultation👩‍⚕️! Cliquez sur « Play » pour écouter le podcast, ou faites un clic gauche ici, puis cliquez sur « Télécharger » pour le recevoir sur votre appareil, vous pourrez ainsi avancer ou reculer librement sur la piste audio. Il y a beaucoup de problèmes d’écoute sur le navigateur Chrome. Je vous recommande de privilégier un autre navigateur, de télécharger (cliquez sur download) le podcast ou de l’écouter sur You Tube. Je suis preneuse de tout conseil pour résoudre ce problème bien mystérieux sur mes podcasts… Si vous préférez lire, retrouvez mon article ici. Quand vous serez décidé à débuter, intéressez-vous à ce premier exercice : l’autograndissement. Bonne écoute, Muriel
18:49
November 23, 2021
Podcast : faut-il avoir peur de cambrer avec un spondylolisthésis?
Cliquez sur « Play » pour écouter le podcast, ou faites un clic gauche ici, puis cliquez sur « Télécharger » pour le recevoir sur votre appareil, vous pourrez ainsi avancer ou reculer librement sur la piste audio. Il y a beaucoup de problèmes d’écoute sur le navigateur Chrome. Je vous recommande de privilégier un autre navigateur, de télécharger (cliquez sur download) le podcast ou de l’écouter sur You Tube. Je suis preneuse de tout conseil pour résoudre ce problème bien mystérieux sur mes podcasts… Voici le plan du podcast: * qu’est ce qu’un spondylolisthésis?* qui est concerné?* quels sont les signes et notamment les signes de gravité?* quel est le traitement?* quel est le rôle du kiné, comment le yoga peut contribuer au traitement? Si vous préférez lire, retrouvez mon article ici.
55:02
November 09, 2021
Faut-il avoir peur de cambrer avec un spondylolisthésis?
Bienvenue sur Adapter son Yoga ! Je suis kiné et ostéopathe, vous voudrez sans doute lire mon livre, à destination des profs de yoga et des avancés, qui vous explique comment soulager les douleurs lombaires par le yoga? : Doit-on encourager la cambrure et les torsions en cas de spondylolisthésis? C’est une question qui a été récemment posée sur un groupe d’échanges entre professeurs de yoga par une prof de yoga expérimentée. Elle débutait avec une élève souffrant d’un spondylolisthésis. Cette élève était très angoissée à l’idée de cambrer. En tant que kiné, je me suis également posée la question, face à des patients figés depuis des années en rétroversion protectrice. Voilà donc le fruit de mes réflexions et lectures actuelles sur le sujet. Comme le sujet est technique, je vais peut être vous perdre avec mon vocabulaire médical. Je vous suggère alors d’écouter le podcast ci-dessus. Qu’est-ce qu’un spondylolisthésis? Spondylolisthésis vient du grec spondyl = vertèbre et olisthesis = glissement. Il s’agit donc du glissement d’une vertèbre. Par convention on désigne le glissement de la vertèbre du dessus sur celle du dessous. Donc dans le schéma suivant, il s’agit d’un spondylolisthésis antérieur, parfois appelé antélisthésis de L5 sur S1. (1) Dans l’extrême majorité des cas, le glissement est antérieur. Plus rarement, le glissement peut être postérieur (rétrolisthésis), latéral ou en rotation (dislocation rotatoire) dans certains cas rares de scoliose chez l’adulte. Le glissement peut avoir lieu à tous les étages rachidiens, mais surtout en lombaire et en cervical, car il est favorisé par les lordoses (cambrures) et la mobilité de ces étages. Le rachis dorsal est donc épargné. L’amplitude du glissement est chiffrée en grades, de l à IV selon la classification de Meyerding. Le déplacement extrême aboutit à la spondyloptose, c’est-à-dire à la perte de contact des deux plateaux vertébraux. (1) L’évolution d’un spondylolisthésis est peu prévisible. Quelques facteurs d’aggravation sont néanmoins connus : grade avancé (supérieur au grade 3) à un âge jeune, hyperextensions répétées, pratique sportive à haut niveau. Le spondylolisthésis étant favorisé par la cambrure, on pourrait être tenté de simplement éviter ce mouvement de lordose. Elémentaire, mon cher Watson. Mais, c’est un raisonnement trop simpliste, attendons d’en savoir plus. Quelles sont les formes de spondylolisthésis? Le spondylolisthésis par lyse isthmique Qu’est-ce qu’une lyse isthmique? Dans ce cas, le glissement vertébral est permis par la lyse (destruction) de l’isthme vertébral (ou pars interarticularis), c’est à dire la partie de la vertèbre supportant les massifs articulaires, sur l’arc postérieur. La vertèbre se trouve ainsi divisée en 2 parties, une partie antérieure glissant généralement en avant, quand l’arc postérieur reste fixé en arrière. Les jeunes et les sportifs sont concernés Cette affection est fréquente et touche 6% de la population générale. Les niveaux les plus souvent impactés sont L5-S1 avec 85% des cas rencontrés et un âge d’apparition jeune entre 15 et 25 ans, parfois dès 10 ans. Notons d’emblée qu’environ la moitié des lyses seulement s&rsquo...
