Skip to main content
Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons

By Chroniques de Motor City
Les Chronique de Motor City est le podcast qui parle de l'Histoire des Detroit Pistons, cette grande franchise NBA qui existe depuis 1948.
Petites histoires et grandes performances se côtoient dans un podcast où tous les sujets sont abordés.

Fan de la franchise de la Motor City depuis plus de 15 ans, je vous raconte la fureur des Bad Boys, le destin de Ben Wallace et tout ce que vous ignorez encore sur le Detroit Basketball !
Where to listen
Apple Podcasts Logo

Apple Podcasts

Castbox Logo

Castbox

Google Podcasts Logo

Google Podcasts

Overcast Logo

Overcast

Pocket Casts Logo

Pocket Casts

PodBean Logo

PodBean

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Stitcher Logo

Stitcher

George Yardley, témoin du passage des Pistons de Fort Wayne à Detroit | Episode 67
Aujourd'hui dans les Chroniques de Motor City, on s'intéresse à George Yardley, indiscutablement la première star des Pistons. En seulement 7 saisons en NBA, Yardley a été élu 2 fois dans la All-nba Team, 6 fois All-Star tout en finissant meilleur scoreur en 1958. En 1958, pour la première saison des Pistons à Detroit, Yardley ne fait pas que finir meilleur marqueur de la Ligue. En marquant 2001 points cette saison-là, il bat le précédent record de point en une seule saison, un record que George Mikan avait porté à 1932 points. Et en battant ce record, Yardley devenait pour l'occasion le premier joueur de l’histoire à marquer 2000 points dans une seule saison NBA et il laissera sa marque dans l’histoire de la ligue avec cet exploit.  Si depuis ce chiffre a explosé, la performance de Yardley, entré au Hall of Fame en 1996, reste quand même un exploit. D'abord parce que le jeu offensif n’avait pas explosé à cause de l'horloge des 24 secondes, ensuite parce il n’y avait pas de lignes à 3-points et surtout parce que Yardley et les Pistons ne jouaient à l'époque que 72 matchs ! Dans ce podcast, nous parlerons de cette saison 1958 en détail mais il y a énormément de choses à dire sur George Yardley, la première superstar des Pistons. Pour aller plus loin : George Yardley, deux mille et une façons de marquer (l’histoire), QI Basket George Yardley, L’auteur De La Préface Des Pistons, Daily Motown George Yardley, la machine à scorer des Pistons, Basket Retro Top 50 : George Yardley 📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS ! ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici : 5 étoiles sur Apple Podcast 5 étoiles sur Spotify Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
22:55
June 21, 2022
Les pires séries de défaite de l'histoire des Pistons | Episode 66
Lors de la saison 2021-2022 des Detroit Pistons qui vient de s’écouler, la franchise a perdu 59 matchs cette saison, soit seulement 28% de victoire pour arriver au 4eme plus grand nombre de défaites dans une seule saison de toute l’histoire des Pistons. Si ce résultat n'est pas surprenant, les Pistons ont connu 14 défaites consécutives entre le 19 novembre et le 18 décembre 2021, ce qui a malheureusement égalé le record de franchise du plus grand nombre de matchs perdus à la suite, un record d’abord établi au cours de la saison 1979-80 puis une première fois égalé lors de la campagne 1993-94.  Cette série de défaite m’avait donné envie de regarder les 2 autres équipes de Detroit qui avaient perdus 14 matchs, leur roster, leur contexte, comprendre ce qui s’est mal passé... Et puis en se replongeant dans l’histoire, je me suis également intéressé aux 4 séries de 13 défaites de suite, pour vous proposer un podcast avec une seule constante : la défaite ! 📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS ! ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici : 5 étoiles sur Apple Podcast 5 étoiles sur Spotify Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
21:34
June 07, 2022
Spencer Haywood, l'enfant de Detroit qui a défié la NBA | Episode 65
Pour la première fois dans ce podcast, nous allons parler d'un joueur qui n'a jamais joué avec les Pistons. Pourtant Spencer Haywood, qui sera donc le sujet du jour, a sa place dans les Chroniques de Motor City pour ses attaches très fortes avec Detroit, où il a commencé à tomber amoureux du basket lors des ses années lycée et là où il s’est montré pour la première fois au grand public à l’université. Mais qu'importe les maillots qu'il a porté, Spencer Haywood est une légende de ce sport, un pionner pour les droits de tous les joueurs, qui a fait énormément de sacrifices pour atteindre son objectif et dont l’héritage se mesure encore aujourd’hui. Grâce à lui, les basketteurs peuvent débarquer en NBA avant de boucler l'entièreté de leur cursus universitaire de 4 ans. Si les joueurs font tous du One-and-done, c’est grâce à Spencer Haywood. Si Kobe Bryant, Garnett ou LeBron James ont pu passer du lycée en NBA, c’est grâce à Spencer Haywood. Et si des légendes comme Isiah Thomas ou Magic Johnson ont pu se déclarer à la draft au moment où eux l’ont décidé, et non pas au moment où la Ligue l’a décidé pour eux, et bien c’est toujours grâce à l’action de Spencer Haywood. Dans ce podcast, on s'attardera bien sur sur son passage à Detroit, fait de succès mais aussi de trahisons, ce qui l'amènera justement à interrompre son cursus et à rentrer en guerre avec la NBA. Pour aller plus loin : Spencer Haywood: The story of a groundbreaking NBA legend, through his words Ex-Pershing, U-D star Haywood named to Basketball HO Detroit Titans to retire uniform of NBA great Spencer Haywood tonight 📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS ! ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici : 5 étoiles sur Apple Podcast 5 étoiles sur Spotify Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
26:08
May 24, 2022
1980, 1992, 1994 : les 3 ratés d'Isiah Thomas avec Team USA | Episode 64
Hormis un court passage lors des Jeux panaméricains de 1979, Isiah Thomas n'a jamais porté le maillot du Team USA dans une grande compétition. Pourtant par 3 fois, Isiah Thomas aurait pu jouer les premiers rôles aux Jeux Olympiques et aux Championnats du monde. Mais par 3 fois, il a été privé de ces moments. Et à chaque fois, Isiah Thomas a semblé un peu maudit tant les raisons de sa non-participation ressemblent à un acharnement du destin. Il y a d'abord les Jeux Olympiques 1980 à Moscou où un jeune Isiah Thomas faisait parti du groupe censé se déplacer en URSS. Mais en pleine guerre froide, Moscou décide quelques mois avant les Jeux d'envahir l'Afghanistan : tollé général sur la scène internationale et boycott américain qui sera suivi par plusieurs autres nations. Le futur joueur des Detroit Pistons ratera là sa première occasion. Puis en 1992, alors que les professionnels sont autorisés pour la première fois à participer aux Jeux Olympiques, c'est une vraie Dream Team qui se montera pour aller à Barcelone. Mais dans le panel de stars appelées, on ne trouvera pas le nom d'Isiah Thomas, snobé par les autres joueurs à cause de la réputation des Bad Boys et particulièrement par Michael Jordan qui avait fait de l'absence de Thomas une condition à sa participation. Et enfin 2 ans plus tard, Isiah Thomas sera appelé dans la Dream Team II pour disputer les Championnats du Monde de Toronto dans un groupe renouvelé, fait de jeunes stars prometteuses comme Shaquille O'Neal et de ceux qui n'avait pas pu faire partie de l'épopée de 92, Isiah Thomas en tête. Mais cette fois-ci, c'est un coup du sort qui le privera de son ultime chance, avec une blessure à la cheville à quelques jours de la fin de la saison NBA. Evidemment tous ces ratés entre Isiah Thomas et l’équipe nationale américaine, on devait en parler dans les Chroniques de Motor City ! Pour aller plus loin : La géopolitique des JO (3/5): Moscou 1980, les "Jeux de la honte" La preuve que Michael Jordan ne voulait pas d’Isiah Thomas dans la Dream Team Coupe du monde 1994 : la Dream Team 2 en action ! 📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS ! ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici : 5 étoiles sur Apple Podcast 5 étoiles sur Spotify Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
24:43
May 10, 2022
La Fabuleuse Histoire de John Long | Episode 63
Pour l’épisode du jour, je vous parle de John Long, le meilleur joueur des Pistons que vous ne connaissez pas !  Jamais considéré comme l’un des 20 meilleurs joueurs de l’Histoire des Detroit Pistons, John Long est pourtant 11ème All-Time à Detroit en match joués avec 608 matchs, 10ème All-Time en points marqués avec 9023 points et 9ème All-Time en interceptions avec 649 interceptions. Icone de l'Université de Detroit, Long sera drafté en 1978 au deuxième tour par... Dick Vitale, son coach de l'époque NCAA. Mais loin d'être un privilégié, John Long, qui sera le meilleur scoreur des Pistons en 1982, l’année rookie de Isiah Thomas et Kelly Tripucka, connaitra un parcours sinueux, où beaucoup d'obstacle se mettront sur sa route : il commencera dans une équipe de Detroit minée par les problèmes internes, deviendra la première option jusqu'à l'arrivée de Thomas puis se fera déclassé par celle de Joe Dumars... Passé ensuite par Indiana et par Atlanta, John Long aura pourtant une relation particulière avec les Pistons puisqu’il y fera un triple passage à différents moments de sa carrière mais avec deux constantes : un professionnalisme sans faille et ce shoot mi-distance soyeux qui rentrait à une très haute efficacité ! John Long représente beaucoup à la fois sur le plan sportif mais aussi sur le plan de l’identité. Sa carrière que je vous raconte ici est au croisement de beaucoup de thème qu’on a déja abordé dans ce podcast : l’ere Dick Vitale, dont il sera l’une des figures, la construction des Bad Boys dont il va être l’un des sacrifiés, la post-carrière d’Isiah Thomas qui fera appel à lui et d’autres choses liées à la ville de Detroit dont je vous parlerais dans cette Chroniques. Pour aller plus loin : Ex-Piston John Long honored to enter Michigan Sports HOF The Detroit Pistons signed veteran guard John Long Record de points sur un match entre les Pistons et les Nuggets en 1983 📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS ! ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici : 5 étoiles sur Apple Podcast 5 étoiles sur Spotify Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
23:38
April 19, 2022
Le Trillion, ode à l'échec inventée par un joueur des Pistons | Episode 62
Dans l'épisode du jour, nous parlerons du Club Trillion et de Scott Hastings, éphémère joueur des Pistons de 1989 à 1991, champion NBA en 1990 depuis le bout du banc lors du back-to-back des Bad Boys. Scott Hasting a joué quand même 11 saison en NBA, en passant par New York, Atlanta, Miami, Denver et donc Detroit mais plutôt de que de mettre en avant par ses performances ou son palmarès, Scott Hastings va se faire connaître en inventant le concept de trillion. En anglais un trillion, c’est un nombre à 13 chiffres, soit un million de million. Mais 13 chiffres au basket, c’est exactement le nombre de case qu’il y a dans la boxscore, cette fiche de stats qui liste les productions brutes d’un joueur. Et Scott Hastings, sa grande particularité à lui, c’était de remplir la première case, celle des minutes et de laisser toute les autres vides puisqu’il n’avait ni le temps ni la capacité de faire autre chose. Des matchs à 0 point, 0 rebond, 0 passes décisives, 0 tir tenté, 0 contre, 0 interceptions etc etc... Dans ce podcast, vous apprendrez tout du Club Trillions, un club fondé par Scott Hastings qui a fait de l'échec un art au point d'en faire un concept qui compte toujours aujourd'hui ! Pour aller plus loin : Le Blog Club Trillion Word of the Day: one trillion Keeping Score: After an Unproductive Minute, One of the Trillions 📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS ! ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici : 5 étoiles sur Apple Podcast 5 étoiles sur Spotify Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
20:50
April 05, 2022
La saison 2006 des Pistons, régulière record et c'est tout ? | Episode 61
Au cours des années 2000, au milieu de l'extraordinaire série des 6 Finales de Conférence consécutives des Detroit Pistons, la saison 2005-2006 est un point de bascule important qui mérite bien un podcast. Cette saison est intéressante pour plusieurs raisons :  première saison sans Larry Brown, qui quitte les Pistons avec un titre et une défaite en Finales NBA en 2 ans à peine.  arrivée de Flip Saunders qui va révolutionner la maison Pistons avec un jeu plus libre et plus offensif qui connaitra autant de réussites que d’échec.  saison de tous les extrêmes avec une saison régulière avec 64 victoires sans jamais perdre plus de 2 matchs de suite, ce qui reste le meilleur bilan de l'histoire de la franchise mais des playoffs pas du tout à la hauteur des attentes. Le seul record All-Time de victoire en saison réguliere fait de cette saison un moment à analyser mais au delà, cette saison 2006 sera aussi une transition entre le succès de l’équipe en 2004 et ses échecs répétés en Finales de Conférence des années suivantes. Et comme elle finira par le départ d'un cadre historique, ce sera aussi la dernière saison complète du fameux 5 composé de Chauncey Billups, Rip Hamilton, Tayshaun Prince, Rasheed Wallace et Ben Wallace ! Dans ce podcast, nous aborderons le bilan comptable mais surtout nous nous poserons la question de savoir où placer cette saison à deux visages dans l’historique de la franchise. Pour aller plus loin : C’était il y a seulement 10 ans – Detroit Pistons : la reconnaissance étoilée d’un collectif légendaire Remembering an Era: 2005-06 Rasheed Wallace wasn't a fan of Flip Saunders with Detroit Pistons: 'We wasted 3 good years' The Record-Setting Consistency of the 2006 Detroit Pistons' Starting Lineup ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici : 5 étoiles sur Apple Podcast 5 étoiles sur Spotify Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
