Skip to main content
2 minutes avec Dieu chaque jour

2 minutes avec Dieu chaque jour

By Adventiste FFS
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent 2 minutes de méditation à écouter chaque jour.
Listen on
Where to listen
Breaker Logo

Breaker

Google Podcasts Logo

Google Podcasts

Overcast Logo

Overcast

Pocket Casts Logo

Pocket Casts

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Currently playing episode

La crise de Paul et Silas - Florian Ritlewski

2 minutes avec Dieu chaque jour

1x
Abraham 2 - Samuel Dinsenmeyer
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:01
May 25, 2020
Abraham 1 - Samuel Dinsenmeyer
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
01:55
May 25, 2020
La crise de Paul et Silas - Florian Ritlewski
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:37
May 20, 2020
Le serviteur fidèle - Thierry Mathieu
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:32
May 20, 2020
Passé, present, avenir - Lionel Hinard
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:09
May 20, 2020
Face aux géants - Samuel Dinsenmeyer
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:08
May 20, 2020
Se souvenir de nos expériences - Samuel Dinsenmeyer
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
01:35
May 20, 2020
Marcher le jour - Gaël Cosendaï
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:14
May 20, 2020
Sur le chemin d'Emmaüs - Samuel Dinsenmeyer
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
01:31
May 20, 2020
Paul en confinement a Rome - Lionel Hinard
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:17
May 20, 2020
Le choix de Paul - Lionel Hinard
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:36
May 20, 2020
Je vais faire du nouveau - Inès Lage Sasu
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:03
May 20, 2020
Inquiète et occupée - Inès Lage Sasu
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:10
May 20, 2020
Je cours vers le but - Gaël Cosendaï
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:07
May 20, 2020
Qui a pêché - Philippe Reignier
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:43
May 20, 2020
Encouragements - Stéphane Leguilcher
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:51
May 20, 2020
Nourrir sa vie spitituelle - Samuel Dinsenmeyer
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:28
May 20, 2020
Conversion en prison - Lionel Hinard
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:13
May 20, 2020
Le moine et la psychanalyste - Jérémie Rossetti
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:57
May 20, 2020
Trouver le sommeil - Thierry Mathieu
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:26
May 20, 2020
Barnabas - Lionel Hinard
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:39
May 20, 2020
Une question impossible à éluder - Jérémie Rossetti
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
03:23
May 20, 2020
Le boulversement de la nature - Thierry Mathieu
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:46
May 20, 2020
Être Simon les uns pour les autres - Jérémie Rossetti
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:05
May 20, 2020
Un détour complexe - Lionel Hinard
Les pasteurs de la Fédération Adventiste France Sud vous proposent une méditation chaque jour de 2 minutes durant le temps de confinement. Notre vision Je vis des relations authentiques Je partage l'Évangile simplement Je m'investis pour une Église accueillante et engagée J'apprends et je transmets dans un service enthousiaste Confiant dans le retour du Christ, et animé par l'Esprit, pour, ensemble, former une ÉGLISE RAYONNANTE. Qui sommes nous ? Tout élan de témoignage de qualité ne peut naître que d’un travail collectif, d’un état d’esprit, d’une volonté d’établir et de maintenir entre les membres des rapports sain et fraternel. L’adjectif « heureux » qui qualifie et valorise l’être disciple fait écho aux béatitudes (l’humilité, la douceur, la miséricorde, l’amour de la justice… Matthieu 5.3-12 ) , aux promesses du prophète Daniel (heureux celui qui attend et qui marche Daniel 12.12) et de Jean dans son Apocalypse (heureux celui qui veille, ceux qui gardent la Parole, qui lavent leur robes, celui qui lit la prophétie…  Apocalypse 1.3), aux encouragements des Psaumes (heureux celui qui se confie en toi, celui qui cherche en Dieu un refuge… Psaumes 43.9 ; 40 ). Le disciple est heureux quand son cœur se nourrit de la bienheureuse espérance décrite par Paul à Tite (2.13) qui nous recentre, malgré les obstacles, sur la plus belle promesse de la parole de Dieu : celle de son prochain retour. Tout projet d’église doit avoir comme objectif élevé la qualité des liens qui nous rassemblent. Dans le Psaume 34.5, le terme « rayonnant » décrit le croyant qui consacre son existence à fixer le regard sur son Seigneur. Le rayonnement est un phénomène naturel, et le témoignage devrait l’être également. Nos contemporains ont tendance à rejeter tout ce qui est artificiel, ils sont en recherche d’authenticité, de cohérence. Le témoignage d’une communauté ne peut se résumer à quelques événements ou à l’invitation de « spécialistes » de l’évangélisation. Ces projets n’ont de sens que s’ils prennent le relais d’une attitude persévérante de témoignage dans le quotidien : ce que je suis (ou ce que Christ fait dans mon cœur et ma vie), là où je suis (là où Il me place). Daniel Monachini, Président de la FFS Retrouvez nous sur YouTube | Facebook | Instagram | Twitter | Site Internet
02:32
May 20, 2020