55:02
November 08, 2021
Podcast : hyperlaxité articulaire
Ceci est mon premier podcast, soyez indulgent ;-)! Cliquez sur « Play » pour l’écouter, ou faites un clic gauche ici, puis cliquez sur « Télécharger » pour le recevoir sur votre appareil, vous pourrez ainsi avancer ou reculer librement sur la piste audio. Il y a beaucoup de problèmes d’écoute sur le navigateur Chrome. Je vous recommande de privilégier un autre navigateur, de télécharger (cliquez sur download) le podcast ou de l’écouter sur You Tube. Je suis preneuse de tout conseil pour résoudre ce problème bien mystérieux sur mes podcasts… Ce podcast détaille l’hyperlaxité articulaire, son dépistage et sa prévention. Si vous préférez lire cet article ou avoir accès aux illustrations, cliquez ici.
28:32
October 26, 2021
Hyperlaxité. Pourquoi est-il capital de savoir la dépister ?
Bienvenue sur Adapter son Yoga ! Je suis kiné et ostéopathe, vous voudrez sans doute lire mon livre, à destination des profs de yoga et des avancés, qui vous explique comment soulager les douleurs lombaires par le yoga? : L’hyperlaxité est une atteinte fréquente dans la population générale et surreprésentée chez les pratiquants de yoga. Invisible et peu connue, elle mérite pourtant d’être repérée pour prévenir les douleurs chroniques à long terme. « Mais pourquoi personne ne me l’a jamais dit ? » s’agace Virginie, 42 ans, lors de notre première consultation. « Ni mon médecin, ni mes profs de sport, ni mes kinés! Pourtant j’en ai consulté du monde! ». Je dois avouer qu’en tant que kinésithérapeute, je ne parlais que rarement de l’hyperlaxité à mes patients. Pourtant, j’ai été formée à cette problématique qui se dépiste très facilement. La première des raisons, c’est que l’hyperlaxité est presque physiologique (normale), et que souvent le patient a une problématique plus urgente à régler. La deuxième raison, c’est que le travail d’éducation est long, et qu’il s’agit d’un travail préventif et que ni le kiné, ni le patient n’ont en général le temps de le réaliser. Ma prise de conscience : J’ai eu le déclic il y a quelques années, en visionnant avec des amis la vidéo d’une jeune contorsionniste. Elle était magnifique, respirait la santé et réalisait des prouesses. Mes amis étaient subjugués et moi…déformation professionnelle oblige, j’étais très crispée pour elle. Sa prestation n’étant pas loin d’être un film d’horreur articulaire… Lors de l’interview suivant son numéro, elle expliquait qu’elle souhaitait arrêter sa carrière artistique. Tout le monde était très surpris, sauf moi : les douleurs étaient insoutenables bien sûr! Ce qui me semblait une évidence ne l’était donc pas, et j’ai commencé à alerter mes patients sur l’hyperlaxité. Qu’est ce que l’hyperlaxité ? Dans cet article, je ne vais parler que des formes mineures, communes, d’hyperlaxité. Volontairement, j’exclus les maladies génétiques de type SED ( Syndrome d’Ehlers-Dalos), syndrome de Marfan ou trisomie 21, qui présentent pourtant toutes l’hyperlaxité comme symptôme, mais dont le diagnostic et le suivi médical sont très différents de la thématique qui m’intéresse aujourd’hui. Je vais donc parler aujourd’hui de l’hyperlaxité articulaire, qui permet à certaines articulations d’aller dans des amplitudes extrêmes, anormales et non physiologiques. Cela est dû au relâchement et à l’élasticité excessive de certains tissus conjonctifs (ligaments, tendons, fascia… selon les cas). Qui est concerné par l’hyperlaxité? Environ 1 personne sur 10 est concernée à des degrés divers. Ce sont plus souvent les femmes. Cette hyperlaxité peut concerner toutes les articulations chez une même personne, ou certaines articulations seulement. Elle peut être innée ou acquise suite à un traumatisme. Une entorse grave de la cheville, par exemple, peut amener à une hyperlaxité d’une cheville seulement. L’hyperlaxité peut également être acquise par la pratique assidue et non conscientisée de certains sports de souplesse en pleine croissance : gymnastique et danse classique notamment. En danse classique, l’hyperlaxité est même un critère de recrutement des danseurs,