27:24
March 22, 2022
1960-1970 : Rétrospective des Pistons façon 60's | Episode 60
Pour l'épisode 60 des Chroniques de Motor City, nouvelle proposition de podcast : on va profiter de ce chiffre rond pour faire une rétrospective de la décennie 1960-1970 des Pistons !  Dans cette épisode, je débriefe l'essentiel des saisons des Detroit Pistons, de la saison 1960-61 à la saison 1969-70. On parle bien sur des résultats mais aussi ce qui faisait le cœur de la franchise dans cette décennie, particulièrement son instabilité et son incapacité à prendre des decisions Ce nouveau format est donc une proposition. Si revenir sur toute une décennie dans un seul épisode vous plait, le concept reviendra pour l’épisode 70, où nous traiterons de la décennie 70-80, pour l’épisode 80 avec les années 80-90, etc etc. Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
33:35
March 08, 2022
Quelles connexions entre les Pistons et la Mafia de Detroit ? | Episode 59
Le 15 juin 1990, le lendemain du match 5 des Finals NBA 1990 entre les Pistons et les TrailBlazers, qui a vu les Bad Boys réaliser le back-to-back, la chaine de télévision de Detroit, WJBK, annonce qu'Isiah Thomas, MVP unanime de ces mêmes Finals, sera entendu par un grand jury fédéral. Au cœur de ce scandale, des liens présumés entre Isiah Thomas, figure des Bad Boys, et la mafia de Detroit, des liens découverts par le FBI dans le cadre d’une enquête sur un réseau de paris sportifs. Si Thomas a témoigné devant un Grand Jury à l'été 1990, l'histoire n’a pas eu de suite, le joueur des Pistons n'étant finalement qu'un témoin indirect. Mais l'affaire a fait grand bruit et je vous propose dans le podcast du jour de vous raconter le cheminement qui a mené à cette comparution. Cette Chronique évoquera Vito "Billy Jack" Giacalone, membre imminent du Detroit Partnership, la famille mafieuse de Detroit, soupçonné d'avoir ordonné ou exécuté plus d’une dizaine de meurtres. Giacalone aurait organisé des grandes soirées de jeu clandestines chez des célébrités de la Motor City, dont des joueurs des Pistons. Mais les sources du FBI auraient également fait part de pertes de plus d'un demi-million de dollars chez au moins deux joueurs des Bad Boys, ce qui aurait conduit à l'organisation de matchs truqués lors de la saison 1989-90 pour rembourser leur dette à la Mafia... Pour aller plus loin : THORNS IN THE ROSES The Detroit Pistons alleged history with the mafia and point shaving Thomas threatens suit over gambling accusations News Of Isiah Thomas’ Affairs With The Mob Came To Light As Pistons Repeated In 1990 Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
22:16
February 15, 2022
Bill Davidson, le propriétaire qui a modernisé les Pistons | Episode 58
Aujourd'hui dans les Chroniques de Motor City, on parle de William "Bill" Davidson, deuxieme propriétaire des Detroit Pistons et sans doute le plus important, de part la durée de son mandat et pour ses accomplissements. Avec lui, les Detroit Pistons ont remporté leurs trois titres NBA en 1989, 1990 et 2004 mais son surtout devenu une franchise moderne, cette modernité incarnée par le Palace d'Auburn Hills, inauguré en 1988 et financé à 100% par Bill Davidson, une premiere dans l'histoire de la NBA.  Pendant plus de 30 ans, Bill Davidson a apporté aux Pistons les meilleurs joueurs de leur histoire (Isiah Thomas, Joe Dumars, Grant Hill, Ben Wallace), les meilleurs coachs (Chuck Daly ou Larry Brown) et les meilleurs GM (Jack McCloskey ou Joe Dumars).  Propriétaire également du Detroit Shock en WNBA et du Lighting de Tampa Bay en NHL, Bill Davidson est même rentré dans l'histoire du sport américain quand en 2004, ses trois équipes professionnelles  ont remporté leur titre de champion. Davidson devenait le premier propriétaire de trois équipes de championne la même année. De ce triomphe en 2004 à son amitié avec David Stern en passant par sa relation spéciale avec ses joueurs, je vous propose de découvrir Bill Davidson dans ce nouvel épisode du podcast. Pour aller plus loin :  Looking Back at the Legendary Bill Davidson The story of the Palace of Auburn Hills: Somehow, it worked A Wild Ride Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
23:60
February 01, 2022
Adrian Dantley, plus qu'un blockbuster trade dans l'histoire des Pistons | Episode 57
Principalement connu comme monnaie d'échange dans le trade de dernière minute qui a fait venir Marc Aguirre chez les Detroit Pistons en février 1989, Adrian Dantley a pourtant beaucoup plus à donner. Rookie de l’année, 6 fois All-Star, 2 fois All-NBA, double meilleur marqueur de la ligue, 4 saisons consécutives au delà des 30 points par match, Dantley est l'un des scoreurs les plus prolifiques des années 80. Problème : Adrian Dantley n'a pas gagné de bague, puisqu'il a quitté les Pistons quelques semaines avant leur première titre en 1989. Sans cette bague, si importante pour la presse et pour une partie du public, pas identifié comme un membre des Bad Boys, Adrian Dantley est l'un des joueurs dont on ne parle quasiment jamais. La NBA elle-même l'a par exemple oublié lors de l'anniversaire des 50 ans de la Ligue. Dans ce podcast, nous rattrapons donc cette erreur. Si cet épisode, nous permettra de nous plonger une nouvelle fois dans l’histoire des Bad Boys, cela se fera par le prisme d'Adrian Dantley. Ensemble, nous reviendrons sur son début de carrière chaotique, sur son arrivée dans la Motor City qui a permis aux Bad Boys de passer un cap mais aussi de ses tensions avec le reste du groupe, particulièrement avec Isiah Thomas, ce qui va conduire à son trade en février 1989 pas forcement bien accueilli par les fans d’ailleurs. Vous verrez que parler de Dantley, c’est aussi évoquer son caractère, lui l'un des plus gros égos du circuit à l’époque, un joueur qui avait une très très haute estime de lui-même. Il suffit pour s'en convaincre de regarder la fin de ses passages dans les différentes franchises pour voir que ça ne s'est jamais bien fini à peu près partout... Pour aller plus loin : Adrian Dantley, itinéraire d’un enfant sous-estimé WHY TEAMMATES STILL REGRET DANTLEY’S TRADE “The best teammate I ever played with” Ex-Piston Adrian Dantley calls Isiah Thomas 'con man' on 105.1-FM show Original Old School: The Enigma Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
25:04
January 18, 2022
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Rodney Stuckey - Jour 24 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 24 🎄 L'Oublié du jour :  Rodney Stuckey, raconté par Waxx Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Waxx : Fanzine  Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
21:27
December 24, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Mike James - Jour 23 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 23 🎄 L'Oublié du jour :  Mike James , raconté par Stellios Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Stellios : The Playground  Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
18:45
December 23, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Josh Smith - Jour 22 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 22🎄 L'Oublié du jour : Josh Smith, raconté par Joris Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Joris : Hawks Nation France Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
15:33
December 22, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Tobias Harris - Jour 21 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 21 🎄 L'Oublié du jour :  Tobias Harris , raconté par Sam Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Sam : Breaking Ball  Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
16:32
December 21, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Mehmet Okur - Jour 20 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 20 🎄 L'Oublié du jour :  Mehmet Okur, raconté par  Benoît Lelièvre Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Benoît : Envergure Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
15:54
December 20, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Jason Maxiell - Jour 19 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 19 🎄 L'Oublié du jour :  Jason Maxiell, raconté par Thom Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Thom : Dunkhebdo Twitter  Les images de l'émission entre Jason Maxiell et sa femme Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
15:36
December 19, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Vinnie Johnson - Jour 18 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 18 🎄 L'Oublié du jour :  Vinnie Johnson, raconté par Julien Muller Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Julien : Les rivalités iconiques de la NBA Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
22:23
December 18, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : James Edwards - Jour 17 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 17 🎄 L'Oublié du jour :  James Edwards, raconté par Stéphane Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Stéphane : Super Ciné Battle L'oeuvre de John Carpenter Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
16:08
December 17, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Khris Middleton - Jour 16 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 16 🎄 L'Oublié du jour :  Khris Middleton, raconté par Guillaume Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Guillaume : Le Basket Lab L'écho des parquets Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
23:39
December 16, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Darko Milicic - Jour 15 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 15 🎄 L'Oublié du jour : Darko Milicic, raconté par Théophile de Reverse Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Theophile : Reverse / BasketSession Le Mook Bad Boys Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
19:21
December 15, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Mark Aguirre - Jour 14 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 14 🎄 L'Oublié du jour : Mark Aguirre, raconté par Val de QI Basket Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Val : QI Basket What If Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
19:17
December 14, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Jerome Williams - Jour 13 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 13 🎄 L'Oublié du jour : Jerome Williams, raconté par Swan de Basket Retro Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Swan : ITW de Jerome Williams Basket Retro Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
16:59
December 13, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Allan Houston - Jour 12 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 12 🎄 L'Oublié du jour : Allan Houston, raconté par Ionim Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Ionim : Time Out Youtube Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
15:30
December 12, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Ben Gordon - Jour 11 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 11 🎄 L'Oublié du jour : Ben Gordon raconté par Benjamin Moubeche Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Benjamin : L'Analyste Youtube Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
19:25
December 11, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Antonio McDyess - Jour 10 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 10 🎄 L'Oublié du jour : Antonio McDyess, raconté par Damase de Team Dunkast Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Damase : Team Dunkast Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
16:21
December 10, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Chris Webber - Jour 9 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 9 🎄 L'Oublié du jour : Chris Webber, raconté par Laurent de Kings France Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Laurent : Kings France SacramenTalk Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
14:26
December 09, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Taj McWilliams-Franklin - Jour 8 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 8 🎄 L'Oublié du jour : Taj McWilliams-Franklin racontée par Stéphanie Lahaye de Swish Swish Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Stéphanie : Swish Swish Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
21:06
December 08, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Walt Bellamy - Jour 7 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 7 🎄 L'Oublié du jour : Walt Bellamy, raconté par Vincent Poulain du Crossover Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Vincent : Le Crossover Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
17:12
December 07, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Lindsey Hunter - Jour 6 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 6 🎄 L'Oublié du jour : Lindsey Hunter, raconté par Tsirofo de The Daily Dunk Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Tsirofo : The Daily Dunk Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
16:25
December 06, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Charlie Villanueva - Jour 5 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 5 🎄 L'Oublié du jour : Charlie Villanueva, raconté par Nico de Basket Infos Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Nico : L'Echo des parquets Basket infos Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
27:55
