Skip to main content
S'ouvrir aux différences

S'ouvrir aux différences

By Mai Lam Nguyen Conan

A la suite de la publication de mon livre « s’ouvrir aux différences, découvrir l'intelligence inclusive », Editions Gereso 2020, j’ai reçu de nombreuses sollicitions et encouragements à créer ce podcast, afin de donner la parole à des personnalités qui ont eu cette expérience des différences, pour elles-mêmes ou pour des collectifs, de nous raconter comment elles avaient fait, quels bénéfices elles en avaient tiré. Alors, s’ouvrir aux différences, ça te rend plus quoi ou moins quoi ?
Where to listen
Google Podcasts Logo

Google Podcasts

Pocket Casts Logo

Pocket Casts

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Currently playing episode

Adjaratou Lawani : le leadership africain sera féminin et écologique !

S'ouvrir aux différences

1x
Episode #11 Miki Kasongo - Ubuntu, une philosophie universelle de la relation
Episode #11 Miki Kasongo - Ubuntu, une philosophie universelle de la relation
La pensée Ubuntu émerge en Afrique et prend de l’ampleur en Afrique du Sud pendant l’apartheid. Le terme désigne alors un idéal opposé à la ségrégation, un instrument qui promeut la réconciliation nationale en prenant l’humanité comme point de départ de toute réflexion. Cette pensée est notamment développée et défendue par Desmond Tutu, qui affirme : « Mon humanité est entremêlée inextricablement à l’humanité de l’autre. Lorsque je te déshumanise, je m’inflige le même traitement sans le savoir ». La pensée Ubuntu incarne donc la croyance en un lien humain universel, qui se traduit par la devise : « Je suis parce que tu es ». Ubuntu est une école d’interdépendance entre le Je et le Tu, et entre donc dans le champ de la philosophie de la relation. L’individu ne peut pas se définir seul, sans appartenir à un groupe ; en d’autres termes, la définition du singulier est toujours attachée au collectif. Je suis parce que tu es. Si beaucoup soutiennent que cette pensée est applicable à tous et partout, il est légitime de se demander dans quelle mesure elle est applicable au monde du travail. Peut-elle éclairer les pratiques d’un leadership plus inclusif ? Miki Kasongo tente de nous éclairer en développant 5 conseils pratiques issus de la pensée Ubuntu et applicables dans la sphère professionnelle. Selon lui, il est nécessaire (1) de défendre la primauté de l’humanité et le respect de l’Autre ; (2) d’affirmer que la vie est plus importante que la richesse ou l’argent ; (3) de promouvoir l’interdépendance ; (4) de prôner la philosophie du dialogue et de la réconciliation en cas de différends ; (5) de développer une forme de justice réparatrice. Ainsi, cette approche complexe a de l’avenir, car elle permet de repenser notre perception des relations interpersonnelles, interculturelles et hiérarchiques, et ainsi notre rapport aussi bien à l’Autre, qu’à Soi. Miki Kasongo est né à Kamina dans la Province du Katanga, en République Démocratique du Congo, est membre de l’Ordre des Frères Mineurs (Franciscains). Il donne cours à l'ISP de Paris, au Congo Kinshasa et en Martinique. Retrouvez ici la bibliographie de Miki Kasongo
36:27
October 01, 2021
Alexandre Pachulski (TalentSoft) Gérer par l'appétence, plus que par la compétence
Alexandre Pachulski (TalentSoft) Gérer par l'appétence, plus que par la compétence
