Skip to main content
Comme un poisson dans l'eau

Comme un poisson dans l'eau

By Victor Duran-Le Peuch
Le podcast contre le spécisme !
Où l'on parle d'antispécisme, de domination des animaux, de véganisme, et tant d'autres choses !

Charte graphique : Ivan Ocaña
Listen on
Where to listen
Apple Podcasts Logo

Apple Podcasts

Castbox Logo

Castbox

Google Podcasts Logo

Google Podcasts

Overcast Logo

Overcast

Pocket Casts Logo

Pocket Casts

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Stitcher Logo

Stitcher

#10 Défaire la société spéciste
Axelle Playoust-Braure prolonge les réflexions de la première partie de l'entretien sur sa conception matérialiste du spécisme, vu comme une organisation sociale oppressive, dont l'élevage est une des institutions principales. Elle analyse à la suite du travail de la féministe matérialiste Colette Guillaumin l'élevage comme se situant dans la continuité des rapports d'appropriation des corps, tout comme l'esclavage, le servage et le sexage (néologisme forgé par Colette Guillaumin justement). Elle décrit aussi le publispécisme, c'est-à-dire le spécisme contenu dans les publicités, qui présentent les animaux comme étant déjà de la viande, c'est-à-dire seulement de la chair sur patte, et surtout qui fait disparaître l'individu qui était derrière la viande (Carol J. Adams parle à cet effet de "référent absent"). Les procédés de déformation de la réalité par la publicité atteignent leur paroxysme dans la 'suicide food' qui présente les animaux comme consentants et heureux de se faire manger, se découpant ou se servant eux-mêmes aux humains, mécanisme qui est fortement similaire à la présentation des femmes par les publicités sexistes comme étant des corps disponibles et consentants par défaut. Pour finir, Axelle Playoust-Braure propose quelques pistes pour parvenir à "défaire la société spéciste", et même pour aller au-delà de la seule abolition du spécisme. ________________________________ Références et sources citées dans l'entretien : - le mémoire de master en sociologie d'Axelle Playoust-Braure "L'élevage comme rapport d'appropration naturalisé. Le cas du publispécisme" : https://www.academia.edu/45624259/Lél... - le livre Solidarité animale. Défaire la société spéciste co-écrit par Axelle Playoust-Braure et Yves Bonnardel - le complexe animalo-industriel est un concept forgé par l'anthropologue culturelle et philosophe néerlandaise Barbara Noske - L'idéologie raciste - Colette Guillaumin - La politique sexuelle de la viande. Une théorie critique féministe végane - Carol J. Adams Recommandations d'Axelle Playoust-Braure : - Les romans de Joseph Andras, en particulier De nos frères blessés et Ainsi nous leur faisons la guerre - La newsletter animaliste Animatopie : https://www.animatopie.com - Les mouvements antiracistes comme le Front Uni des immigrations et des quartiers populaires (http://fuiqp.org) fondé par le sociologue Saïd Bouamama ou le comité Vérité et justice pour Adama (https://www.justicepouradama.com) ________________________________ CRÉDITS Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch. Charte graphique : Ivan Ocaña Générique : Synthwave Vibe par Meydän Musique : Fragments par Nomyn
32:58
May 16, 2022
Lecture #9 Comment contester le suprémacisme humain ?
Que faire une fois qu'on a conscience du suprémacisme humain pour le combattre ? Faut-il revendiquer l'animalité pour mieux le réfuter ou se désidentifier de ces appartenances pour mieux les déconstruire ? Si l'on conçoit, comme Axelle Playoust-Braure nous y invite, le spécisme comme une organisation sociale qui construit les catégories hiérarchisées d'humanité et d'animalité, on constate rapidement que l'animalisation (donc le processus d'infériorisation de certains individus qui sont rendus méprisables et exploitables) peut s'appliquer aussi à certains individus Homo Sapiens ! Le suprémacisme humain s'articule donc à d'autres oppressions intra-humaines, ce qui explique que les antispécistes n'aient pas le monopole de la réflexion sur la mécanique de l'animalisation et de la catégorisation entre humanité et animalité. Le philosophe Paul. B Preciado a ainsi une très grande lucidité quant à l'importance de rejeter le suprémacisme humain en même temps que d'autres oppressions. Il prône ainsi une 'politique des guenons' qui consiste à revendiquer et revaloriser l'animalité. Mais on peut suivre une autre voie pour contester ce suprémacisme humain : refuser les appartenances qui sont ferments de hiérarchies. C'est ce à quoi nous invite Yves Bonnardel, un des penseur-euses du spécisme en France, dans son texte "Les animaux à l'assaut du ciel". 00:00 : Introduction et retour sur l'entretien avec Axelle Playoust-Braure  01:40 : "Guenons de la République" dans Un appartement sur Uranus - Paul B. Preciado  07:25 : Les trois idées centrales du texte de Preciado  11:52 : Extrait du chapitre "Les animaux à l'assaut du ciel" dans La révolution antispéciste - Yves Bonnardel Cet épisode complète la première partie de l'entretien avec Axelle Playoust-Braure que vous pouvez retrouver ici si vous ne l'avez pas encore écouté : https://youtu.be/STLlORpHo50 ________________________________ Références et sources citées dans l'entretien : - "Guenons de la République" dans Un appartement sur Uranus (2019) - Paul B. Preciado - Vidéo où le sociologue Saïd Bouamama explique que le racisme et la xénophobie ont pour fonction de diviser les classes travailleuses pour mieux les exploiter : https://www.youtube.com/watch?v=jNXEiLGYu98 - "Les animaux à l'assaut du ciel" - Yves Bonnardel, chapitre 12 de La Révolution antispéciste (2018) _________________________________________ CRÉDITS Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch. Charte graphique : Ivan Ocaña Générique : Synthwave Vibe par Meydän Musique : Gaïa par Nova Noma