December 05, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Derrick Rose - Jour 4 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 4 🎄 L'Oublié du jour : Derrick Rose, raconté par Enzo de Pistons France Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Enzo : Pistons France LockedIn Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
15:28
December 04, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Tayshaun Prince - Jour 3 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 3 🎄 L'Oublié du jour : Tayshaun Prince, raconté par Bastien de TrashTalk Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Bastien : TrashTalk Le plus grand livre de basketball de tous les temps (selon TrashTalk) Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
14:45
December 03, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : John Salley - Jour 2 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 2 🎄 L'Oublié du jour : John Salley, raconté par Clutch-23 Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Clutch-23: YouTube Facebook Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
16:12
December 02, 2021
Le calendrier de l'Avent des Oubliés : Brandon Jennings - Jour 1 🎄
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 1 🎄 L'Oublié du jour : Brandon Jennings, raconté par Remi Reverchon Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un podcast sur un Oublié des Detroit Pistons, un joueur qui n'aura pas été All-Star avec la franchise. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son oublié viendra nous raconter pourquoi nous devons nous souvenir de ce joueur. A propos de Remi : Road Trip NBA  Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
14:42
December 01, 2021
Calendrier de l'Avent 2021 des Chroniques de Motor City : il arrive !
Après le super accueil que vous avez fait l'an passé au Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City, il était indispensable qu'il revienne en 2021 ! C'est désormais officiel : vous aurez 24 podcasts à écouter pendant tout le mois de décembre, à partir du 1er décembre. Comme l'an passé 24 invités, 24 nouvelles voix qui m’ont repondu positivement et qui me font un réel honneur d'apparaitre dans le podcast ! Et cette année, le theme du calendrier de l’Avent sera les Oubliés des Pistons ! Chacun de mes invités devra choisir un joueur passé par la Motor City mais qui n’a jamais été All-Star avec Detroit ! C’est le seul critère : peu importe le succés ou la longueur de son passage, l'Oublié doit être un joueur jamais All-Star avec les Pistons ! Rendez-vous dans quelques jours !
03:29
November 26, 2021
Barkley, Coleman, Horry : ces trades qui auraient pu changer l'histoire des Pistons | Episode 56
Au programme des Chroniques de Motor City cette semaine, une nouvelle formule : 4 histoires différentes qui se rejoignent sur la même thématique. Et pour ce podcast, ces histoires concerneront les trades qui auraient pu se réaliser avec les Pistons mais qui ont été annulés, plus ou moins au dernier moment : en 1987, une rumeur annonce que les Pistons envisagent de faire un package avec John Salley, Vinnie Johnson et un premier choix de draft pour le joueur de Philadelphie Charles Barkley. en 1990, Derrick Coleman, drafté avec le first pick par les Nets, ne s'entend pas avec New Jersey sur le montant du contrat. Jack McCloskey, le GM des Pistons dégaine son offre : en échange de Coleman, les Pistons proposent John Salley et Mark Aguirre. en 1993, alors que Dennis Rodman souhaite quitter Detroit, les Pistons se mettent d'accord avec les Suns pour l'échanger contre Richard Dumas. Un évènement fera capoter le trade au dernier moment. en 1994, les Pistons envoient Sean Elliott à Houston contre Robert Horry et Matt Bullard. Ce trade est tellement réel que les deux joueurs viendront participer à un entrainement et ont été à quelques minutes de disputer un match sous le jersey de Detroit. Là aussi un évènement de dernière minute viendra chambouler les plans des 2 franchises Nous avons donc 4 moments où pas mal de choses auraient pu basculer, de la simple rumeur à l'annulation de dernière minute. Mais chaque cas, reste toujours intéressant  surtout pour les répercussions que ca aurait pu avoir. Pour aller plus loin : LAIMBEER FINED $5,000, BIRD $2,000 Nets' Plan on Coleman? Ask the Pistons Dennis Rodman was supposed to be traded to the Phoenix Suns? Failed deal has positive effects for champion Rockets "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
29:07
November 23, 2021
Les bouffonneries de la saison 2011 des Pistons | Episode 55
"Bouffonnerie. C’est de la bouffonnerie. Vous tous, vous savez ce que cela signifie ?" C'est avec ces mots que Tayshaun Prince a qualifier la décision de son coach John Kuester de ne pas laisser une seule minute à Rip Hamilton lors d'un match contre les Memphis Grizzlies le 12 janvier 2011. Mais comment cette équipe des Pistons championne en 2004 en est-elle arrivé là ? C'est le programme de cette nouvelle Chronique de Motor City, rétrospective de la saison 2011 des Detroit Pistons. Peu de gens se rappellent la fin de cette période. On sait qu'après minimum 6 Finales de Conférence, les Pistons ont perdu au premier tour en 2009, puis ont raté les les playoffs lors des 2 saisons suivantes en 2010 et en 2011. Mais ces échecs sont plutôt attribué au trade d’Iverson ou aux recrutements de Ben Gordon et Charlie Villanueva. Pourtant la saison 2011 des Pistons a été la vraie fin de cette Goin To Work Era. Avec le recrutement de John Kuester comme coach, la zizanie est apparue dans le vestiaire : remise en cause des choix de l'entraineur, vétérans qui contrôlent les plus jeunes, critiques ouvertes dans la presse... Les Pistons de cette époque ont fait parler d'eux pour de très mauvaises raisons. Le point d'orgue de cette saison sera la mutinerie de février 2011, quand 7 joueurs des Pistons ne se présenteront pas au shootaround du matin alors que l'équipe doit affronter les 76ers le soir même. Ces joueurs (Rip Hamilton, Tayshaun Prince, Ben Wallace, Rodney Stuckey, Tracy McGrady, Chris Wilcox et Austin Daye) monteront une vraie grève contre leur coach... Pour aller plus loin : Pistons season in review: It would have been difficult to miss all the 'buffoonery' Pistons' Revolt Embarrassing To Team, City Pistons coach John Kuester can't survive much longer with team in constant turmoil John Kuester talks Pistons stint "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
23:14
November 09, 2021
Quand Isiah Thomas devenait champion NCAA avec Indiana en 1981 | Episode 54
Retour en 1981 dans les Chroniques de Motor City, année où Isiah Thomas devient champion NCAA avec sa fac d'Indiana. Pour cette épisode du podcast, pas de NBA mais un coup d'œil au début de carrière de celui qui sera le visage des Detroit Pistons. Isiah Thomas, jeune talent de Chicago, n'ira pas à la fac de DePaul comme la plupart de ses amis (Mark Aguirre en tête). Drivé par sa mère Mary Thomas, Thomas choisira la fac d'indiana et quittera sa ville natale pour Bloomington. Là-bas, coaché par le légendaire Bob Knight, Isiah Thomas deviendra un basketteur complet, chouchou des fans qui compense son gabarit plus petit que la moyenne par une activité débordante. Dans ce podcast, on s'intéresse plus particulièrement à la saison sophomore d'Isiah Thomas, celle où il mènera les Hoosiers au titre NCAA en 1981. Nous verrons qu'Indiana, malgré de grosses ambitions, va connaître une saison difficile où l'équipe devra se remettre en question avant d'arriver au titre NCAA. Jusqu'au match du titre contre North Carolina, malheureusement éclipsé par la tentative d'assassinat contre le président Reagan la veille... Pour aller plus loin :  Bobby Knight, son deuxième titre NCAA en 1981 avec les Indiana Hoosiers 1981 NCAA Championship Indiana vs. UNC Final Minutes Why Bobby Knight almost “took it outside” with Isiah’s brother Indiana Legend Isiah Thomas Offers Words of Wisdom to Hoosier Roster "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
27:19
October 26, 2021
Le cas désespéré de Reggie Harding | Episode 53
Dans la Chronique de Motor City du jour, nous serons peut-être face à la pire ordure ayant jamais porté le maillot des Pistons. Reggie Harding, puisqu'il s'agit de lui, aurait pu être extrêmement brillant mais a tout fait pour se conduire en sale type : bagarre de rue, vols, drogue, agression et même viols... Fasciné par les armes à feu depuis son plus jeune âge, Reggie Harding a été arrêté plus de 11 fois pendant sa carrière de basketteur. Il est tristement connu pour avoir agressé sexuellement Florence Ballard, chanteuse du groupe The Supreme. Chez Reggie Harding, pas de gentille folie à la Bison Dele, ni même de charisme à la Marvin Barnes. Si nous devions le rapprocher d'un personnage déjà abordé dans ce podcast, il serait proche d'un Jack Molinas, foncièrement mauvais et proche des cercles criminels. Alors pourquoi parler de Reggie Harding, 191 matchs avec les Pistons de 1963 à 1967, jamais plus de 12 points de moyenne et aucune distinction individuelle? Et bien derrière les problèmes, il y a des choses à dire. D’abord, Reggie Harding est un pur produit de Detroit : il y est né, il y a joué en NBA et c’est là qu’il y est mort dans des circonstances tragiques. S'il n'a rien fait pour améliorer sa vie difficile, Harding est un exemple assez réaliste de la vie dans la Motor City à l’époque. Mais surtout Reggie Harding aurait pu être un joueur majeur de la NBA. Son potentiel physique jamais vu à Detroit (2m13, 125kg) aurait pu faire de lui un rival à Wilt Chamberlain ou Bill Russell, deux de ses contemporains. Les attentes sur Reggie Harding était tellement hautes que les Pistons ont choisi de le drafter en 1952 alors qu'il n'avait jamais mis les pieds à l'université. Ainsi Harding est entré dans l’histoire en devenant tout simplement le premier joueur à réussir cet exploit ! Pour aller plus loin : Reggie Harding : Gangster avant tout How the cruel & unforgiving streets of Detroit swallowed up Reggie Harding Where have you gone, Reggie Harding? Signed to the Streets "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
23:12
October 12, 2021
Mel Hutchins, le premier grand défenseur de la NBA | Episode 52
Retour dans les années 1950 aujourd'hui où nous parlons de Mel Hutchins dans les Chroniques de Motor City. Mel Hutchins n’a joué que 7 saisons en NBA entre 1951 et 1958 dont 4 avec les Fort Wayne Pistons. Et Hutchins sera un joueur capital pour cette équipe, puisqu'en seulement 4 saisons avec les Pistons, Hutchins participera à 2 Finales NBA. où il sera le joueur le plus utilisé par le coach Charles Eckman. Sauf que Mel Hutchins n’est ni le meilleur marqueur de cette équipe, ni le meilleur rebondeur, ce qui fait de lui un joueur souvent oubllié contrairement à Larry Foust ou George Yardley. Pourtant Mel Hutchins n'’est pas n’importe qui : avant que Bill Russell n'impose les standards défensifs d'élite en NBA, Mel Hutchins était sans doute le premier grand défenseur de cette ligue, reconnu comme tel par ses pairs. Mais dans ce podcast, nous remontons aussi avant la carrière NBA de Mel Hutchins, puisqu'il est aussi une star NCAA. A Brigham Young University, petite fac de l’Utah, qui est principalement connue pour etre l'université de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, Mel Hutchins remportera le tournoi NIT 1951, à une époque où ce tournoi était l'un des plus prestigieux de la NBA. Pour aller plus loin : Mel Hutchins, B.Y.U. All-American and N.B.A. All-Star, Dies at 90 Les Chroniques de Motor City #6 : Jack Molinas, la NBA version Scorsese NBA Finals 1955: Fort Wayne Pistons vs Syracuse Nationals "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
25:08
September 28, 2021
Game 6 des Finals 1988 : une performance héroïque gâchée par une faute fantôme
Le Game 6 des Finals NBA 1988 aurait du offrir aux Pistons leur premier titre. Moment incontournable de l’histoire des Bad Boys, ce match reste encore aujourd'hui la défaite la plus difficile à digérer pour tout fan des Pistons. Et cela pour deux raisons : d'abord parce que les Bad Boys ont été privés de ce titre 1988, non pas par leur adversaire les Lakers époque Showtime (avec Magic Johnson et Pat Riley), mais par les arbitres qui ont sifflé une faute qui n’existait pas à Bill Laimbeer dans les dernières secondes du match. Depuis ce jour, cette faute est appelé la faute fantôme ou Phantom Foul, reconnue comme tel même par les fans des Lakers. Mais cette injustice, en plus de priver les Pistons d'un titre (le premier d'un potentiel three-peat), intervient à la toute fin d'un match signature d'Isiah Thomas. Ce soir-là, le leader des Bad Boys a pris le match en main dans le 3eme quart-temps en marquant 14 points consécutivement mais en se blessant sérieusement à la cheville en retombant sur Michael Cooper. Cette entorse de la cheville aurait du mettre fin au match de Thomas mais Zeke n'avait pas fini son show et reviendra quelques secondes plus tard, le temps de marquer encore 11 points, en boitant et en tirant sur une jambe.  Ces 25 points dans un seul quart-temps reste encore aujourd'hui un record NBA. Avec 43 points au total, Isiah Thomas signera là un match d’anthologie dans des conditions terribles. Si cet exploit avait mené au premier titre des Bad Boys, la légende de Thomas aurait sans doute été encore plus importante. Ce match 6 constituera le cœur de notre épisode mais nous prendrons le temps de revenir sur le déroulé de ces Finales 1988, les premières des Pistons à Detroit, des Finales de prestiges contre les Lakers champions en titre à la recherche du back-to-back Pour aller plus loin : Devin Booker’s big night takes Hall of Famer Isiah Thomas down memory lane Riley admits to phantom foul that cost Pistons championship in 1988 Top NBA Finals moments: Isiah Thomas scores 25 in quarter on injured ankle Flashback: Isiah Thomas injured ankle performance his iconic moment "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