Alexandre Pachulski est Docteur en Intelligence Artificielle, et co-fondateur de Talentsoft, le leader européen des applications cloud de gestion du capital humain. Alexandre est animé par une énergie créatrice, et une conviction que les humains peuvent réaliser collectivement des miracles lorsqu’ils sont alignés sur leur potentiel et leurs singularités. Auteur de plusieurs ouvrages, dont le dernier a pour titre “Unique(s)” au pluriel, Alexandre propose dans ce podcast une vision inspirante du futur du travail, une autre approche de la gestion des talents, et nous invite à nous reconnecter avec nos envies et nos appétences, seuls moyens selon lui de fédérer des collectifs pour résoudre les enjeux environnementaux, économiques, politiques et sociaux que nous connaissons aujourd’hui. Dans ce podcast, nous évoquons : Non pas la guerre des talents, mais la guerre pour les talents, nécessairement divers, singuliers, uniques. La prise de risque dans le recrutement et la capacité d’une entreprise à co-créer “la rencontre”, c’est-à-dire l’adéquation entre les envies d’individus et les défis à résoudre ensemble. La force d’une équipe, qu’il définit par cet assemblage de talents divers motivés par l’envie de résoudre ensemble des problèmes, et non l’addition de talents en fonction de critères qui seront obsolètes. Merci Alexandre de ce moment. 
42:05
April 01, 2021
Ngoc (Bi) Nguyen : Weird Culture kids, les élites de demain
Ngoc (Bi) Nguyen : Weird Culture kids, les élites de demain
Enfant d’un couple de parents vietnamiens qui se sont rencontrés en Union Soviétique à l’époque de la guerre froide, Ngọc (Bi) Nguyễn est née à Moscou et a grandi à Hanoi. Ses parents, qui ne parlent pour autant pas un mot de français, la scolarise dès ses 3 ans au Lycée Français Alexandre Yersin, qu’elle fréquente jusqu’à l’entrée en seconde. À partir de ses 15 ans, elle a poursuivi ses études aux États-Unis, dans un internat dans le Connecticut, puis à l’Université. De cette éducation si étrange, si culturellement mixée, empreinte de questions tout autant complexes et de réponses qui ne peuvent s’écrire avec des points ou sur des lignes droites, Ngọc en a fait un livre, un récit personnel et un concept sociologique dans lequel elle englobe des enfants comme elle, et qu’elle a nommés des « weird culture kids ». Au delà de l’aspect très touchant et très profond des questions identitaires que se pose Ngoc, son concept de « weird culture kids » questionne à mon sens le poids encore massif des systèmes d’education occidentaux dans la fabrique des élites de demain, la concurrence entre modèles anglo-saxons et français, et la dépendance de millions d’élites globales par rapport à ce système. Le Vietnam étant dans une émergence plus récente, les jeunes vietnamiens sont sans doute moins « aguerris » que leurs voisins indiens ou chinois à ce parcours très codé. Merci Ngoc de ce moment, je te souhaite de pouvoir ouvrir de belles conversations avec ta famille et les Vietnamiens ! Lire le livre de Ngoc et la suivre sur les réseaux sociaux. 
33:01
March 23, 2021
Pierre Meisel : à bord du voilier Jolokia, faire de nos différences une force
Pierre Meisel : à bord du voilier Jolokia, faire de nos différences une force
Pierre Meisel est Skipper, fondateur de Team Jolokia, un programme mis en place depuis 2012, qui démontre par l'exemple à bord d'un voilier de course au large, les apports bénéfiques de la diversité, orchestrée autour d’un projet collectif. L'équipage de Jolokia est en effet composé de personnes issues de toutes les diversités, que rien ne semblait pouvoir réunir, et qui, pourtant, ensemble, vont réussir à atteindre des niveaux de performance élevés. Dans cet entretien, je me suis attachée à recueillir le savoir-faire de Pierre et de ses co-équipiers pour comprendre comment concrètement on orchestre la diversité afin d'en tirer tous les bénéfices ; c’est quoi concrètement un leadership plus inclusif ? Dans cette conversation, Pierre nous livre ici les leçons du terrain : Tout d’abord, dépasser la peur de l’inconnu, oser sortir de son milieu, de son cercle de liens privilégiés. Faire attention au piège de la bienveillance, ou à l’excès de bienveillance, qui consiste à vouloir faire “à la place de” la personne distinguée par sa différence. Accepter et favoriser le conflit fructueux, la différence des points de vue, la dissension. Au bord de la team Jolokia, on comprend très bien la grande différence entre diversité et inclusion : l’inclusion est une dynamique qui ne peut se faire seule, c'est un droit à faire converger sa singularité dans un collectif.
