Skip to main content
The Arab Feminist Project

The Arab Feminist Project

By farah bouzida
Welcome to the Arab Feminist Project podcast. In each episode I speak with the most inspiring women from the Arab World who are leading the change around diversity issues, and gender equality. My name is Farah Bouzida and I’m curious about understanding how those feminist leaders are fighting against established norms for a better access to their rights.
I’m also on a personal quest to build an effective ecosystem that helps connect these women with their sisters who live abroad and who want to support them. If you want to know more email me to thearabfeministproject@gmail.com



Listen on
Where to listen
Breaker Logo

Breaker

Google Podcasts Logo

Google Podcasts

Overcast Logo

Overcast

Pocket Casts Logo

Pocket Casts

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Wassyla la nomade: Partie 2
Lors de cet épisode je continue ma conversation avec la grande figure du féminisme algérien, Wassyla Tamzali. Alors que nous avons abordé des thèmes comme la définition du féminisme, la quête de liberté et les séquelles du colonialisme sur le peuple algérien, dans ce nouvel épisode Wassyla nous livre son regard lucide et critique sur le peuple algérien du hirak. Malgré cette critique, le message de Wassyla n’est pas dénué pour autant d’espoir, surtout quand elle évoque avec cette étincelle qui lui est propre, l’énergie et la détermination de la nouvelle génération de féministes algériennes. Sa conclusion est sans équivoque, pour sortir de l’impasse de ces révolutions arabes, en particulier celle du hirak, il serait temps que les hommes deviennent féministes. Elle revient également sur son lien étroit avec l'art et les artistes, et elle explique pourquoi leur travail est si important pour parler des sujets tabous dans les sociétés conservatrices.  Pour plus de Wassyla Tamzali  Une éducation algérienne Une femme en colère Les ateliers sauvages
30:51
February 8, 2021
Wassyla la nomade : Partie I
Invitée: Wassyla Tamzali. Avocate, essayiste, écrivaine, activiste féministe Directrice des ateliers sauvages à Alger. En savoir plus sur mon Invitée: Wassyla Tamzali est une des grandes figures du féminisme dans le monde en général et du monde Arabe en particulier. On lui doit deux grands ouvrages qui sont "Une éducation algérienne" , une autobiographie où elle y raconte son enfance dans une famille bourgeoise d'origine Ottomane, ses drames familiaux qui marqueront son entrée dans sa vie d'adulte, ses moments d'espoir suivis de ses désillusions dans une Algérie nouvellement indépendante. Dans son deuxième livre "Une femme en colère" elle nous livre une critique acerbe envers ses ami.e.s féministes et intellectuel.l.e.s européen.n.e.s qui font preuve de tant de laxisme face aux dérives de l'islamisme sous motif  d'exception culturelle. Wassyla s'exaspère qu'on veuille taire sa critique intellectuelle pour cause d'exception culturelle.  On croirait même ré-entendre cette même litanie aux lendemains de l'indépendance Algérienne quand elle voulait défendre la femme algérienne libre et indépendante et qu'on lui rétorquait déjà à cette époque, que cela n'était pas valable pour cause d'exception culturelle. Ces dernières années, Wassyla continue à réserver une grande partie de son temps à ses combats, comme le fait de marcher auprès des féministes algériennes lors du Hirak, comme elle se consacre à ses autres passions qui sont l’art à travers Les ateliers sauvages, ou l’écriture. En savoir plus sur l'épisode:  Au cours de cette première partie de ma conversation avec Wassyla, nous abordons en quoi la quête de liberté est plus intéressante que la liberté elle même, en quoi il est important d’articuler le féminisme dans la pensée, des tentatives d’exclure le féminisme de la pensée pour les détruire, et des séquelles du colonialisme sur l’Homme Algérien en général et sur les femmes en particulier. Ce que je retiens : Ce que je retiens de ma conversation avec Wassyla est que ce qui compte dans tous ces combats pour le féminisme, pour  la liberté, ou pour la démocratie, ce n’est pas tant la destination finale, mais le voyage, c’est sans doute pour cela qu’elle voue une passion pour les voyages et qu’elle se dit elle même être une nomade. Références : Livre écrit par Wassyla Tamzali : Une éducation algérienne; Une femme en colère; Références citées au cours du podcast: Nulle part dans la maison de mon père par Assia Djebar; La Zerda par Assia Djebar; La nouba des femmes du mont Chenoua par Assia Djebar; Arrêt Sur Images avec Wassyla; Genevieve Fraisse; Frantz Fanon; Jacques Derrida; Mohammed Arkoun.