25:22
September 14, 2021
St-Cecilia, la Mecque du basket à Detroit | Episode 50
Le centre névralgique du basket à Detroit, ce n'est pas la salle de basket des Detroit Pistons mais un vieux gymnase situé dans l’Ouest de Detroit nommé St-Cécilia. Surnommé The Saint par les locaux, ce gymnase est l'endroit où bat le cœur du basket de la Motor City, l’équivalent du Ruckers Park en beaucoup moins connu. A St-Cecilia, les meilleurs joueurs de la ville, puis ensuite de tout l’état du Michigan et même au delà s'affrontent tous les étés depuis plus de 30 ans pour savoir qui est le meilleur. L'aventure de St-Cecilia a commencé dans les années 70 avec la superstar des Pistons Dave Bing. Depuis tous le gratin du basket s'y est rendu et les gens de Detroit ont pu assister chaque été à des affrontements entre des joueurs des Pistons comme Bob Lanier, Dave Debusschere, Jimmy Walker ou Isiah Thomas et des locaux qui sont né ou qui ont joué en universitaire à Detroit comme George Gearvin, Magic Johnson, Chris Webber, Jalen Rose, Kevin Willis, Derrick Coleman. L'histoire de The Saint est aussi liée aux émeutes de 1967 puisque le gymnase a servi à souder la communauté, Saint Cecilia devenant un lieu très important du quartier. En plus d'accueillir tout un tas de futurs Hall-of-Famers, le gymnase organisait plusieurs tournois pendant l’été, comme on les connait sur le circuit AAU aujourd'hui. Mais avec la particularité de jouer au basket en intérieur alors qu’il faisait parfois plus de 40° dans la salle ! Malgré le déclin de la ville, un homme a tenu St-Cecilia pendant 30 ans : Samuel Washington, directeur de l'école paroissiale et grand fan de basket. L'homme a rendu l’endroit sûr et jamais il n'y a eu de vol ou de bagarre à St Cecilia. Vous verrez aussi que sa mort en 1988 des suite d’ un accident vasculaire cérébral à seulement 54 ans a entraîné la lente fin de cette Mecque du basket. Pour aller plus loin : Isiah. Magic. Gervin. How a Detroit church gym became the birthplace of legends The Once and Future Saint How one Detroit basketball court became a sanctuary for many Ceciliaville "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
25:49
August 31, 2021
On décrypte la draft de Cade Cunningham avec Allan Guillou (Envergure / Dunkhebdo)
Chronique de Motor City un peu spéciale aujourd'hui suite à la draft de Cade Cunningham par les Pistons avec le first pick. Pour l'occasion, j'ai invité Allan Guillou, spécialiste draft chez Envergure et intervenant régulier dans le podcast Dunkhebdo. Avec Allan, nous discutons de qui est Cade Cunningham, ses forces, ses faiblesses, tout en essayant de se projeter dans le futur des Pistons avec lui en tête d'affiche. Dans la deuxième partie du podcast, nous parlons des joueurs choisis au second tour par les Pistons à savoir Isaiah Livers, Luka Garza et Balsa Koprivica, en plus de Chris Smith, non drafté mais titulaire désormais d'un 2-way contract. A propos d'Allan : Twitter Envergure Dunkhebdo Les scoutings reports d'Envergure : Cade Cunningham Isaiah Livers Luka Garza Balsa Koprivica Chris Smith
40:40
August 01, 2021
Les Pistons et la Draft, quelle histoire ! | Episode 49
La draft NBA aura lieu le 29 Juillet 2021 et cette fois-ci, ce sont les Pistons qui ont le premier choix. Gagner ce premier choix à la loterie et regarder en arrière vers les drafts précédentes des Pistons, nous donne l'occasion dans ce podcast de parler des Pistons et de l’exercice de la draft. Ce sujet, abordé indirectement  à de nombreuses reprises dans le podcast (l'échec Darko Milicic, Dave Bing gagné à pile ou face perdu, la construction des Bad Boys notamment par la draft...) sera cette fois-ci le cœur du dernier podcast de la saison. Dans l’optique de la sélection de Cade Cunningham, on regardera l'historique des Pistons depuis qu’ils sont à Detroit dans leur choix du Top 5 pour voir ce que sont devenus les joueurs choisis très haut. Ensuite, nous verrons qu'avec ce premier choix 2021, Detroit met fin à sa traditionnelle sélection entre 7 et 10 qui était devenue la norme dans les années 20210 : ainsi nous allons nous plonger dans l’histoire récente des drafts des Pistons pour comprendre la différence qui existe entre un pick tout en haut et ceux dans la deuxième partie de la loterie. Et pour finir la saison sur une bonne note, on évoquera les steals de la draft. Detroit a eu l’habitude de se tromper sur ces haut choix de draft mais a récemment réussit de bons coups sur des joueurs sortis de nul part. "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
29:43
July 13, 2021
Kobe Bryant a-t-il failli être tradé à Detroit en 2007 ? | Episode 48
En 2007, Kobe Bryant, insatisfait des résultats des Lakers, a demandé un transfert. A l'époque déjà l’un des tout meilleurs joueurs du monde et probablement l’attaquant ultime, Kobe Bryant a bien été tout proche de devenir un joueur des Detroit Pistons. Cet été 2007, de vraies discussions ont eu lieu entre Mitch Kupchak, le GM des Lakers et Joe Dumars, celui des Pistons pour monter un trade autour du Black Mamba, jusqu'à un accord entre les deux parties. Evidement, ce transfert ne s'est pas fait au final mais si on en parle aujourd’hui, c’est bien parce que le trade était quasiment officiel, bien loin des rumeurs inventées pour faire pression lors de négociations. Cette histoire a d'ailleurs était rendue publique en 2013 lors des funérailles de Jerry Buss, le propriétaire des Lakers, par Kobe Bryant lui-même, confirmée ensuite par Mitch Kupchak. Dans ce podcast, nous ne rentrerons pas dans le basket fiction, notre rôle ne sera pas d'imaginer ce qu’auraient fait les Pistons si Kobe les avait rejoint en 2007. Le cœur de notre podcast sera plutôt autour des discussions en coulisses qui ont failli amener Kobe dans la Motor City en 2007 en expliquant les raisons qui ont conduit à la non-réalisation de ce transfert. Et si vous écoutez jusqu'au bout, nous évoquons également un autre transfert autour de Kobe et des Pistons qui aurait bien pu se réaliser des années plus tôt !! Pour aller plus loin : The last, great Kobe Bryant mystery: How he almost became a Piston Kobe Bryant was almost a Detroit Piston. Here's what happened Amateur Video Is Latest in Bryant Drama Les WHAT IF de QI Basket "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
25:11
June 29, 2021
Les années 70 à Detroit, années Bob Lanier | Episode 47
Aujourd’hui, on parle d’un monstre dans les Chroniques de Motor City ! Après 4 épisodes du podcast, on rend hommage à Bob Lanier, première vraie star des Pistons et premier joueur de Detroit à véritablement faire partie du gratin de la NBA moderne. Même s'il n'a pas un palmarès à la hauteur de son talent, puisqu'il a joué dans la Motor City pendant toutes les années 70, des années affreuses pour les Pistons. Malgré des coéquipiers talentueux comme Dave Bing, Bob Lanier ne jouera que 4 fois les playoffs et ne passera un tour qu’à une seule reprise. Mais pouvait-il faire plus dans cette équipe dysfonctionnelle et instable ? Pendant ses neuf saisons et demie pour les Detroit Pistons, Lanier a tourné à 22,7 points de moyenne, le meilleur chiffre dans l’Histoire de la Motor City ! Le tout dans une NBA où les pivots étaient rois et où la concurrence s’appelait Kareem Abdul-Jabbar, Wilt Chamberlain, Wes Unseld ou Bill Walton !  Ce podcast nous permettra aussi de continuer notre plongée dans la NBA des années 70 après le podcast sur Ray Scott. Pour comprendre le personnage Bob Lanier sur le terrain mais aussi en dehors, nous ne parlerons pas que de sa carrière chez les Pistons, mais aussi de son passage en NCAA et cette fois-ci on débordera un peu après puisque une fois retiré des parquets, Lanier restera en NBA avec un rôle crucial dans les institutions ! Pour aller plus loin : Hall of Famer Bob Lanier was more than just two big feet What Happened to Former No. 1 Overall Pick and Pistons Great Bob Lanier? Too Big Too Fast Le match rétro de la semaine – NBA Playoffs 1976, Game 6, Golden State Warriors – Detroit Pistons, Basket Retro "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
25:30
June 15, 2021
Ray Scott, premier Coach of The Year afro-américain en 1974 avec les Pistons | Episode 46
Dans la Chronique de Motor City du jour, nous parlons de Ray Scott, joueur de l'ombre des Detroit Pistons de 1961 à 1967, devenu coach de la franchise de 1972 à 1976 et resté dans les livres d'histoire comme le premier Afro-Américain à remporter le titre de Coach of The Year , entraîneur de l'année donc, en 1974 ! Cette Chronique pourrait être considérée comme la suite de l'épisode 33 où nous parlions de Earl Lloyd, qui devenait en Octobre 1950 le premier joueur noir à avoir poser le pied en NBA et devenu plus tard coach des Pistons. Ces deux personnages sont deux figures pionnières de la NBA, deux joueurs de l’ombre peu connus des suiveurs de la NBA aujourd’hui mais Ray Scott comme Earl Lloyd avant lui est un homme qui a fait l'histoire de la NBA. Dans ce podcast, on parlera de la carrière de Ray Scott joueur et évidemment de son expérience de coach où nous établirons certains liens avec Earl Lloyd qui finira par devenir son mentor. Parler des années 1970 dans la Motor City reviendra à parler de l’instabilité des Pistons à cette époque-là au point que la saison 1974 où Ray Scott gagnera le titre de coach de l’année sera une vraie anomalie. Ce record de 52 victoires tiendra pourtant jusqu’à la saison 1987 quand Chuck Daly et les Bad Boys réussiront à faire mieux. Nous finirons ce podcast par faire un point sur la situation des coachs noirs en NBA, malheureusement toujours sous-représentés en nombre et encore plus parmi les lauréats de coach de l’année puisque seuls 8 autres coachs noirs ont gagné le trophées depuis Ray Scott... Pour aller plus loin : How Ray Scott, NBA's first Black Coach of the Year, got his chance with the Detroit Pistons, Detroit Free Press Pistons Drop Ray Scott As Coach, NY Times An NBA double standard is hindering Black head coach candidates, ESPN "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
28:49
June 01, 2021
Rick Mahorn, victime de l'Expansion Draft en 1989 | Episode 45
Tout juste sacré champion NBA en 1989 avec les Detroit Pistons, Rick Mahorn, pourtant considéré comme le Baddest Bad Boy, a du changer de franchise cet été-là. Mais pour une fois, ce n'était ni une manœuvre de l'équipe, ni une volonté du joueur : Rick Mahorn a été victime de l’Expansion Draft 1989, recruté par la nouvelle franchise des Minnesota Timberwolves, même s'il n'y mettra finalement jamais les pieds. En 1989, la NBA ouvre ses portes à deux nouvelles franchises : le Magic et les Timberwolves. Pour se constituer un groupe de départ, ces deux équipes participeront à une Draft d'extension et auront le droit de piocher dans les rosters des autres équipes. Et si le reste de la NBA a la possibilité de protéger ses 8 meilleurs éléments, une équipe candidate au titre comme les Pistons (qui gagneront leur premier titre juste avant cette fameuse draft) se retrouve forcément pénalisée. Dans ce podcast, je vous raconte donc les stratagèmes mis en place par Jack McCloskey, le GM des Bad Boys, pour protéger au mieux les membres de sa franchise. Pendant toute la saison 1988-1989, les Bad Boys brillent sur le terrain mais en coulisse, c'est la tempête. Notre histoire nous mènera alors jusqu'au 15 Juin 1989, deux jours seulement après la victoire au Game 4 qui scelle le titre des Pistons, jour de parade pour les Bad Boys mais aussi de l'Expansion Draft, dernier moment de joie de Rick Mahorn en tant que Bad Boy ! Pour aller plus loin : NBA Expansion Draft : Timberwolves Get Mahorn; Lakers Lose Rivers, LA Times The Franchise: Building a Winner With the World Champion Detroit Pistons Party Pooper, NBA.com 76ers Send Three Draft Picks to Minnesota for Rick Mahorn "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
26:32
May 18, 2021
Josh Smith, l'erreur de casting des Pistons | Episode 44
Dans cet épisode des Chroniques de Motor City, on parle potentiellement de la plus grande déception de l’histoire des Pistons avec Josh Smith, 105 matchs avec Detroit entre 2013 et 2014 ! Josh Smith, c'est une arrivée en grande pompe à l’été 2013 avec un très gros contrat et l’ambition affichée du GM Joe Dumars de relancer la franchise vers les succès. L'échec a été proportionnel aux attentes, ce qui était finalement assez prévisible puisque la compatibilité entre Josh Smith et le groupe des Pistons était très loin d’être évidente. Cet échec sera intéressant à analyser suite à notre podcast précédent sur celui d’Iverson, qui symbolisent l’échec total des Pistons sur la décennie 2010. Coincé entre le refus catégorique de reconstruire malgré un groupe trop limité et un manque d’attractivité pour les agents libres, les Detroit Pistons ont du faire des paris, surpayer des joueurs, voir même les deux comme là dans le cas précis de Josh Smith. Pourtant Josh Smith était typiquement le genre de joueur que les fans des Pistons pouvaient aimer. Joueur explosif, athlétique, souvent sous-estimé, Smith pouvait coller avec la mentalité col bleu de Detroit et aider la franchise à retrouver les sommets. Mais en l’espace d’une saison et demi, Josh Smith avait déjà tout détruit au point même de devenir intransférable... Pour aller plus loin : Remember when Josh Smith signed with the Detroit Pistons ? Why Josh Smith was a disaster in Detroit Josh Smith made case for worst Piston in team history "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
27:29
May 04, 2021
On discute Chuck Daly et de la Dream Team avec Francis Jordane, ancien sélectionneur de l'équipe de France | Back-up des Chroniques de Motor City