39:39
March 15, 2021
Liliya Reshetnyak : je suis différente comme toi
Liliya Reshetnyak : je suis différente comme toi
Liliya Reshetnyak est co-fondatrice et présidente de Hipip IN, une plateforme RH digitale destinée à faciliter l’intégration dans le monde professionnel de profils atypiques, tels les Hypersensibles, Asperger, Hauts Potentiels Intellectuels… Hipip IN fait le lien entre les entreprises et ces personnes “neuro-atypiques”, en aidant et accompagnant leur recrutement, pour aider l’entreprise à mieux décoder leurs compétences, talents et valeur ajoutée Liliya m’a permis dans ce podcast de mieux cerner les aprioris que j’avais vis-à-vis de la neuro-atypie et de cette différence invisible. À l’issue de cette conversation, nous nous sommes retrouvées sur un point, qui était que ce qui importait le plus, pour elle comme pour moi, ce n’était pas tant par quelle “case” de la diversité on commençait, tant que c’était pour trouver une démarche et des actions qui contribuent à l’inclusion de toutes les différences. Merci Liliya de ce moment.
22:00
March 10, 2021
Xavier Rivoire : Unis et Uniques, des actes au delà des mots (Decathlon)
Xavier Rivoire : Unis et Uniques, des actes au delà des mots (Decathlon)
Xavier Rivoire est le Leader de la communication institutionnelle de Decathlon International Le fil conducteur du parcours de Xavier est le sport. Pratiquant passionné et sportif multirécidiviste (à son actif quelques marathons mondialement réputés)/ Avant d’opérer chez Décathlon, Xavier a mené une carrière de journaliste sportif, pour Europe 1, l’Équipe et France Football. Il a publié une dizaine d'ouvrages dont les biographies de Robert Pires, Arsène Wenger et David Beckham. La communication comme métier et le sport comme passion, c’est ce que Xavier et ses équipes portent depuis 10 ans chez Décathlon, l’enseigne préférée des Français et qui rappelons-le, conçoit, produit et distribue produits et services sportifs à travers près de 1200 magasins dans 69 pays. Faire du sport un vecteur de bien-être, un trait d'union avec les autres, un amplificateur de vie et le faire vivre et vibrer au travers de la communication, conçue comme la mise en musique, en avant et en lumière des qualités d'Autrui. : c’est la philosophie qui sous-tend Xavier et son équipe au travers de la création de la plateforme “One Blue Team” : https://www.oneblueteam.com/  C’est d’ailleurs à partir du slogan qui accompagne cette plateforme, “Unis et uniques”, que j’ai souhaité interroger Xavier. Cette conversation avec m’a permis de lui faire part de certains de mes aprioris sur le monde corporate, monde dans lequel la diversité et l’inclusion ne sont souvent que des programmes aux effets d’annonce qui ne se vérifient pas nécessairement dans le quotidien. Malgré tout, il y a quelque chose de particulier avec cette entreprise, cette proximité avec les utilisateurs, cette capacité à répondre aux besoins de plus en plus diversifiés du plus grand nombre, quels qu’ils soient dans le monde, cela doit bien venir de quelque part. Cet esprit d’équipe, c’est près de 100 000 cœurs de collaborateurs qui battent autour d’une même passion, ce n’est pas anodin. Bienvenue dans l’univers de Decathlon, une entreprise dans laquelle les actes comptent plus que les mots, qui promeut la singularité de chacun au travers d’une histoire faite par des êtres humains, pour des êtres humains. Merci Xavier de ce moment 
33:25