01:00:17
January 31, 2021
Héla elle l'a
Dans cet épisode de The Arab Feminist project, je reçois Héla Skhiri de Tunisie. Héla oeuvre depuis plus de  30 ans à travers des associations comme Terre des Hommes et des agence ONUSIENNES pour lutter contre la précarité des enfants et des femmes en Tunisie. Mais ce qui rend Héla exceptionnelle, c’est son propre parcours de femme. A 4 ans, à l’âge où son petit frère naît, elle prend conscience à travers le regard que lui porte désormais sa famille, de l’infériorité que lui réserve son genre. Une situation qui ne cessera d’alimenter son insoumission et son fort désir de justice. Au cours de cet épisode Héla nous raconte ce parcours de femme libre,  ces moments clefs qui ont sillonné sa mission de vie, l’évolution de sa révolte féministe et sa participation active à l’établissement de la nouvelle constitution Tunisienne au lendemain du printemps Arabe. Il n’y a pas un moment où je n’ai pas été touchée ou inspirée par le récit d’Héla, mais une chose m’a beaucoup marqué dans ces propos, c’est sa façon d’évoquer que si la dictature dans laquelle était plongée la Tunisie, infligeait à sa société d’être monochrome, le printemps arabe lui a rendu toutes ses couleurs. C’est ainsi que la société Tunisienne réalisait qu’elle était composée de plusieurs individualités et qu’il fallait désormais apprendre à vivre ensemble en acceptant toutes ces différences. Avant de vous laisser écouter ma conversation avec Héla, je voulais dédier cet épisode à Gisèle Halimi cette grande dame qui s’est éteinte le jour où nous avons enregistré ce podcast. Gisèle est née en Tunisie, et c’est sans doute à elle qu’on doit les plus grandes victoires du féminisme en France dont celle de l’IVG à la suite du procès de Bobigny en 72. Alors que c’est la loi Veil qui le légalise l’IVG en  1975, je ne savais pas que la Tunisie l’avait autorisé  bien avant dès 1973. Si vous souhaitez en savoir plus sur Héla Skhiri, vous pourrez là retrouver sur: Héla/Linkedin Héla/Insta Héla/Facebook Héla/Twitter Les références d'Héla dans cet épisode: Interview de Delphine Seyrig dénonçant les injustices réservées aux femmes. Une vidéo qui n’a pas pris une ride, et dont le discours reste valable de nos jours. L’association Amal pour la famille et l'enfant  dont Héla évoque longuement l’action en Tunisie. Une vidéo Charlie Danger de Charlie Danger qui explique pourquoi les rivalités féminines existent.
01:58:21
December 5, 2020
Aux sources du Podcast
Au cours de cet épisode, il m’a semblé important de dire pourquoi je m’étais lancée dans ce projet de podcast pour parler des féministes du monde arabe. Pour cela j’ai demandé à une amie Yvonne Daher, elle même activiste humaniste et féministe libanaise de m’interviewer pour expliquer cette démarche. Notre conversation n’est pas tant sur l’intérêt du féminisme dans le monde arabe, mais plutôt de ce qui a suscité en moi cette envie soudaine d’en parler, alors que rien de ma vie de cadre quadragénaire ne me prédestinait à le faire.
42:11
September 23, 2020
Episode d'introduction
Bonjour et bienvenu(e) au podcast “The Arab Feminist Project”. Mon nom est Farah Bouzida, et lors de chaque épisode  je vous ferai découvrir  la vie fascinante et inspirante de femmes qui luttent pour leurs droits dans les pays Arabes. J’emprunte cette voie, afin de mieux comprendre les défis auxquels elles font face, et dans quelle mesure des ponts interdisciplinaires et géographiques pourraient les aider à concrétiser leurs rêves, et par la même occasion mes rêves. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires et suggestions en adressant vos messages à thearabfeministproject@gmail.com
00:34
June 2, 2020
The intro episode
This is a brief intro about what the Arab Feminist Project podcast is about.  If you feel inspired by what we discuss along this podcast and you want to make suggestions or feedback, please email me at thearabfeministproject@gmail.com , to share your thoughts.
00:42
June 2, 2020