19:58
May 09, 2022
#9 Le spécisme, c'est pas (que) dans la tête !
On revient dans cet épisode sur la définition même du spécisme, avec la journaliste et autrice Axelle Playoust-Braure, qui présente sa conception matérialiste du spécisme en définissant l'espèce comme une catégorie sociale et politique. Après avoir présenté l'intérêt d'une telle définition sociale de l'espèce par rapport à la définition canonique du spécisme comme discrimination, elle présente trois éléments clés de la pensée matérialiste et montre en quoi cette grille d'analyse a été fructueuse pour les féministes matérialistes à partir des années 1970, avant de l'appliquer à la question du spécisme. Ainsi Axelle Playoust-Braure préfère-t-elle parler d'animalisés et d'humanisés pour mettre l'accent sur l'animalisation en tant que processus social qui s'applique en fait aussi à certains individus Homo sapiens lorsqu'iels sont infériorisé.es. Il convient alors de remettre en cause le suprémacisme humain en tant que monopole illégitime de l'universel qui est en fait surtout la domination des humains sur les autres animaux. Le reste de l'épisode est consacré à tirer les fils de cette conception matérialiste du spécisme, en considérant notamment que l'idéologie ne précède par les structures sociales spécistes mais qu'elle en est une production a posteriori qui vient tenter de le légitimer l'ordre social inégalitaire. ________________________________ Références et sources citées dans l'entretien : - le mémoire de master en sociologie d'Axelle Playoust-Braure "L'élevage comme rapport d'appropration naturalisé. Le cas du publispécisme" : https://www.academia.edu/45624259/Lélevage_comme_rapport_dappropration_naturalisé - le livre Solidarité animale. Défaire la société spéciste co-écrit par Axelle Playoust-Braure et Yves Bonnardel - Article qui revient sur les liens entre féminisme et cause animale et sur l'explication de l'usage d'une rhétorique humaniste par certaines féministes (« Nous ne sommes pas des animaux ») : https://www.revue-ballast.fr/feminisme-et-cause-animale/ - La revue Questions féministes, parue entre 1977 et 1980 - "Notes pour une définition sociologique des catégories de sexe" dans L'anatomie politique - Nicole Claude-Mathieu - La pensée straight - Monique Wittig - L'idéologie raciste - Colette Guillaumin - La grande arnaque : Sexualité des femmes et échange économico-sexuel - Paola Tabet - Une liste des ouvrages critiques de l’antispécisme qui mobilisent la rhétorique humaniste (on y fait implicitement référence sans jamais les citer) est à retrouver en note 3 de cet article de l'Amorce écrit par Yves Bonnardel : https://lamorce.co/mais-quest-ce-quils-ont-tous-contre-lantispecisme/ - La violence de l'humanisme - Patrice Rouget - « L’autre moitié » - Estiva Reus (voir épisode spécial du podcast : https://www.youtube.com/watch?v=TVpdSkO9BZA) - L’ennemi principal - Christine Delphy Ressources sur l'antiracisme : - le livre How the Irish Became White (1995) de Noel Ignatiev - le podcast Kiffe ta race, notamment l'épisode 27 "Check tes privilèges blancs" avec le sociologue Éric Fassin - l’épisode 7 du podcast À l’intersection avec la sociologue Kaoutar Harchi - la série de 4 épisodes "Blanc comme neige" sur la blanchité, du podcast Programme B Ressources sur Monique Wittig : - les deux épisodes du podcast Camille « Contraint.es à l’hétérosexualité » et « Sexy Wittig » ________________________________ CRÉDITS Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch. Charte graphique : Ivan Ocaña Générique : Synthwave Vibe par Meydän Musique : Takayama par Niwel
49:05
May 02, 2022
Lecture #8 Psychologie du carniste
Avec Joseph Jaccaz, on vous donne à entendre la suite de la discussion entre le carniste et le végane, adapté à partir du super livre Dialogue entre un carnivore et un végétarien du philosophe Michael Huemer. Les parties lues dans cet épisode se concentrent sur les aspects psychologiques et la question des biais qui peuvent nous faire douter des conclusions éthiques concernant la consommation d'animaux. Elles abordent aussi les aspects motivationnels en répondant à l'idée qu'il serait trop difficile d'être végane, qu'il faudrait une très grande force de la volonté. Bonne écoute !  Cet épisode complète la seconde partie de l'entretien avec Martin Gibert que vous pouvez retrouver ici si vous ne l'avez pas encore écouté : https://youtu.be/aT92kTKB-vY   Merci beaucoup à Joseph pour l'enregistrement et sa bonne humeur !    _________________________________________  CRÉDITS    Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.     Charte graphique : Ivan Ocaña     Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : Intención par Sapajou