28:32
August 18, 2021
5 mauvaises excuses pour ne pas débuter une activité physique après 50 ans
Bienvenue sur Adapter son Yoga ! Je suis kiné et ostéopathe, vous voudrez sans doute lire mon livre, à destination des profs de yoga et des avancés, qui vous explique comment soulager les douleurs lombaires par le yoga? : Vous vous cherchez encore des excuses pour ne pas débuter une activité physique après 50 ans? Lisez ceci pour vous convaincre de débuter! Le constat Vous avez passé 50 ans, vous êtes sédentaire depuis toujours ou presque. Vous commencez à vous sentir raide et à avoir régulièrement des douleurs articulaires, en dehors même de toute pathologie. Vous le constatez à des petits gestes de la vie quotidienne : vous marquez un temps d’arrêt au moment d’enfiler vos chaussettes et vous ne vous souvenez même plus qu’à une époque c’est debout que vous les mettiez… Parfois ce sont vos épaules qui vont se rappeler à vous quand vous aurez les bras levés. Vous retardez le prochain shampoing pour les épargner.S’accroupir ou se relever devient pénible, vous levez les yeux au ciel à chaque objet qui tombe.Alors, oui vous allez invoquer la fatalité, le temps qui passe et probablement le fameux naufrage du Général De Gaulle. « La vieillesse est un naufrage »Le Général De Gaulle évoquant le Maréchal Pétain (et pas sa propre vieillesse), recité des centaines de fois dans les cabinets de kiné! La vieillesse est-elle un naufrage? L’âge physiologique varie selon son histoire, son patrimoine génétique et son environnement. Je suis issue d’une famille de sportifs, où naturellement on bouge par la marche, la danse, le vélo comme moyen de déplacement… Ainsi, quand j’ai débuté ma vie professionnelle, mes parents avaient la cinquantaine, étaient très en forme, alertes et sportifs. Jeune kiné, j’ai donc été stupéfaite qu’au cabinet, mes patients sédentaires du même âge, perdaient déjà progressivement leurs capacités physiques. Imaginez ! Quand un sportif de 50 ans court potentiellement un marathon, un sédentaire commence à avoir des difficultés à se retourner sur la table de massage ou à s’en relever sans prendre d’élan. Ce même sédentaire est également en train de perdre à bas bruit la possibilité de rester en équilibre sur un pied. C’est d’ailleurs à ce moment qu’il commence à s’assoir pour enfiler son pantalon, en trouvant cela plus aisé. La force musculaire décline également. Alors, oui, c’est le vieillissement naturel : raideur, souvent accompagnée de sa sœur jumelle douleur, perte musculaire et perte d’équilibre. Encourager l’activité physique sans culpabiliser Ce n’est pourtant pas faute d’encourager l’activité physique. Les médias, le médecin traitant, le kiné, le rhumato, vos proches, tous vous encouragent à débuter l’exercice physique, voire vous le prescrive.Je ne détaillerai pas ici les bénéfices attendus de l’activité physique, car ce qui m’intéresse aujourd’hui c’est ce bilan : plus les années passent, plus il devient difficile de débuter une activité physique, or, même à 80 ans, il y a un intérêt à se mettre en mouvement, en conscience. L’objectif de mon article n’est certainement pas de vous culpabiliser. Au contraire, je cherche à trouver chez vous les ressorts qui vont vous mo...
18:49
June 29, 2021