Pour ce deuxième numéro des Back-Up des Chroniques de Motor City, j'ai invité Francis Jordane, ancien sélectionneur de l'équipe de France de Basket entre 1986 et 1993 pour parler du grand coach qu'était Chuck Daly. Au dela d'avoir la chance d'inviter un très grand entraineur pour parler d’un autre coach, Francis Jordane était le candidat idéal pour ce podcast puisqu'il a passé une semaine avec Chuck Daly et la Dream Team à Monaco à quelques jours des Jeux Olympiques de Barcelone. Tout le monde connait le fameux match entre Team USA et l’équipe de France le 22 juillet 1992 gagné par les Américains 111-71 mais Francis Jordane va nous raconter toute la semaine d’entrainement qui a été mis en place entre l’équipe de France et la Dream Team, à l'initiative des Américains et donc de Chuck Daly ! L'ancien coach des Detroit Pistons voulait se frotter à un cador du basket européen pour apprendre comment réagir à al défense de zone.  Grâce à la gentillesse de Francis Jordanne, je vous propose un Back-Up de 40 minutes où nous parle bien sur de Chuck Daly, de son style de coaching, de ses ambitions à la tête de la Dream Team mais aussi de l’influence de cette équipe de légende sur le basket mondial et de sa rencontre avec son quasi homonyme, Michael Jordan !
40:05
April 20, 2021
Chuck Daly, le coach qui a fait gagner les Pistons | Episode 43
Aujourd'hui plus que jamais, c'est votre épisode des Chroniques de Motor City ! Effectivement, si nous parlons du légendaire Chuck Daly aujourd'hui, il s'agit de votre décision : il y a quelques jours j'avais proposé aux auditeurs des Chroniques de choisir le sujet du prochain podcast et c'est le coach de l'équipe des Bad Boys qui est sorti large vainqueur ! Alors voici le résultat ! Dans cette Chronique, nous revenons sur la carrière de coach de "Daddy Rich". Bien sûr une fois à Detroit mais on remonte aussi le temps pour raconter ses premiers pas sur les bancs de la NBA, chez les Sixers et chez les Cavs. Vous verrez que Chuck Daly est l'homme qui a transformé cette équipe offensive des Pistons du début des années 80 en troupe d'élite de la défense. À partir de 1986, les Pistons ont ralenti le jeu, ont frustré leurs adversaires jusqu'à devenir ces fameux Bad Boys redoutés par les autres équipes de la Ligue. Daly avait le premier compris que c'était cette mentalité qui permettrait à cette équipe de la Motor City de passer les Celtics de Bird ou les Lakers de Magic. Cette combativité amènera Chuck Daly à 2 titres en 1989 et 1990. 2 comme le numéro de maillot retiré à Detroit en son hommage. Pour aller plus loin :  Detroit Pistons: Chuck Daly and his effect on the game of basketball  Pistons Legend - Chuck Daly Remembering Chuck Daly  Chuck Daly, Pistons Coach, Dies at 78 "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
25:10
April 06, 2021
Retour sur le Pistons-Bulls du 31 Mars 1998 (avec Julien Müller) - Episode Bonus
Episode surprise des Chroniques de Motor City ! En décembre 2020, pour le Calendrier de l’Avent du podcast, j’avais prévu d’inviter Julien Muller, auteur des livres « Top 50 : les légendes de la NBA » et des « Rivalités iconiques de la NBA » vol 1 et 2 à venir raconter un match avec moi. Malheureusement, cela n’avait pas pu se faire pour des raisons techniques... Ce match choisi par Julien, c’était un Pistons-Bulls qui s’est joué le 31 Mars 1998, c’est-à-dire il y a précisément 23 ans aujourd’hui. 23…Bulls…Pistons, on ne vous fait pas un dessin, le clin d’œil était trop beau ! Donc aujourd’hui, c’est un bonus qu’on vous propose. Julien nous raconte ce match des Pistons de Grant Hill et Jerry Stackhouse, qui sont opposés aux Bulls de Michael Jordan en route vers leur 2eme Three-Peat ! Ça sera l’occasion de retrouver des deux côtés des noms très connus des auditeurs des Chroniques comme Bison Dele, à l’époque encore Brian Williams, mais aussi Dennis Rodman, passé à l’ennemi du coté de Chicago Le lien du match : https://www.youtube.com/watch?v=q9FDdNWjkAk Retrouvez Julien sur Twitter
24:16
March 31, 2021
Que retenir du passage de Blake Griffin avec les Detroit Pistons ? | Hors-série
Tradé chez les Pistons à la surprise générale en février 2018, Blake Griffin a joué 138 matchs avec Detroit, répartis sur 4 saisons mais l'histoire ne retiendra qu'une seule vraie saison, puisque son parcours a souffert d'une arrivée en cours d’année, de ses nombreuses blessures et bien sur d'une saison raccourcie pour cause de COVID. Et pourtant avec la seule saison 2018-2019, Blake Griffin a sans doute été la meilleure chose qu’il soit arrivé à Detroit ces 10 dernières années. Puisque Blake Griffin est un joueur différent, l'annonce de son boy-out au mois de Mars 2021 a chamboulé le planning des Chroniques de Motor City. Bien que ce podcast ne traite que de l'histoire et de la culture des Detroit Pistons, avec à chaque épisode le recul nécessaire, Blake Griffin méritait quand même un hors-série ! Dans ce podcast, nous allons revenir sur son arrivée à Detroit dans des conditions assez incroyables puisqu'il venait tout juste de signer une prolongation au contrat max avec les Clippers. Evidemment, le cœur de notre épisode sera sa saison 2018-2019, sa meilleure saison en carrière et probablement la meilleure saison individuelle d’un joueur de Detroit depuis Grant Hill. Mais comme à chaque épisode des Chroniques, nous nous pencherons aussi sur la fin de l'histoire entre Griffin et les Pistons, en ne pouvant que constater l'échec du projet, précipité par ses blessures à répétition. Et comme nous avons plus de 40 épisodes d'histoire des Pistons derrière nous, nous finirons ce podcast en essayant de se placer la saison 2018-2019 de Blake Griffin parmi les autres légendes de Detroit. Si le court passage de Blake ne permet pas de le comparer à des icones comme Isiah Thomas, Joe Dumars, Bob Lanier ou Ben Wallace, sa production lors de cette saison où Blake sera All-Star et All-NBA Team restera dans l'histoire récente de la franchise. Pour aller plus loin : Blake Griffin à Detroit, analyse d’un trade inattendu, QI Basket Blake Griffin: Thriving Away From the Rim and Feeling ‘Ancient’, New-York Times Remembering Blake Griffin’s historic stretch with the Detroit Pistons, Fansided "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
26:39
March 23, 2021
Les émeutes de Detroit en 1990 pour fêter le titre des Pistons | Episode 42
Le 14 juin 1990, 23h30 heure de Detroit, deux évènements se sont déroulés en même temps : lors du Game 5 des Finales NBA 90 entre les Pistons et les Blazers, Vinnie Johnson a marqué le shoot du titre à 0,07 seconde de la fin, permettant aux Bad Boys de réaliser le Back-To-Back ! Et c'est à ce moment-là qu'une série d'émeutes a débuté dans la Motor City, privant la ville de Detroit de célébration pour plonger dans le chaos. Voici dont ce que je vais vous raconter dans ce podcast aujourd’hui. Si les Pistons ont fêté leur titre dans l'Oregon à plus de 4000 km de Detroit, la Motor City a pris feu avec des célébrations qui ont dégénéré. Pas de revendications sociales, ni de colère sourde qui aurait menée à ses débordements ... Non, la réalité est plus simple et le deuxième titre remporté par les Pistons restera entaché de cette nuit de violence. Pendant toute la nuit, les pillages vont s'enchainer dans toute la ville, tout comme les incendies de voiture. Le bilan sera lourd puisque au moins 124 personnes seront hospitalisées pour blessures, des milliers de dollars de dégâts matériels seront recensés mais surtout 8 personnes perdront la vie dont 3 enfants de moins de 11 ans... Dans cet épisode des Chroniques de Motor City, nous reviendrons donc sur la violence systémique de la ville de Detroit et de ses troubles continuels, en faisant un crochet par les émeutes de 1967, les plus connues de l'histoire de la ville. Avec ce podcast, l’objectif est de parler des Pistons, du basket à Detroit et aussi de la ville de Detroit ! Pour aller plus loin :  Detroit Basketball Celebration Turns Violent, New-York Times Detroit Doesn’t Need an Excuse to Trash City, LA Times Détroit, catastrophe du rêve, Cairn Info Les Pistons réalisent le doublé en dominant les Blazers, BasketUSA "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR
22:26
March 09, 2021
[Rediffusion Live Carritatif le Cercle] Eric Money, l'homme qui scora pour les 2 équipes dans le même match
Avec plusieurs passionnés de la sphère NBA en France, nous avons organisé le samedi 20 février un Live caritatifs au profil des Restos du Cœur ! De 12h à 01h du matin, nous nous sommes relayés pour commenter des Classic Games de la NBA, pour jouer et aussi pour une Chronique de Motor City spéciale ! Pour la première fois en live, j'ai raconté l'histoire d'Eric Money qui est l'un des trois joueurs de l'histoire de la NBA à avoir joué pour deux équipes en un seul match, et le seul joueur de l'histoire de la NBA à marquer officiellement pour deux équipes dans le même match ! Grace à la générosité de chacun, c'est  7077€ qui ont été récoltés pour les Restos ! MERCI ❤
15:31
February 27, 2021
Dan Roundfield, le sacrifice d'un héros | Episode 41
Dans les Chroniques de Motor City aujourd'hui, nous rendons hommage à Dan Roundfield, joueur de l'ombre en NBA qui passera ses meilleures années chez les Hawks avant d'échouer chez les Pistons dans sa ville natale de Detroit dans la 2eme partie de sa carrière. Mais si nous dédions un podcast à Dan Roundfield, c'est surtout pour son sacrifice lorsqu'il perdra la vie à 59 ans en essayant de sauver sa femme de la noyade au large des côtes d'Aruba en 2012. Pur produit du Michigan, Dan Roundfield rejoint en 1975 les Indiana Pacers et la ABA. Reversé en NBA l'année suivante, il deviendra une machine à double-double dès sa dernière saison avec les Pacers mais surtout pendant 5 autres saisons avec les Hawks. A Atlanta, l'ancien de Central Michigan University deviendra 3 fois All-Star, 3 fois All-Defensive Team et tournera en moyenne 17,6 points et 10,7 rebonds par match. Cette solidité attirera le regard de Jack McCloskey qui le fera venir à Detroit pour aider au développement des Bad Boys. Malheureusement l'expérience sera un échec et Roundfield ne restera qu'un an aux côtés d'Isiah Thomas, Bill Laimbeer ou Vinnie Johnson. Quelque chose sera cassé à partir de ce moment-là et Dan Roundfield mettra fin à sa carrière en 1987 pour reprendre une vie civile et retrouver sa femme Bernie et leurs enfants. Le bonheur durera jusqu'en 2012. Dan et Bernie Roundfield, mariés depuis l'université, voyageront ce 6 aout 2012 à Aruba, dans la plage de Baby Beach où ils avaient leurs habitudes. Ce jour-là, sur des eaux calmes où elle se reposait sur un fauteuil gonflable, Bernie se retrouva prise dans un courant qui la tirait dangereusement vers le large. Sans paniquer, Dan essayera de la rejoindre avant de lui même disparaitre soudainement. C'est l'histoire de ce 6 aout 2012, ce jour tragique du décès de Dan Roundfield que je vous raconte dans les Chroniques de Motor City. Beaucoup de gens se disent prêt à risquer leur propre vie pour sauver la personne qu'ils aiment mais Dan Roundfield est l'une des rares personnes à avoir été confronté à ce dilemme. Ce sacrifice digne d'un vrai héros méritait d'être mis à l'honneur... Pour aller plus loin :  Selfless Star, Ultimate Sacrifice, New York Times Catching Up With Dan Roundfield, Hawks.com Detroit Pistons Acquire Dan Roundfield, NBA Trade "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
22:52
February 23, 2021
A quel point Ben Wallace était-il fort en défense ? (Avec Antoine Tartrou) | Back-up des Chroniques de Motor City
Pour ce premier numéro des Back-Up des Chroniques de Motor City, j'ai invité Antoine Tartrou, intervenant dans le podcast l'Echo des Parquets pour essayer d'y voir plus clair sur le talent défensif de Ben Wallace du temps de son prime avec les Detroit Pistons. Ensemble, nous essayons de regarder le profil physique du défenseur Ben Wallace, de prendre en considération ses forces et ses faiblesses dans la NBA du début des années 2000. Avec l'expertise d'Antoine, nous prenons en compte les schémas de jeu très agressifs de Larry Brown et nous nous appuyons sur des stats avancées pour analyser avec tout le recul nécessaire la défense de Big Ben Wallace, 4 fois Défenseur de l'année en NBA. Pour conduire ce podcast, nous nous sommes basés sur l'article "How Good was Ben Wallace in His Prime: the Definitive Analysis" de Cody Houdek, publiée sur le site Premium Hoops. Cet article présente de nombreuses images isolées des actions de Ben Wallace en défense qui vous aideront à mettre des mots sur les concept présentés dans ce Back-Up A propos d'Antoine Tartrou : Twitter Le podcast l'Echo des Parquets "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
01:17:28
February 09, 2021
Ben Wallace, l'âme des Detroit Pistons des années 2000 | Episode 40
Ben Wallace avec les Detroit Pistons, c’est un titre NBA en 2004, 4 titres de Défenseur de l’année, 5 All-NBA Team, 6 All-Defensive Team, double meilleur rebondeur de la ligue, meilleur contreur, 4 fois All Star, le tout en ne mesurant que 2m6 et en tournant à 5 points de moyenne en carrière. Pourtant Big Ben a bien failli ne jamais mettre un pied en NBA. Les observateurs lui ont fait tous les reproches : trop petit pour jouer pivot, pas assez talentueux pour jouer au basket tout court, trop unidimensionnel... Ben Wallace et la NBA, ca a été compliquée dés le début puisqu'en 1996 quand il s'inscrit à la draft, Ben est oublié et est non-drafté. Ce qui fait surement de Ben Wallace le joueur non-drafté avec la meilleure carrière NBA. Dans l'épisode des Chroniques de Motor City du jour, on revient donc sur Big Ben Wallace, le visage des Pistons des années 2000, le col bleu par excellence et surtout le joueur préféré de beaucoup de fans des Pistons d'aujourd'hui. Nous sommes nombreux à avoir abordé pour la première fois les Pistons avec Ben Wallace : sa coiffure, son afro iconique a souvent été l’un des premiers signes distinctifs pour celui qui découvre la NBA. Mais derrière ca, il y a surtout la défense, l'intensité et tout le cœur que Ben Wallace mettait dans chaque match des Pistons, qui ont fait de lui un des le symbole de la franchise. Avec ce podcast, on revient sur tout le parcours de Ben Wallace, de son enfance à White Hall, Alabama en passant par ses galères en Division II NCAA. On parle de ses premières années en NBA chez les Bullets où Wes Unseld l'a personnellement remarqué, puis à Orlando avec la jeune équipe du Magic, le tout jusqu'à son arrivée à Detroit où il fera le bonheur des fans du Palace d'Auburn Hills !  Pour aller plus loin : LE MAGNÉTO #30 : BEN WALLACE, ATTENTION CHÉRIE ÇA VA CONTRER From unwanted to defensive nightmare, the journey of Ben Wallace Rétrospective de la saison 2004 des Detroit Pistons Scottie Pippen makes the case for Ben Wallace in the Basketball Hall of Fame "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