32:10
April 25, 2022
#8 L'amour vache : je t'aime et je te mange
Pour comprendre pourquoi les mêmes arguments carnistes reviennent constamment dans les discussions autour de l'éthique animale - les divers arguments qu'on a examinés dans les épisodes précédents, qui ne sont pas valides mais continuent d'être assénés - on peut se tourner du côté de la psychologie qui permet d'expliquer nos croyances et nos intuitions, y compris quand celles-ci se révèlent être fausses.  Martin Gibert parle en particulier dans cet épisode du paradoxe de la viande et de dissonance cognitive. Il revient sur les deux 'pensées consonantes' (des arguments carnistes qui ont pour but de réduire la dissonance) que sont l'idée que manger des animaux est dans les traditions et que tout le monde le fait donc ça ne peut pas être condamné moralement, et celle que manger des animaux serait justifiable car naturel.  Il explique enfin que l'inclusion des autres animaux dans notre champ de considération morale n'est pas un bouleversement de nos intuitions éthiques, mais davantage une amélioration de notre perception morale qui nous permet de voir les implications de nos intuitions qui nous échappaient jusqu'alors : "L'écran carniste se brise ; on se met à voir son steak comme un animal mort"  ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien :   - les livres de Martin Gibert : L’imagination en morale (2014), Voir son steak comme un animal mort (2015) et Faire la morale aux robots (2021)  - Le biais du statu quo : https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_du_statu_quo  - Le sophisme naturaliste : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paralogisme_naturaliste  - L'appel à la nature : https://fr.wikipedia.org/wiki/Appel_à_la_nature    Recommandations de Martin Gibert :  - La vidéo de Monsieur Phi "ÉTHIQUE ANIMALE : la probabilité d'une catastrophe | Argument frappant #9 - Ep.1" : https://www.youtube.com/watch?v=HaVWbdlAiCQ&t=10s -   - Le podcast pro-féministe Mansplaining, de Slate, animé par Thomas Messias : http://www.slate.fr/audio/mansplaining/ - Le documentaire en anglais "CRIP CAMP: A DISABILITY REVOLUTION" disponible sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=OFS8SpwioZ4 ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : I Can't Stop par Punch Deck
42:40
April 18, 2022
Lecture #7 Débat avec un carniste
Avec Joseph Jaccaz, on vous propose un format un peu différent des lectures habituelles ! On vous interprète une discussion entre un carniste et un végane, extraite et adaptée du livre Dialogue entre un carnivore et un végétarien du philosophe Michael Huemer. Ce livre fait le tour de la quasi-totalité des arguments qui sont échangés dans le débat autour du véganisme, et permet de se faire une assez bonne idée d'ensemble de la force des arguments respectifs d'un côté et de l'autre et donc d'en ressortir avec un avis plus informé.   Cet épisode complète ce dont on a parlé dans l'entretien avec Martin Gibert que vous pouvez retrouver ici si vous ne l'avez pas encore écouté : https://www.youtube.com/watch?v=oTKX40bXY6M  Merci beaucoup à Joseph pour l'enregistrement et l'interprétation très juste du carniste, jusque dans sa mauvaise foi ! Ça n'a pas dû être facile ^^   _________________________________________  CRÉDITS     Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.     Charte graphique : Ivan Ocaña     Générique : Synthwave Vibe par Meydän
19:18
April 11, 2022
#7 La morale de ton steak
Peut-on justifier moralement de manger des animaux ?  C'est une question absolument centrale dans les discussions autour du spécisme et qu'il était temps de prendre de front dans Comme un poisson dans l'eau ! C'est à Martin Gibert, chercheur en éthique à l'université de Montréal, que j'ai posé cette question. Je lui ai demandé plus généralement s'il y a un consensus en éthique sur la question ; il en a profité pour décrire les trois grandes théories morales que sont le conséquentialisme, le déontologisme et l'éthique de la vertu ; et on est revenus sur le principe d'égale considération des intérêts dont on avait parlé dans le tout premier épisode avec Valéry Giroux.    On a abordé deux objections à l'idée qu'il ne serait pas éthique de manger des animaux. La première est ce que Martin Gibert nomme "l'objection du foodie", l'idée que le fait de vraiment beaucoup aimer le goût de la viande constituerait une justification aux souffrances infligées à d'autres animaux, à quoi il a répondu par une expérience de pensée perturbante mais passionnante. Pour finir, il a répondu à l'objection qu'on entend souvent de l'omnivorisme consciencieux, c'est-à-dire l'idée qu'il serait éthique de manger des animaux si on se restreint à ceux qui auraient été bien traités dans des élevages éthiques, et qui n'auraient pas trop souffert.    ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien :   - les livres de Martin Gibert : L’imagination en morale (2014), Voir son steak comme un animal mort (2015) et Faire la morale aux robots (2021)  - La Libération animale (1975) - Peter Singer (dans lequel est présenté et défendu le principe d'égale considération des intérêts) - le livre du philosophe David Chalmers : Reality+: Virtual Worlds and the Problems of Philosophy (2022)  - l'argument des chiots torturés du philosophe Alastair Norcross "Puppies, Pigs, and People: Eating Meat and Marginal Cases" : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1111/j.1520-8583.2004.00027.x - l'effet rebond : https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_rebond_%28économie%29   Les recommandations de Martin Gibert seront données à la fin de la seconde partie de l'entretien dans un prochain épisode !    ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : Star Swimming par Props
39:35
April 04, 2022
Lecture #6 Lettre aux féministes
Le texte d'aujourd'hui est la "Lettre aux féministes, pour une solidarité interluttes avec l’antispécisme" écrite par les quatre militantes antispécistes Claire Camblain, Willène Pilate, Axelle Playoust-Braure et Pia Shazar. Elles appellent les féministes à une solidarité passive avec la lutte contre le spécisme (donc au moins ne pas nuire à la lutte en question), rappellent l'importance de ce combat, qui n'enlève rien à celle du combat féministe, et donnent un ensemble de pistes pour mettre en oeuvre cette solidarité passive.     La lettre est à lire dans l'Amorce, la revue contre le spécisme : https://lamorce.co/lettre-aux-feministes-pour-une-solidarite-passive-interluttes-avec-lantispecisme/ Merci beaucoup à Margaux pour cette lecture et à Joseph pour la prise de son et le pré-montage !   _________________________________________  CRÉDITS     Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.     Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän
09:35
March 28, 2022
Laissons les poissons dans l'eau ! (Épisode spécial pour la JMFP)
🐟🦐 ÉPISODE SPÉCIAL JMFP 🦀🐙 🦈Samedi 26 mars aura lieu la Journée mondiale pour la fin de la pêche (World Day for the End of Fishing), qui demande l'abolition de la pêche et des élevages aquacoles. Elle concerne les poissons, les crustacés et les céphalopodes, qui représentent la quasi-totalité des animaux tués par les humain·e·s, avec plusieurs milliers de milliards de victimes chaque année. Elles sont à la fois les plus nombreuses et les plus ignorées des victimes du spécisme. 🐠Initiée en 2017 par l'association suisse PEA (Pour l'Égalité Animale), la JMFP est relayée dans le monde entier par de très nombreux organismes, qui se donnent à cette occasion pour objectif de visibiliser les animaux aquatiques aussi bien au sein du grand public que des groupes œuvrant en faveur des droits des animaux. 🦞J’ai reçu Léa Guttmann, chargée de campagne de la JMFP, et Amandine Sanvisens, cofondatrice de Paris Animaux Zoopolis et directrice de la branche européenne de l’Aquatic Life Institute, pour parler des animaux aquatiques, de leur sentience, des conditions de la pêche et de l’élevage et des perspectives de réduction de leur souffrance, et de l’exigence de la fin de leur exploitation. ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien à retrouver en description de la vidéo youtube de l'épisode : https://youtu.be/IBitaxQU4pc Recommandations de Léa Guttmann :   - À quoi pensent les poissons ? (2018) - Jonathan Balcombe  - Les paupières des poissons (2018) - Fanny Vaucher & Sébastien Moro  - La chaîne youtube Cervelle d'oiseau de Sébastien Moro : https://www.youtube.com/c/Cervelledoiseau   Recommandations d'Amandine Sanvisens :   - L'article "Spécisme : abolir ne suffira pas" par Axelle Playoust-Braure paru dans la revue Mouvements  : https://mouvements.info/specisme-abolir-ne-suffira-pas/  - La tribune "Ragondins sans papiers" de Philippe Reigné : https://www.liberation.fr/terre/2014/11/16/ragondins-sans-papiers_1144219/  - La tribune "Portons un coup au plaisir carnivore" de Florence Burgat : https://www.liberation.fr/debats/2016/04/03/portons-un-coup-au-plaisir-carnivore_1443680/   ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña  Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : El Fuerte par Guazú
01:05:40
March 21, 2022
#6 Les veaux pleurent, et on en fait tout un fromage...
Les produits laitiers sont-ils nos amis pour la vie ? Avec mon invitée Élise Desaulniers, autrice et chercheuse indépendante et Directrice générale de la SPCA de Montréal, on a fait le tour des mythes qui entourent l’industrie laitière qu’elle examine et réfute dans son livre Vache à lait. Dix mythes de l'industrie laitière.   La grille d’analyse du carnisme s’applique particulièrement bien à la question des produits laitiers, car elle montre que contrairement aux fausses croyances entretenues par des décisions politiques, du lobbying et de vastes campagnes de publicité, les produits laitiers ne sont ni nécessaires, ni naturels et que notre attachement au lait comme un produit normal et nice est le produit d’une action volontariste à la fois des États et des industriels.   