March 01, 2021
Isabelle Gillet - accompagner à l’intelligence de soi et des autres
Isabelle Gillet - accompagner à l’intelligence de soi et des autres
Isabelle est anthropologue clinicienne, agrégée en communication et coach certifiée en neurosciences. Sa particularité est d’accompagner des personnes qui naviguent entre des différences de réalités, de perspectives, de cognition et d’expériences. Des gens qui slaloment entre des mondes, des cultures et des perspectives sur le monde. Ces clients sont multicouleurs comme elle les appelle, ils sont des expatriés, des profils multiculturels ou des hauts potentiels. Elle les accompagne pour les aider à mieux gérer cette mobilité spatio-cognitive, sur le chemin elle rencontre des personnes pour qui cette mobilité peut générer de la souffrance, et d’autres, qui au contraire la vivent une vraie libération. C’est en somme un peu un docteur de nos rapports à la différence ! EXTRAIT « La Construction de notre identité, ça, ça n'a pas de fin. L'identité n'est pas une étiquetten qu'on se colle ou que les autres vous collent, quand bien même ça peut être ressenti comme ça dans les interactions. C'est un construit social, c’est-à-dire que c'est le reflet qu'on se fait intérieurement du regard que les autres portent sur nous. Une identité ne peut pas se construire s'il n'y a pas d'altérité. Si on mettait les gens dans une vraie boîte physiquement, si on les enfermait dans cette boîte et ne plus les laisser sortir pour une vie entière, en fait, ils n'auraient pas d'identité. On serait seul avec soi. On n'aurait pas ce reflet de l'autre qui joue comme le miroir. On ne pourrait pas se construire et en fait, on ne serait pas là. On ne serait pas tout simplement »
39:10
February 23, 2021
Rémy Buisine - Un journaliste qui a le goût des autres
Rémy Buisine - Un journaliste qui a le goût des autres
Rémy Buisine est un journaliste différent. Dans un contexte de défiance accrue envers les médias, il réussit, à travers le média Brut pour lequel il officie, à se distinguer par la proximité qu’il crée avec les personnes qu’il filme, qu’il interroge, et à qui il donne la parole. Des premières manifestations de Nuit Debout en 2015, à la précarité estudiantine liée à la pandémie, en passant par les Gilets Jaunes, le Liban ou l’interview avec le Président E. Macron, Rémy Buisine réalise le métier de ses rêves. Son parcours est, comme on dit aujourd’hui, atypique. Cette différence est devenue sa très grande force : de par la fidélité à sa vocation d’enfant, sa sensibilité sociale associée à une compréhension aiguisée des nouveaux usages médias, il a redéfini en accéléré les contours d’un journalisme plus humain, plus proche des gens et plus authentique. Extrait : "Je me suis construit en adorant le contact avec les gens, c'est-à-dire le fait de parler avec eux, de m'intéresser à leur vie. Je trouve que c'est la base même, le sens du journalisme c'est de s'intéresser à la vie des gens, la vie des autres, de toutes les composantes de notre société, ces sensibilités, et pour ça il faut adorer les gens et moi j'adore les gens et j'adore parler avec eux." Rémy Buisine avec Mai Lam NGUYEN CONAN 
31:44
February 15, 2021
Philippe Croizon : oser être soi-même pour réussir l'impossible
Philippe Croizon : oser être soi-même pour réussir l'impossible
Dans ce nouvel épisode de « S’ouvrir aux différences », j’ai eu l'immense joie de discuter avec Philippe Croizon. Philippe est un homme de tous les défis, physiques et mentaux, un champion. Sans bras, sans jambe, Il a quand même traversé la Manche ! Pour moi, c’est un homme extra-ordinaire, hors-norme. Et pourtant, sa gentillesse et sa générosité ont fait que cette conversation a eu lieu : je l’ai contacté, il m’a rappelée, il a dit oui, on a fixé un rdv, et on s’est parlé. Aussi simple que cela. Qu’y a-t-il derrière l’extraordinaire de cet homme ? Une amputation de ses jambes et de ses bras, un chemin de deuil et de transformation qu’il a mis plus de 16 ans à surmonter, un quotidien plus que compliqué, mais je retiens aussi une leçon de simplicité, d’accessibilité, de générosité et une drôlerie, une immense capacité à rire et à rêver incroyablement contagieuses. Merci Philippe de ce moment.