36:35
January 26, 2021
Il était une fois les Fort Wayne Pistons | Episode 39
Pour commencer l'année et donc cette nouvelle saison des Chroniques de Motor City, retour sur l'époque où les Pistons n'étaient pas encore à Detroit mais bien à Fort Wayne, petite ville de l'Indiana. Dans cette ère préhistorique pour notre franchise, les Pistons ne s'appelaient même pas "Pistons" mais bien "Zollner Pistons" du nom de la société de leur propriétaire. Il était important de rendre hommage à cette époque dans le podcast. Outre le fait qu'il s'agisse de l'acte de naissance des Detroit Pistons que nous connaissons aujourd'hui, les Fort Wayne Pistons couvrent une époque très large puisque cette équipe de basket vivra ses 16 premières années à Fort Wayne, de 1941 à 1957. Et pendant ces 16 années, la franchise connait d'importants bouleversements : passage de Fort Wayne Zollner Pistons à Fort Wayne Pistons tout court, titres 1944 et 1945 en NBL (National Basketball League) puis passage vers la BAA (Basketball Association of America) avant de profiter de la fusion pour être un des membres fondateurs de la NBA, et finalement ce fameux déménagement à détroit.  Dans ce podcast, on aura l’occasion de revenir sur un basket qui n’avait absolument rien à voir avec ce que nous connaissons aujourd’hui, à une époque où le professionnalisme n’existait pas vraiment dans ce sport. Je vous ferais aussi découvrir un homme très important, Fred Zollner ! Papa des Pistons, il est l'une des personnes qui a activement contribué au rapprochement entre la NBL et la BAA, deux ligues concurrentes qui ont fusionné pour devenir la NBA. Fred Zollner sera aussi l’un des premiers à comprendre compris l’importance qu’allait prendre le basketball et fera de ses Pistons une franchsie qui compte pour longtemps ! Pour aller plus loin : Before the Detroit Pistons, We Had the Fort Wayne-Zollner Pistons Fort Wayne Zollner Pistons Team History Farewell, Fort Wayne "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
26:29
January 12, 2021
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 24 : Isiah Thomas détruit Stockton après l'annonce de la Dream Team
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 24 🎄 Le match du jour : le match entre les Pistons et le Jazz le 15 Novembre 1991 raconté par moi-même et illustré par Caroline Blanchet Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Caroline : Ptitecao Studio Ptitecao Shop Instagram Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
21:29
December 24, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 23 : Kobe sauve les Lakers d'un sweep en Finales NBA 2004
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 23 🎄 Le match du jour : le Game 2 des Finals NBA 2004 entre les Lakers et les Pistons raconté par Thomas Dufant Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Thomas : First Team sur Youtube First Team sur Twitch Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
18:45
December 23, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 22 : les Pistons trop fort malgré les 46 points de T-Mac
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 22 🎄 Le match du jour : le Game 2 du premier tour des playoffs 2003 entre le Magic et les Pistons raconté par FatBoz Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de FatBoz : Twitch Youtube Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
14:35
December 22, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 21 : LeBron James en feu contre les Pistons lors des Finales de Conference 2007
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 21 🎄 Le match du jour : le Game 5 des Finales de Conférence 2007 entre les Cavaliers et les Pistons raconté par Ilyas Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Ilyas : Le Podcast Dunkhebdo Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
13:29
December 21, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 20 : premier titre pour les Pistons sur un sweep contre les Lakers
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 20 🎄 Le match du jour : le Game 4 des Finales NBA 1989 raconté par Alexandre Martin Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Alex : Trashtalk The Ball Never Lies Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
15:27
December 20, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 19 : Bill Laimbeer, star du All-Star Game 1984
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 19 🎄 Le match du jour : Le All-Star Game 1984 raconté par Romain Leroy Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Romain : Le Podcast Envergure La SIG Strasbourg Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
12:28
December 19, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 18 : les Pistons mettent fin de la malédiction Celtics en 1988 !
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 18 🎄 Le match du jour : Game 6 des Finales de Conférence 1988 contre les Celtics raconté par Mike G.O.A.T. Parlons Sport Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Mike : Site G.O.A.T. Parlons Sport Podcast A coup sûr Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
15:45
December 18, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 17 : Match à Mexico entre les Pistons et les Mavs
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 17 🎄 Le match du jour : Global Game entre les Pistons et les Dallas Mavericks raconté par Quentin de Dallas Mavs France Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Quentin : Twitter Dallas Mavs France Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
12:40
December 17, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 16 : Duel entre George Mikan et les Fort Wayne Pistons
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 16 🎄 Le match du jour : le match entre les Fort Wayne Pistons et les Minneapolis Lakers de 1950 raconté par Lucas [Extrait vidéo de 1952] Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Lucas : Le Podcast Starting Five Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
12:38
December 16, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 15 : Dernier match au Palace d'Auburn Hills
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 15 🎄 Le match du jour : le dernier match des Pistons au Palace of Auburn Hills raconté par David Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de David : Grounds Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
12:28
December 15, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 14 : Carton de Mark Aguirre en 1991 contre les Celtics
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 14 🎄 Le match du jour : le Game 4 du 2eme tour des playoffs 1991 contre les Celtics raconté par Sylvain Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Silvain : Inside Basket Podcast Inside The Hoop Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
12:39
December 14, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 13 : Etouffants Pistons contre les Nets au Game 7 en 2004
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 13 🎄 Le match du jour : le Game 5 des Finales de Conférence NBA 2004 entre les Pistons et les New Jersey Nets raconté par Shaï Mamou Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Shaï : Le Mook Reverse Baskersession Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
11:16
December 13, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 12 : Vinnie Johnson offre le back-to-back en 1990
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 12 🎄 Le match du jour : le Game 5 des Finales NBA 1990 raconté par Amandine Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Amandine : Shoot-around Twitter The Playground Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod Episode Website
15:13
December 12, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 11 : Game 3 des Finales 1990 forcément spécial pour Joe Dumars
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 11 🎄 Le match du jour : le Game 3 des Finales NBA 1990 raconté par Christophe Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Christophe : Twitter Youtube Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
09:45
December 11, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 10 : Les Pistons restent en vie au Game 6 des Finales NBA 2005
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 10 🎄 Le match du jour : le Game 6 des Finales NBA 2005 raconté par Adrien  Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos d'Adrien : Instagram  Twitter  Basket Retro  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
12:38
December 10, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 9 : Victoire contre les historiques Warriors lors de la "Ben Wallace Night"
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 9 🎄 Le match du jour : Pistons-Warriors 2016 raconté par Valentin Feuillette Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Valentin : Pistons France Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
13:50
December 09, 2020
Dave Debusschere, icône des Detroit Pistons mais aussi des New York Knicks | Episode 38
Pour le podcast du jour, place aux années 60, à une époque où les Detroit Pistons ne sont pas une bonne équipe mais qui possèdent dans leur rang un fantastique joueur qui sera le sujet du jour : Dave Debusschere. Rarement cité parmi les grands joueurs de l'Histoire de la NBA, Debusschere a été un incroyable joueur, gâché lors de ces années dans la Motor City, principalement à cause de l’amateurisme qui régnait dans cette franchise à l’époque.   Pourtant Dave Debusschere est rarement associé aux Pistons, puisqu'il est surtout évoqué à travers le prisme des Knicks de New York avec qui il a gagné 2 titres NBA après son passage à Detroit. Et cette caractéristique a entrainé une nouveauté pour cet épisode : pour la première fois depuis le début des Chroniques de Motor City, je passerais la main en cours de podcast à Ben du site KnicksBook.com, un passionné des Knicks qui vous racontera la suite de la carrière de Dave Debusschere un fois son départ de Detroit acté.  Mais avant ca, je vous raconterait en détail le personnage Dave Debuschere surnommé "Big D", tellement son attachement à Detroit est important. Enfant de la Motor City, Debuschere a brillé dès le lycée en étant l'un des prospects les plus en vue du Michigan. Une fois en NCAA, Debuschere restera à l'Université de Detroit, programme moyen mais où il accumulera les records. Sa carrière le mènera logiquement en NBA où les Pistons lui mettront la main dessus, lui permettant de poursuivre sa progression dans la Motor City.  Mais Dave Debuschere, ce n'est pas que du basket, et vous découvrirez dans ce podcast son début de carrière dans le baseball, un chemin qu'il a poursuivi assez loin, au point d'entrer en Ligue Majeure...  Pour aller plus loin :  [Portrait] Les 7 vies de Dave DeBusschere, Basket Retro  Chapter 28 | Dave Debusschere, parti trop tôt tel un Mozart, KnicksBook  The Tragic Death of NBA Great Dave DeBusschere, SportsCasting  The DeBusschere Debacle, NBA.com  Pour soutenir le podcast : n'hésitez pas à faire un tour sur Apple Podcasts pour lâcher vos 5 ⭐ "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.  Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
34:55
December 08, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 8 : Robert Horry crucifie Detroit au Game 5 des Finales NBA 2005
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 8 🎄 Le match du jour : le Game 5 des Finales NBA 2005 raconté par Vincent Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Vincent : Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.  Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
10:49
December 08, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 7 : Enorme Charles Barkley face aux Pistons de Grant Hill
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 7 🎄 Le match du jour : Pistons-Suns de 1996 raconté par Lucas Saïdi Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Lucas: Le Livre "Kobe Bryant, l'Homme aux 1000 visages" Le podcast l'Echo des Parquets SunsFR Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
10:55
December 07, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 6 : 32 rebonds pour Rodman contre les Hornets en 1992
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 6 🎄  Le match du jour : Pistons-Hornets en 1992 raconté par Thierry Kauffman  Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante.  A propos de Thierry :  Le Podcast Pock de Potes  Twitter  Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
16:56
December 06, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 5 : Retour sur Malice At The Palace
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 5 🎄 Le match du jour : Pistons-Pacers en 2004 alias Malice At The Palace raconté par Josh Moysan Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Josh : Le Podcast NBA Corner Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