On a aussi parlé de calcium, d’intolérance au lactose mais encore de féminisme et de suprématie blanche !     ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien :   - les livres d'Élise Desaulniers : Je mange avec ma tête (2011), Vache à lait. Dix mythes de l'industrie laitière (2013), Le défi végane 21 jours (2016) et Tables véganes (2019), coécrit avec Patricia Martin - l'article "Les vrais mâles préfèrent la viande" pour lequel elle a reçu le Grand Prix du journalisme indépendant au Québec : http://francoisestereo.com/les-vrais-males-preferent-la-viande-convergences-du-feminisme-et-de-lantispecisme-1/  - l'article "Pourquoi la droite tient-elle tant à son verre de lait ?" publié dans l'Amorce en 2019 : https://lamorce.co/pourquoi-la-droite-tient-elle-tant-a-son-verre-de-lait/  - révision du Guide alimentaire canadien en 2019 : https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/guide-alimentaire-canadien/contexte/processus-revision-guide-alimentaire-canadien.html    Recommandations d'Élise Desaulniers :   - Les filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot (2013) - Martine Delvaux  - Le travail de Jo-Anne McArthur et le documentaire centré sur elle The Ghost in Our Machine (2013)  - Les animaux ne sont pas comestibles (2017) - Martin Page   Un grand merci à Yxzabel, chantactiviste égalitariste, pour avoir accepté que je diffuse sa chanson "Ce que veau une vie" dans le podcast ! Et merci à Joseph pour la prise de son, l'accompagnement et le mixage. ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : Ce que veau une vie par Yxzabel / Tender remains par Myuu
01:06:38
March 14, 2022
Lecture #5 Carnisme vs Véganisme : le choc des idéologies
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !    On a vu dans l'entretien avec le Dr Sébastien Demange que la croyance selon laquelle il serait nécessaire de manger des animaux pour être en bonne santé est fausse. Cette croyance s'inscrit dans un système de croyances plus large : le carnisme, qui est l'idéologie qui cherche à justifier la consommation de viande et qui est donc le pendant du véganisme.   Élise Desaulniers et Martin Gibert présentent dans leur article la définition de ce concept forgé par la psychologue Melanie Joy, le rapport entre carnisme et spécisme, les recherches en psychologie morale qui viennent corroborer la pertinence de ce concept et il et elle décrivent l'évolution la plus récente de l'idéologie carniste face à la prise de conscience collective autour de la condition animale : le néocarnisme.  Un article passionnant !     00:00 : Introduction  05:30 : "Carnisme" - Élise Desaulniers & Martin Gibert, dans La pensée végane (2020) dirigé par Renan Larue   Références citées :   - Voir son steak comme un animal mort (2015) - Martin Gibert  - L’Amorce, la revue contre le spécisme : https://lamorce.co - Introduction au carnisme. Pourquoi aimer les chiens, manger les cochons et se vêtir de vaches (2009) - Melanie Joy    Merci beaucoup à Aline pour cette lecture !  _________________________________________  CRÉDITS     Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.     Charte graphique : Ivan Ocaña     Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : Poison par Ona
25:42
March 07, 2022
#5 Végétalisme : un régime à la noix ?
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !   Faut-il manger des animaux pour être en bonne santé ? Le Dr Sébastien Demange a répondu dans cet épisode à toutes les préoccupations entourant les régimes végétarien et végétalien : carences, complémentation en vitamine B12, protéines, fer, iode, calcium, etc. On a parlé des conditions - médicales ou autres - qui peuvent rendre plus difficile l'adoption d'un régime exclusivement végétal.  Mais l'alimentation n'est pas seulement une question de choix individuels : c'est aussi un enjeu de décisions collectives et politiques, qu'il soit question de la formation des médecins, des menus disponibles dans les lieux de restauration collective, des recommandations de l'ANSES, et plus largement du contexte social dans lequel on se trouve.   En faisant le tour de toutes ces questions, on a écarté de nombreuses idées reçues sur l'alimentation végétale !    ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien :   - le rapport de l'OMS de novembre 2021 sur les alimentations végétales : https://apps.who.int/iris/handle/10665/349086 - article de l'ONAV sur ce rapport (avec un lien vers une traduction française) : https://onav.fr/avoir-une-alimentation-majoritairement-vegetale-est-bon-pour-la-sante-et-pour-lenvironnement-selon-loms/ - Observatoire national de l'alimentation végétale (ONAV) : https://onav.fr  - Outil Végéclic pour s'informer facilement sur l'alimentation végétale : https://vegeclic.com - rapport de Greenpeace de janvier 2022 sur les lobbies de la viande : https://www.greenpeace.fr/espace-presse/rapport-lobbies-de-la-viande-une-influence-omnipresente-et-insidieuse/ - rapport de l'ANSES de septembre 2021 sur les menus végétariens dans la restauration scolaire : https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2020SA0101Ra.pdf   Recommandations de Sébastien Demange :   - Le travail d'information et de vulgarisation de Florence Dellerie (notamment ses fiches info sur la vitamine B12 et la nutrition en général) que vous pouvez retrouver sur son blog : https://questionsanimalistes.com - Les travaux de Romain Espinosa, notamment son livre Comment sauver les animaux ? (2021) et son activité d'information sur twitter (@EspinosaRomain)  - Les BD d'Insolente Veggie - Rosa B   ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : Airwaves par Olivaw