27:22
February 08, 2021
Norin Chai. Dans la crise....apprendre de la sagesse animale
Norin Chai. Dans la crise....apprendre de la sagesse animale
Dans cette crise que nous traversons, un peu ou beaucoup de sagesse, et pourquoi pas, une sagesse animale, peut certainement nous aider. J’ai voulu lui demander à Norin Chai, ancien Directeur adjoint de la Ménagerie du Jardin des Plantes, et auteur, entre autres, de documentaires et d’un livre qui s’intitule « La Sagesse Animale », comment nous pourrions mieux vivre la crise que nous traversons aujourd’hui, et si la sagesse animale n’avait pas quelque chose à nous apprendre. Ecoutez l’incroyable perspective que nous offre Norin dans cet épisode 2 du podcast #souvrirauxdifferences. Nous oublions trop souvent que nous sommes des animaux, à ma question « l’anthropo-centrisme, n’est-ce pas cela qui est à l’origine de notre malheur ? » voici ce qu’il répond : « Évidemment, oui. En faisant ça, on oublie notre propre nature qui est l'animalité et en oubliant l'animalité on oublie nos racines qui sont dans la terre. On se coupe de tout ce qui est naturel. En fait, on se coupe de notre essence même qui est la nature, et on rentre dans une autre dimension qui est l'aspect mental, l'aspect superficiel et l'aspect finalement illusoire. On va porter plus d'importance dans l'illusion, le paraître que dans notre propre être. Et c'est là notre malheur puisque on se coupe, on dépérit tout doucement sans le savoir. S'il y a autant de gens malheureux, c'est parce qu'en fait, ils ne savent plus qui ils sont. Donc oui, je pense que c'est l'origine de la grande souffrance des hommes, des hommes homo sapiens. Ils ont oublié la connexion avec la nature » Norin Chai avec Mai Lam NGUYEN-CONAN
26:05
February 01, 2021
Adjaratou Lawani : le leadership africain sera féminin et écologique !
Adjaratou Lawani : le leadership africain sera féminin et écologique !
S'ouvrir aux différences : j'ai eu la joie d’accueillir Adjaratou Lawani Basée au Bénin, Adjaratou Lawani est coach de vie, mentore, auteure, conférencière certifiée, qui a fait de Linkedin un terrain de jeu et une plateforme pour faire émerger le leadership africain, un modèle de leadership écologique, qui s’exprime selon elle avec ses codes propres, et qui peut aussi servir de modèle au monde de la francophonie, et au delà.  Adjaratou est charismatique, authentique, empathique et plus que sympathique ! Cette énergie, elle l'a met au service de ses clients, pour faire briller le meilleur en eux. Au fil de la construction de sa personnalité, de son expérience et de son histoire, Adja a bien entendu connu le racisme, la discrimination. Comment réagir face à cette violence ? La clé se trouve selon elle dans l'estime de soi.  Jamais elle ne s'est identifiée à ceux qui ont tenu envers elle des propos dévalorisants, bien au contraire.  Pour aider ses clients à développer leur leadership, elle va leur apprendre à apprécier qui ils sont, à avoir conscience de qui ils sont, à apprécier la force et les bénéfices de relations bienveillantes, riches et nourries.  En faisant de Linkedin son terrain de jeu, elle est, avec d'autres coachs avec lesquelles elle a créé une alliance, en train de faire émerger un leadership Made in Africa ! Adjaratou Lawani avec Mai Lam NGUYEN Conan
28:23
January 27, 2021
January 26, 2021
January 26, 2021
00:49
January 26, 2021