13:45
December 05, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 4 : Duel au sommet entre Bernard King et Isiah Thomas en 1984
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 4 🎄 Le match du jour : Game 5 du premier tour des playoffs 1984 entre les Pistons et les Knicks raconté par Ben de KnicksBook Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Ben : Knicksbook.fr Twitter Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
11:18
December 04, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 3 : Record pour Isiah Thomas en Finales NBA 88
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 3 🎄 Le match du jour : Game 6 des Finales de Conference 1988 raconté par Baby T.E.R Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Baby T.E.R : Twitter Instagram Basket Retro Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
11:46
December 03, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 2 : le game-winner de Michael Jordan
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 2 🎄 Le match du jour : Game 3 des Finales de Conference 1989 raconté par Pred Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de Pred : Twitter Basket Retro Top 50 : Les légendes de la NBA Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
13:38
December 02, 2020
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 1 : Les 57 points de Jerry Stackhouse
Le Calendrier de l'Avent des Chroniques de Motor City - Jour 1 🎄 Le match du jour : Pistons-Bulls du 3 avril 2001 raconté par JB Pendant le mois de décembre et en attendant Noël, nous vous proposons chaque jour un match marquant de l'Histoire des Detroit Pistons. Victoires, défaites, saison régulière ou playoffs, ces matchs et leur contexte sont à chaque fois une nouvelle raison de se plonger dans le passé de la NBA. Pour cette tâche, je ne serais pas seul puisqu'à chaque podcast, un invité qui a choisi lui-même son match viendra nous raconter en quoi cette rencontre est importante. A propos de JB : Le podcast Posterdunk Le podcast Envergure Le podcast Miss Match Le podcast Ficelle Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
12:35
December 01, 2020
Les embarrassants propos de Dennis Rodman et Isiah Thomas envers Larry Bird en 1987 | Episode 37
💬 "Je suis d'accord avec Rodman. Si Larry était noir, il serait juste un autre bon gars" Et voici comment Isiah Thomas, en rebondissant aux propos tout aussi idiots de Dennis Rodman, déclenchait une énorme polémique à l'été 1987 juste après la fin du Game 7 des Finales de Conférence entre les Detroit Pistons et les Bostons Celtics. Lors de la dernière Chronique de Motor City, j'avais promis de vous raconter cette énorme polémique qui a occupé les médias pendant toute une semaine, éclipsant même les Finales NBA entre les Celtics et les Lakers de Magic Johnson. Et pour cause, deux joueurs des Bad Boys ont insinuaient que si Larry Bird avait gagné 3 titres de MVP consécutifs, il le devait uniquement à sa couleur de peau. Alors si les polémiques étaient plutôt habituelles à l’époque des Bad Boys, jamais le racisme n'en avait fait partie. Dans ce podcast, nous parlerons donc de l'épisode le plus sombre de la carrière de deux joueurs importants de l'Histoire de Detroit. Mais si Dennis Rodman était en 1987 ce rookie un peu étrange, Isiah Thomas lui était déjà une superstar établie et le voir venir sur le terrains des questions raciales a été un séisme dans le monde du basket. L'enjeu de ce podcast sera de retranscrire cette histoire le plus objectivement possible et pour cela vous profiterez d'un maximum de déclarations, dont certaines en version originale, parce que l'intonation de la voix sera très importante dans ce dossier. En effet la ligne de défense prioritaire d'Isiah Thomas sera qu'il était sarcastique avec cette déclaration et que la presse ne l'avait pas compris. A l'écoute de ce podcast, je tiens à vous préciser qu’il ne s’agira jamais de minimiser certaines déclarations, seulement d’essayer de les expliquer ou du moins de retranscrire les justifications des concernés, puisque dans cette histoire, il faut aussi se fier à la parole des joueurs. Pour aller plus loin :  THOMAS EXPLAINS COMMENTS ON BIRD, NY Times Those Unfortunate Remarks About Larry Bird Just Don’t Fly, LA Times In 1987, a Larry Bird-Isiah Thomas controversy became a laughing matter, Boston Globe How Dennis Rodman Was Forced To Apologize To Larry Bird Over Racial Comments In 1987, Forbes Pour soutenir le podcast : n'hésitez pas à faire un tour sur Apple Podcasts pour lâcher vos 5 ⭐ "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
22:24
November 24, 2020
Les Celtics de Larry Bird, premier obstacle des Bad Boys sur le chemin du titre NBA | Episode 36
Pour la Chronique de Motor City du jour, nous allons de nouveau parler des Bad Boys mais pour une fois, les joueurs des Detroit Pistons ne seront pas au centre du podcast. Au contraire, aujourd'hui nous allons nous intéresser à l'un de leurs grands ennemis : les Boston Celtics de Larry Bird 🍀 . Cette rivalité entre les Celtics et Pistons est intéressante par rapport à ce qu'a représenté cette équipe pour les Bad Boys : pendant longtemps, Boston a incarné l'obstacle que les Detroit Pistons n'arrivaient pas à dépasser. Meilleure équipe de la Conférence Est depuis le début des années 80, les Celtics sont allé en Finales NBA de 1984 à 1987 ! Egalement champions en 1981, ils représentaient un modèle de stabilité avec leur 5 majeur incroyable, probablement l'un des meilleurs jamais assemblés (Larry Bird, Dennis Johnson, Danny Ainge, Kevin McHale et Robert Parish).  Emergeant un peu après le début de la dynastie des Celtics, les Pistons d'Isiah Thomas et de Bill Laimbeer cherchaient justement à rabattre les cartes dans la Conférence Est et le vrai gros obstacle sur leur chemin était évidemment cette équipe de Boston. Pas encore devenus les Bad Boys, ces Pistons ont alors plusieurs fois butté les Celtics en 1985 et 1987 avant de finir enfin par les dépasser en 1988. En faisant une analogie avec le monde du jeu vidéo, la progression dans la NBA des années 80 devait forcement passer pas des "boss" successifs pour une équipe qui souhaitait gagner le titre.  Ainsi pour les Pistons, ce premier boss s’est longtemps appelé les Celtics. Au fil des saisons, Detroit a échoué, Detroit a appris, Detroit est devenu meilleur jusqu’à se transformer en ces fameux Bad Boys, cruels et sans pitié ☠ .  Cette progression sera au cœur de notre Chronique de Motor City aujourd’hui. Nous allons voir comment ces duels entre Pistons et Celtics en 1985 d'abord, puis en 1987 ont aidé la franchise de Detroit à comprendre le gouffre qui existait entre un champion absolu et un simple prétendant. En ajoutant des pièces à leur roster comme les drafts de Joe Dumars, de Dennis Rodman ou en misant sur un joueur confirmé comme Adrian Dantley, le front-office des Pistons s'est spécialement préparé pour battre ces Celtics. Il faudra attendre la 3eme série entre les deux équipes, celle de 1988 pour voir les Bad Boys prendre le dessus. Entre temps, nous avons eu droit à des moments homériques comme "The Steal " de Larry Bird au Game 5 de la série de 1987, la bagarre entre Laimbeer et Bird ou la double prolongation au Game 2 de la série de 1988. Pour aller plus loin : Les rivalités iconiques de la NBA - Volume 2, Julien Müller Bagarre entre Larry Bird et Bill Laimbeer, Youtube 1988, les Celtics de Larry Bird poussés dehors par les « Bad Boys », BasketUSA Young Bad Boys shine in upset bid. Then Larry Bird stole the ball, Detroit Free Press Pour soutenir le podcast : n'hésitez pas à faire un tour sur Apple Podcasts pour lâcher vos 5 ⭐ "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod
37:16
November 10, 2020
John Mason, la voix du Detroit Basketball | Episode 35
Pour la Chronique de Motor City du jour, dites au revoir au terrain, aux joueurs et à tout ce qui touche au jeu ! Cette fois-ci, nous nous focalisons sur la Culture Pistons pour parler de John Mason, une personnalité extrêmement importante dans l’organisation des Pistons. Depuis 2001, John Mason, que tout le monde appelle simplement Mason, est l' annonceur officiel des Detroit Pistons, celui qui chauffe la salle, qui introduit les joueurs et qui annonce les coups de sifflets pendant les matchs. Au fil des saisons, Mason est devenu un des personnages les plus célèbres de toute la NBA,  une figure que les caméras de télévision cherchent constamment pour les matchs des Pistons, notamment lors de ses extraordinaires annonces de joueurs 🔊 . Si nous parlons de John Mason dans le podcast, c'est que vous le connaissez forcément, ou au moins sa voix, puisque c'est lui qui a inventé le "slogan" officiel des Pistons que vous entendez à chaque match de Detroit, ce fameux “Dee-troit Basketball”. Ce "Detroit Basketball"  est désormais iconique dans la Motor City et irrémédiablement lié à la franchise. C'est peut-être aussi l'un des plus connus en NBA. Autrefois au Palace of Auburn Hills et désormais à la Little Caesars Arena, à chaque fois que les Pistons récupèrent la balle, le public se tait, puisque c'est peut-être cette fois-ci que Mason va crier "DEEETROIT" et que la foule va reprendre le "BASKETBALL" avec lui ! Pour cette Chronique, nous reviendrons sur la genèse de ce chant de ralliement pour les fans de la Motor City, entre concours de circonstance et snobisme de la NBA pour la Goin To Work Era. Mais plus largement, ce sera  l'occasion de parler de qui est Mason, de vous raconter ce qu’est un annonceur public, ce métier que Mason a énormément fait évoluer. Evidemment, nous reviendrons sur les annonces de Mason qui sont devenus sa marque de fabrique, des annonces tellement iconiques que les Pistons en font un événement à chaque match. Pour l'occasion, je vous ai prévu plein de petits sons sympas donc restez bien jusqu'à la fin 👀  Pour aller plus loin ▶ : L’Histoire du célèbre « Dee-troit Basketball », inventé par Mason Interview with Detroit Pistons announcer Mason, Detroit Sports Nation Mason: An All-Star Announcer, NBA.com John Mason, Voice of the Pistons, on Origins of His Famous Chant, WDET Pour soutenir le podcast : n'hésitez pas à faire un tour sur Apple Podcasts pour lâcher vos 5 ⭐ "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR
30:26
October 27, 2020
Allen Iverson et les Pistons, rendez-vous manqués | Episode 34
Pour la Chronique de Motor City du jour, nous allons parler de la relation d'Allen Iverson avec les Detroit Pistons. Et si j'ai choisi de parler d'Iverson, malgré ses seuls 54 matchs sous le maillot de Detroit en 2008-2009, c'est parce que le MVP 2001 possède une caractéristique que très peu de joueurs de Detroit ont eu : il est l'une des rares stars NBA à avoir atterrie dans la Motown en tant que basketteur établi. Prenez Bob Lanier, Isiah Thomas, Grant Hill, Ben Wallace ou Chauncey Billups, soit les plus grands joueurs de l'Histoire des Pistons. Et bien soit ils ont été draftés par Detroit, soit ils sont devenus de grands joueurs grâce à leur parcours. C'est un fait, les stars ne viennent pas à Detroit, ni via la free-agency, ni par les trades. En ce sens, la venue d'Iverson, tradé par les Nuggets en 2008, fait figure d'exception. Mais si ce podcast a été titré "rendez-vous manqués" au pluriel, c'est qu'il y a une histoire qui est moins connue et qui a failli emmener Allen Iverson à Detroit en 2000, bien avant son vrai passage en 2008, à l'époque où The Answer n'était pas encore MVP. A l'époque, Iverson jouait toujours à Philadelphie et son caractère compliqué était venu à bout de son coach Larry Brown. Les Sixers étaient donc résolus à l'échanger et un trade XXL avait été mis en place avec 6 équipes et 24 joueurs dont Jerry Stackhouse, Eddie Jones, Glen Rice, Anthony Mason... Ce trade n'ira jamais à son terme mais on essayera dans ce podcast d'imaginer le destin des Pistons si jamais Iverson avait débarqué en 2000. Et puis le 2eme rendez-vous manqué des Pistons avec Allen Iverson se fera réellement en 2008. A 32 ans, Iverson arrivera sans doute un peu trop tard dans une équipe en bout de course, qui sortait de 6 qualifications minimum en Finales de Conférence mais qui s'apprêtait à commencer une traversée du désert. Quand Iverson débarque dans cette équipe dirigée par le head coach rookie Michael Curry, les Pistons sont déjà en reconstruction avec Rodney Stuckey qui devra se faire une place dans le backcourt au coté de Rip Hamilton et donc d'Allen Iverson. Cet embouteillage occasionnera plusieurs conflits et des mises sur le banc successives de Rip, puis d'Iverson. Dans ce climat de méfiance, l'aventure d'AI chez les Pistons ne pouvait pas bien se passer. Dans cet épisode des Chroniques de Motor City, nous revenons donc sur ces deux épisodes :  en 2000 avec le trade avorté d'Iverson à Detroit, qui aurait changé tout le destin de la franchise et qui nous aurait privé de la Goin To Work Era en 2008, avec l'arrivée d'Iverson contre Billups, un mouvement qui confirmera la mauvaise gestion de la franchise à cette époque et qui fera d'Iverson le bouc émissaire idéal. Pour aller plus loin : Geiger really kept Iverson a Sixer, ESPN What if the Sixers traded Allen Iverson to the Pistons in 2000 ? NBC 'Detroit was a bad situation for me', Detroit Free Press The 2009 Detroit Pistons: The Story of Dumars, Iverson, and Curry, BR Pour soutenir le podcast : n'hésitez pas à faire un tour sur Apple Podcasts pour lâcher vos 5 ⭐ "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR
31:15
October 13, 2020
Earl Lloyd, premier joueur noir en NBA et icone des Pistons | Episode 33