01:02:28
February 28, 2022
Lecture #4 "Les femmes sont des animaux" & "Émancipez votre langage"
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !    Après l'entretien avec Marie-Claude Marsolier, on revient sur la question de l'importance du langage dans la lutte contre le spécisme. Les enjeux de pouvoir derrière le choix des mots sont le plus souvent implicites, ce qui rend d'autant plus difficile leur contestation. Mais parfois ces choix font soudain l'objet d'une controverse publique qui révèle les oppositions jusqu'alors dissimulées derrière le langage. C'est le cas pour la contestation par une organisation de défense des droits des femmes de l'emploi du mot 'gestation' dans un projet de loi sur la procréation pour autrui, sur laquelle revient Élise Desaulniers dans son article "Les femmes sont des animaux". Elle y défend que refuser d'employer le mot 'gestation' pour les humaines est spéciste et révèle l'ignorance de la proximité entre luttes pour les droits des femmes et les droits des animaux.   Le second texte "Émancipez votre langage" donne quelques pistes de transformation de notre langue pour la rendre moins spéciste et montre que la libération du langage est un moyen essentiel pour la libération des animaux non humains.    00:00 : Introduction  02:45 : "Les femmes sont des animaux" - Élise Desaulniers  10:35 : Carol J. Adams  11:38 : "Émancipez votre langage" - Noreen Mola et la famille Blacker, dans La politique sexuelle de la viande de Carol J. Adams   Références citées :   - "Les femmes sont des animaux" - Élise Desaulniers : https://lamorce.co/les-femmes-sont-des-animaux/ - "Émancipez votre langage" - Noreen Mola et la famille Blacker, dans La politique sexuelle de la viande de Carol J. Adams  - "Lettre aux féministes, pour une solidarité interluttes avec l'antispécisme" - Claire Camblain, Willène Pilate, Axelle Playoust-Braure et Pia Shazar : https://lamorce.co/lettre-aux-feministes-pour-une-solidarite-passive-interluttes-avec-lantispecisme/   Merci beaucoup à Margaux pour ces deux lectures, et merci à Joseph pour la prise de son et à Julia pour la recherche de textes !   _________________________________________  CRÉDITS     Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.     Charte graphique : Ivan Ocaña     Générique : Synthwave Vibe par Meydän
15:45
February 21, 2022
#4 Pourquoi on traite les femmes de thons et les hommes de porcs
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !  Le langage est-il spéciste ? Marie-Claude Marsolier répond par l'affirmative dans cet entretien et montre que le français oppose systématiquement humains et non humains, dévalorise ces derniers et participe à l'invisibilisation des violences envers les non humains par des procédés d'euphémisation. On a également parlé de l'imbrication entre sexisme et spécisme dans certaines insultes, de la dimension implicitement spéciste du slogan '#Balancetonporc' et de l'importance d'une transformation du langage dans les luttes pour l'émancipation.    ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien :  - Le Mépris des bêtes (2020) - Marie-Claude Marsolier - Les Mots et les Femmes (1992) - Marina Yaguello - « Mémoire sur le fondement de la morale » dans Les deux problèmes fondamentaux de l’éthique - Arthur Shopenhauer - Le Silence des bêtes (1998) - Elisabeth de Fontenay - « Mais à quoi sert le clitoris des rats ? » dans Sexe et genre (2019) - Priscille Touraille - Le Sang et la Chair (1987) - Noeli Vialles - 1984 (1949)- George Orwell - Site de la campagne naturellement flexitarien financée par Interbev (l’Association nationale interprofessionnelle du bétail et des viandes, le principal lobby de la viande en France) : https://www.naturellement-flexitariens.fr - Concept de ‘violence symbolique’ de Pierre Bourdieu : https://fr.wikipedia.org/wiki/Violence_symbolique - L’implicite (1997) - Catherine Kerbrat-Orecchioni Recommandations de Marie-Claude Marsolier :   - L'animal est-il une personne ? - Yves Christen - Zoopolis : une théorie politique des droits des animaux - Sue Donaldson & Will Kymlicka  - Solidarité animale. Défaire la société spéciste - Axelle Playoust-Braure & Yves Bonnardel    ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : Winter's Call par Mattias Westlund
46:55
February 14, 2022
Lecture #3 Libération animale et catastrophe morale
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !    Dans cette troisième lecture du podcast, on revient sur deux idées abordées dans l'entretien avec Jérôme Segal.  D'abord, on revient sur le passage de la protection animale à la défense animale avec un texte de David Olivier qui décrit en quelque sorte la troisième étape qui a suivi : la Libération animale. Puis on revient sur la question du rapprochement entre l'Holocauste et le massacre quotidien des animaux non humains, dans une perspective un peu différente de celle qu'avait prise Jérôme Segal puisqu'il est ici plutôt question de la similarité entre les deux sociétés qui ont permis et permettent aujourd'hui de telles atrocités : c'est ce qu'on peut appeler une catastrophe morale.   00:00  : Introduction  03:00  : "Défense animale, libération animale" - David Olivier  10:50  : Catastrophe morale  14:30  : "La vie des animaux" in Elizabeth Costello - J.M. Coetzee   Références citées :   - "Nous ne mangeons pas de viande pour ne pas tuer d'animaux" (1989) - Collectif : http://david.olivier.name/fr/brochure-nous-ne  - "Défense animale, libération animale" - David Olivier : https://www.cahiers-antispecistes.org/defense-animale-liberation-animale/#nh2-3  - "The Possibility of an Ongoing Moral Catastrophe" - Evan G. Williams : https://philpapers.org/rec/WILTPO-101    Merci beaucoup à Joseph Jaccaz de PEA (Pour l'Égalité Animale) pour sa lecture et son soutien   _________________________________________  CRÉDITS     Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.     Charte graphique : Ivan Ocaña     Générique : Synthwave Vibe par Meydän
19:44
February 07, 2022
#3 Antispécistes, espèce de radicaux !
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !   Les antispécistes sont-ils trop radicaux ? C'est la question centrale à laquelle j'ai cherché des réponses auprès de Jérôme Segal dans ce troisième entretien du podcast. Nous avons aussi parlé de l'histoire du mouvement animaliste, de l'analogie contestée entre les abattoirs et les centres d'extermination nazis et de la situation de l'antispécisme en Israël.     ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien :  - Animal radical (2020) - Jérôme Segal  - Dix questions sur l'antispécisme (2021) - Jérôme Segal - Tous véganes ? (2021) - Jérôme Segal  - Un éternel Treblinka (2002) - Charles Patterson   Recommandations de Jérôme Segal :  - Réplique éthique (youtube) : https://www.youtube.com/c/RépliqueÉthique/videos - Humane Hancock (youtube) : https://www.youtube.com/c/HumaneHancock - Les livres de Thomas Lepeltier  ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musique : Desire par Markvard
45:22
January 31, 2022
Lecture #2 "Au cœur de cette barbarie" et autres textes
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !    Pour cette deuxième lecture du podcast (qui complète l'entretien sur les conditions d'élevage et d'abattage des animaux d'élevage avec Brigitte Gothière de L214), j'ai choisi non pas un long texte mais trois petits :  00:00 : Introduction  00:44 :"Tu ne verseras aucun sang" - Alphonse de Lamartine  02:05 : "Au cœur de cette barbarie" - Jean-Baptiste Del Amo  11:00 : "Ne fais pas aux truies ce que tu ne voudrais pas" - Jean-Baptiste Del Amo Un grand merci à Jean-Baptiste Del Amo d'avoir accepté que ses textes soient lus dans le podcast !   Et merci beaucoup à Joseph Jaccaz de PEA pour la lecture !   _________________________________________  CRÉDITS     Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.    Charte graphique : Ivan Ocaña     Générique : Synthwave Vibe par Meydän
25:21
January 24, 2022
#2 Adieu veaux, vaches, cochons, poulets... (1/2)
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme ! Dans ce deuxième entretien du podcast, j'ai eu le grand plaisir de recevoir Brigitte Gothière, co-fondatrice, porte-parole et présidente de l'association de défense des animaux L214 ! On a parlé des origines de l'association, ses premiers combats, puis du système de l'élevage qui montre le spécisme poussé à son extrême. Plus précisément, on a abordé les conditions d'élevage, de transport et d'abattage des animaux non-humains pour la consommation humaine. Vous pouvez retrouver toutes les enquêtes et les différents sites de L214 sur leur site : https://www.l214.com ________________________________ Références et sources citées dans l'entretien : - La face cachée de nos assiettes (2019) - L214 - Quand la faim ne justifie plus les moyens (2019) - L214 - L214 Une voix pour les animaux (2017) - Jean-Baptiste del Amo (préfacé par Brigitte Gothière) - Chiffres expérimentation animale : https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/enquete-statistique-sur-l-utilisation-des-animaux-des-fins-scientifiques-46270 - Chiffres chasse : https://www.liberation.fr/plus/numeros-speciaux/les-chasseurs-francais-tuent-22-millions-danimaux-par-an-20211108_CUSOY42UVZHKJKF2JR5RNHCLWI/ - Tableau globale de l'exploitation animale par Florence Dellerie : https://questionsanimalistes.com/conference-tableau-global-de-lexploitation-animale/ et https://www.youtube.com/watch?v=LDaq97Y1DbY - L'INRA au secours du foie gras : enquête sur une expertise publique sous contrôle de l'industrie (2006) - Antoine Comiti - Faut-il manger les animaux ? (2011) - Jonathan Safran Foer - Rapport de l'EFSA de 2017 : https://efsa.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.2903/j.efsa.2017.4782 Recommandations de Brigitte Gothière : - Comment sauver les animaux ? Une économie de la condition animale - Romain Espinosa - Les cerveaux de la ferme. Au coeur des émotions et des perceptions - Sébastien Moro et Layla Benabid - Insolente Veggie - Rosa B. ________________________________ CRÉDITS Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch. Charte graphique : Ivan Ocaña Générique : Synthwave Vibe par Meydän Musiques : Achachairú par Guazú