Qui est le premier joueur noir à avoir mis les pieds en NBA ? Qui est cet homme à avoir fait tomber la barrière de la couleur et à avoir pavé la voie à des milliers d'autres ? Ce nom, chaque joueur, dirigeant, spectateurs, passionnés de NBA et de basket en général devrait le connaitre. Et pourtant ce n'est pas le cas. Voici pourquoi cette Chronique de Motor City est dédiée à Earl Lloyd, qui est devenu le 31 Octobre 1950 le premier joueur noir à disputé un match NBA. Avant 1950, la NBAA et son ancêtre la BAA étaient restées entièrement blanches. La Ligue n'avait pas officiellement interdit les joueurs noirs mais le racisme était latent. Pourtant 3 ans plus tôt déjà, Jackie Robinson avait détruit la barrière de la couleur dans un baseball autrement plus populaire et malheureusement compétemment ségrégé. Alors les pontes de la NBA, les hommes à la tête des franchises les plus en avance (Celtics, Knicks) ont décidé de quitter la préhistoire et ont ouvert leurs portes aux joueurs noirs. A la draft 1950, ce son donc 3 noms qui ont rejoint la NBA : Earl Lloyd, Chuck Cooper et Nat Clifton. Chacun de ses 3 pionniers aura un rôle à jouer pour démocratiser la présence de joueurs de basket mais Earl Lloyd sera le premier à mettre un pied sur un parquet NBA et donc à marquer l'histoire...grâce à un hasard du calendrier ! Dans ce podcast, nous parlerons donc de l'impact qu'à pu avoir Earl Lloyd sur le basket américain et sur la place laissé aux joueurs noirs. Nous reviendrons sur le parcours sportif de Lloyd mais également sur sa gestion du racisme.  Dans une Amérique encore sous l'horreur de la ségrégation, Earl Lloyd n'a pas toujours pu dormir dans les mêmes hôtels que ses coéquipiers, ni manger à leur table... Pourtant le basketteur gardera toujours son calme et se montrera digne de sa situation particulière Earl Lloyd a commencé sa carrière avec les Washington Capitoles et a passé ses plus belles années à Syracuse. Et pourtant il était impensable de ne pas l'avoir dans les Chroniques de Motor City. D'abord parce qu'il a finit de manière honorable sa carrière à Detroit mais surtout parce qu'il est resté dans la Motown gravissant tous les échelons : scout, puis assistant coach (une nouvelle fois le premier noir en NBA) puis head coach ! Son activité post-carrière - il travaillera à l'inclusion des minorités dans la municipalité de Detroit et avec le groupe Bing - nous permettra aussi s'intéresser plus largement sur la méconnaissance que le grand public peut avoir pour cette icone du basketball. Pour aller plus loin : Earl Lloyd becomes first black player in the NBA, History Making a Difference: Profiles in Black History - Earl Lloyd, NBA.com Do You Know Me? Few recall Earl Lloyd was the first black NBA player, Sport Illustrated Former Piston Earl Lloyd Detroit’s Hidden Figure, Hour Detroit Pour soutenir le podcast : n'hésitez pas à faire un tour sur Apple Podcasts pour lâcher vos 5 ⭐ "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR
32:31
September 29, 2020
Le Walk-Off des Bad Boys | Episode 32
En 1991, lors de la Finale de la Conférence Est, les Bad Boys ont choqué le monde de la NBA avec leur tristement célèbre Walk-Off. Menés 3-0 par les Chicago Bulls de Michael Jordan et à quelques secondes de se faire sweeper, les Pistons ont délibérément choisi de quitter le parquet avant la fin du temps réglementaire, sans se plier à la traditionnelle séance de félicitations au vainqueur. Dans un Palace d'Auburn Hills en feu malgré la fin d'une ère, les Bad Boys Isiah Thomas, Bill Laimbeer, Dennis Rodman, Mark Agguire...ont quitté le terrain direction les vestiaires en passant devant Jordan et les Bulls sans un regard, comme une ultime provocation. C'était la toute première fois qu'un vaincu partait sans prendre le temps de saluer son bourreau et ce Walk-Off a eu l'effet d'une bombe en NBA. Les Pistons étaient déjà vu comme les mauvais garçons du basketball mais cet épisode a marqué la fin de leur domination et a conduit les meneurs de cette fronde à de nombreuses critiques, jusqu'à l’éviction d'Isiah Thomas de la Dream Team de 1992. Dans cette Chronique de Motor City, nous revenons sur cet incident de manière objective en rapportant un maximum de déclaration des deux parties. Et sans juger personne, nous essayons de comprendre comment les Bad Boys en sont venus à ce fameux Walk-Off. Il y a plusieurs raisons qui auraient pu pousser les Pistons à quitter le terrain sans montrer une seule once de sportivité : d'abord il y a la haine entre les deux équipes, avec des Pistons qui avaient éliminé les Bulls lors de leur 3 dernières confrontations en playoffs. Cette fois-ci, l'heure de Chicago était arrivée mais les Bulls n'ont pas été des vainqueurs modestes, avec de grosses critiques après le Game 3, réduisant le basket des Pistons à un "jeu sale, dont plus personne ne veut" et puis il y avait peut-être une volonté des Pistons de transmettre le flambeau aux Bulls de la même manière que Boston l'avait transmit à Detroit en 1988. Cette année-là, alors que les jeunes Pistons battaient enfin leur rivaux des Celtics, les joueurs de Boston, Larry Bird en tête étaient également partis avant la fin du temps réglementaire, sans saluer les Pistons Dans ce podcast, nous allons voir que tous les avis méritent d'être entendus et que personne ne peut réellement se mettre à la place de cette équipe des Pistons à deux doigts de se faire sweeper en 1991, usée par les critiques des Bulls les années précédentes. Pour aller plus loin : Le Walk-off en vidéo The Day the "Bad Boys" Walked Out John Salley explains why he didn't take part in Bulls-Pistons' walkout How Isiah Thomas' explanation for the Pistons walk-off has evolved over the years "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR
29:40
September 15, 2020
La Re-Vitale-isation ratée des Pistons en 1978 | Episode 31
En 1978, les Detroit Pistons veulent changer de dimension. Lassé d'être toujours la dernière équipe de la Motor City, Bill Davidson, le propriétaire de l'équipe, cherche un architecte. Son rôle : coacher l'équipe, lui inculquer une culture de la gagne et la faire exister dans la paysage sportif de Detroit. Et pour mener cette mission à bien, Davidson engagera l'Homme le plus acclamé de tout Detroit en cette période : Dick Vitale. Dick Vitale, vous le connaissez peut-être comme commentateur de la NCAA sur ESPN. L'Homme officie depuis 40 ans sur le network, avec sa voix reconnaissable entre milles et ses expression bien à lui. Et pourtant initialement, Dick Vitale était un coach de basket. Son plus grand fait d'arme, c'est avec l'Université de Detroit qu'il l'a réalisé, mettant les Titans sur la carte alors même que le programme basket n'avait jamais vraiment brillé. Vitale conduira son équipe jusqu'au tournoi NCAA et se fera une belle réputation à Detroit. Et c'est justement cette réussite à partir de rien et cette popularité croissante qui amènera Dick Vitale jusqu'aux Detroit Pistons. Avec l’arrivée de Dick Vitale, c'est un nouveau cycle qui commence pour les Pistons. D’abord Detroit sera basculé enfin dans la Conférence Est puis l'équipe se trouvera une nouvelle maison quittant la Cobo Arena pour le Pontiac Silverdome. Enfin, les Pistons inaugurent de nouveaux jerseys électriques, parsemé d’éclairs, qui rompent avec leur classique uniforme. Pour symboliser tous ces changements, l'équipe marketing de la franchise met en place un slogan autour du nom de Dick Vitale : le nouveau coach sera là pour  « re-Vitale-iser » la Motor City (« re-Vitalize-ing » en V.O.) comme il a pu le faire pour l’Université de Detroit.  Malheureusement, l'histoire ne sera pas une réussite et Dick Vitale ne passera qu’une saison et demi à Detroit. Le gouffre entre NCAA et NBA est bien trop grand pour lui, surtout qu'il est rapidement pris par ses opérations de promotion de la franchise. La première saison, les Pistons ne gagneront que 30 matchs et Vitale sera licencié après seulement 12 matchs en 1979. Mais pourtant, il était important de parler de Dick Vitale dans les Chroniques de Motor City : d'abord parce qu'il a eu les clés de la franchise pendant un moment, ensuite parce qu'il a essayé de relancer l'équipe mais surtout parce qu'il a échoué ! C'est à partir du moment où Dick Vitale a touché le fond que les Pistons ont décidé de tout reprendre de nouveau d'une feuille blanche. Et ironie de l'histoire, c'est Dick Vitale qui encouragera Bill Davidson à confier les rênes de l’équipe à Jack McCloskey, futur architecte des Bad Boys. Pour aller plus loin : - Maillot Lighting Bolt - The Dickie V Era, NBA.com - In Detroit, Vitale Revisits His Season of Despair, New York Times - Dick Vitale didn't last long with 1979-80 Pistons, Michigan Live "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR
30:33
September 01, 2020
Draft All-Time Detroit Pistons | Hors-série
Pour cet épisode spécial des Chroniques de Motor City, j'ai invité 3 personnalités du basket en France, fan des Pistons et de ce que la franchise représente. Accompagné de Val du compte Pistons France, de Ilyas du podcast Dunkhebdo et d'Alex de Trashtalk et The Ball Never Lies, nous vous proposons aujourd'hui une draft All-Time special Detroit Pistons. Chacun notre tour comme dans une draft NBA classique, nous allons choisir 5 joueurs pour bâtir un 5 Majeur, leur ajouter un remplaçant et terminer par le choix d'un coach pour mettre le tout en musique. La seule règle de ce petit jeu sera de ne choisir que des joueurs passés par la Motor City.  Et bien évidemment la version des joueurs que nous prenons en compte est celle de leur Prime sous le maillot des Pistons. Par exemple si l’un de nous voudrait prendre Allen Iverson, c’est celui de 2008-2009 qu’on doit considérer et non pas le MVP des Sixers. Au contraire, pour un joueur comme Grant Hill, c’est la version 95-2000 donc avant blessure qu’on doit prendre en compte. Notre objectif : imaginer la meilleure équipe possible 100% Detroit Pistons, qui pourrait battre toutes les autres avec les règles NBA d'aujourd’hui et les connaissances du jeu que nous avons. Mes invités pour ce Podcast : - Ilyas de Dunkhebdo - Val de Pistons France - Alex de The Ball Never Lies "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR  
01:27:60
August 04, 2020
4 Pistons font la loi au All-Star Game 2006 | Episode 30
En 2006, pour le All-Star Game de Houston, les Pistons ont été le temps d'un soir les plus brillantes des étoiles de la NBA. Pour cet événement incontournable, ce sont 4 joueurs des Detroit Pistons qui ont été sélectionnés par les coachs,  un fait rarissime. Mais ces seules selections n'auraient pas suffit à rendre ce moment si important.  Non, c'est bien par la teneur de la rencontre que ce All-Star Game restera dans les mémoires : accompagné du jeune LeBron James, les 4 Pistons sélectionnés, à savoir Ben Wallace, Rasheed Wallace, Rip Hamilton et Chauncey Billups ont dicté leur loi dans ce match des étoiles et l'ont remporté à eux tous seuls ! Sortant d'un titre NBA en 2004 et d'une Finale en 2005, les Pistons ont pourtant été largement snobés du All-Star Game ces années-là. Pas de Billups, pourtant MVP des Finales en 2004 par exemple. Mais en 2006 les choses changent dans la Motor City. Larry Brown, le rigoureux coach quitte la franchise et le GM Joe Dumars le remplace par Flip Saunders. A partir de la, c'est la revolution : Saunders met en place un jeu bien plus attrayant que celui de Brown, avec plus de rythme, où les talents offensifs de Billups ou d'Hamilton sont bien mieux exploités. Cette évolution offensive du jeu des Pistons permet à Detroit de réaliser le meilleur début de saison de son histoire et de propulser l'équipe en tête de la Conférence est. Lors du All-Star Break en février 2006, les Pistons sont à la tête d’un bilan de 42 victoires pour seulement 9 défaites. Flip Saunders est donc nommé coach de l'équipe de l’Est pour le All-Star Game, mais ce n'est que la premiere étape. Lorsque les titulaires sont nommés par les fans, aucun joueur de la Motor City n'est appelé. Et c'est logique, tellement il est impossible d'isoler une individualité de ce collectif de cols bleus de Detroit difficilement compatibles avec l’ambiance du All-Star Game.  Et pourtant quand vient le choix des coachs, la surprise est entiere : 4 joueurs des Detroit Pistons sont appelés. Ben Wallace revient une nouvelle fois, Rasheed Wallace fete son premier All-Star Game sous le maillot de Detroit alors que Rip Hamilton et Chauncey Billups deviennent All-Star pour la premiere fois. Dans ce Podcast, je vous raconte le déroulé du match. D'abord remplaçants et peu habitués au show du All-Star Game, les Pistons vont attendre que l'Est soit menés de 21 points pour montrer tout leur talent.  Après la mi-temps, le match va complètement changer d'ambiance et les joueurs de Detront vont enchaîner les stops en défense et forcer les pertes de balles de l'Ouest. Flip Saunders utilisera ses 4 joueurs ensemble sur le terrain pendant de longues séquences, au point même de réutiliser certains systèmes qu'on voit habituellement au Palace d'Auburn Hills ! Pour aller plus loin : - Histoire de la NBA : Le All-Star Game 2006, moment de gloire pour les Detroit Pistons - All Star Game 2006 : la consécration des Pistons - Le All-Star Game 2006 en intégralité "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR
27:49
July 28, 2020
Rétrospective de la saison 2004 des Detroit Pistons, partie 2 | Episode 29
Suite et fin de notre rétrospective sur la saison 2004 des Detroit Pistons. Après la saison régulière il y a 15 jours lors de la dernière Chronique de Motor City, place maintenant au gros morceau : les playoffs. Tour après tour, nous allons revenir sur le parcours de cette équipe de cols bleus, au départ outsider qui a fini par devenir Champions NBA. Au fil des matchs, les grandes tendances vont se dessiner : Rip Hamilton la principale menace offensive, Tayshaun Prince le meilleur défenseur extérieur de l'équipe, Ben Wallace l'homme de l'ombre qui empile les rebonds, Rasheed