36:24
January 17, 2022
#2 Adieu veaux, vaches, cochons, poulets... (2/2)
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !   Dans ce deuxième entretien du podcast, j'ai eu le grand plaisir de recevoir Brigitte Gothière, co-fondatrice, porte-parole et présidente de l'association de défense des animaux L214 ! On a parlé des origines de l'association, ses premiers combats, puis du système de l'élevage qui montre le spécisme poussé à son extrême. Plus précisément, on a abordé les conditions d'élevage, de transport et d'abattage des animaux non-humains pour la consommation humaine.    Vous pouvez retrouver toutes les enquêtes et les différents sites de L214 sur leur site : https://www.l214.com ________________________________  Références et sources citées dans l'entretien :   - La face cachée de nos assiettes (2019) - L214  - Quand la faim ne justifie plus les moyens (2019) - L214  - L214 Une voix pour les animaux (2017) - Jean-Baptiste del Amo (préfacé par Brigitte Gothière) - Chiffres expérimentation animale : https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/fr/enquete-statistique-sur-l-utilisation-des-animaux-des-fins-scientifiques-46270  - Chiffres chasse : https://www.liberation.fr/plus/numeros-speciaux/les-chasseurs-francais-tuent-22-millions-danimaux-par-an-20211108_CUSOY42UVZHKJKF2JR5RNHCLWI/  - Tableau globale de l'exploitation animale par Florence Dellerie : https://questionsanimalistes.com/conference-tableau-global-de-lexploitation-animale/ et https://www.youtube.com/watch?v=LDaq97Y1DbY  - L'INRA au secours du foie gras : enquête sur une expertise publique sous contrôle de l'industrie (2006) - Antoine Comiti  - Faut-il manger les animaux ? (2011) - Jonathan Safran Foer  - Rapport de l'EFSA de 2017 : https://efsa.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.2903/j.efsa.2017.4782    Recommandations de Brigitte Gothière :   - Comment sauver les animaux ? Une économie de la condition animale - Romain Espinosa  - Les cerveaux de la ferme. Au coeur des émotions et des perceptions - Sébastien Moro et Layla Benabid  - Insolente Veggie - Rosa B.   ________________________________  CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musiques : Achachairú par Guazú
38:46
January 17, 2022
"L'autre moitié" - Estiva Reus (Épisode spécial pour les fêtes)
Aujourd'hui un épisode très spécial pour les fêtes ! On part ensemble en immersion dans le texte "L'autre moitié" d'Estiva Reus, rédactrice des Cahiers antispécistes entre 1998 et 2019, texte rédigé pour le collectif d’organisation de la marche « Loen » et validé par celui-ci.  « Loen » est une manifestation qui a eu lieu à Paris en décembre 2002 pour dénoncer les fêtes qui reposent sur le sang des bêtes. Loen est à la fois l’anagramme de Noël et veut dire animal en breton… En somme Loen, c’est Noël qui est tout retourné une fois qu’il voit ce qui se passe pour ceux de l’autre moitié qui finissent au centre de la table pour sa propre fête. Vous pouvez retrouver le texte ici : https://www.cahiers-antispecistes.org/lautre-moitie/ Timing :  00:00 - 02:00 : Introduction (mise en contexte du texte)  02:00 - 04:07 : Extrait du poème "Oficina y denuncia" de Federico Garcia Lorca (espagnol avec traduction française) qui figure en exergue du manifeste (et qui l’a inspiré).   04:07 - 16:52 : Lecture de "L’autre moitié" avec habillage musical  16:52 - 17:47 : Lecture d’un court extrait du poème "Me lo decia mi abuelito" de José Agustin  Goytisolo (espagnol avec traduction française)  17:47 - fin : Conclusion CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Merci à José Luis Duran Lopez pour la lecture en espagnol.  Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musiques : Gaïa par Nova Noma / Uncatchable par Alexandr Zhelanov / Fire and Thunder par Cjbeards / The fugitive - Evan Finch / Éteinte par Lacrymosa Industry / Ode to the Winners par MaxKoMusic
18:23
December 20, 2021
Lecture #1 "Qu'est-ce que le spécisme ?" - David Olivier
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !  Pour ce premier complément lecture (qui complète le premier entretien avec Valéry Giroux), je reviens sur le concept de spécisme avec l'article "Qu'est-ce que le spécisme" de David Olivier, co-fondateur des Cahiers antispécistes. David Olivier y défend entre autres que l'égalité de considération des intérêts n'a pas à être fondée sur une égalité de fait entre les individus, mais bien sur le critère de la sentience, c'est-à-dire de la capacité à avoir des expériences et ressentir quelque chose. Il montre que le spécisme relève des mêmes mécanismes discriminatoires que le sexisme ou le racisme, que les humains ne sont pas tous également intelligents mais que cela ne justifie en rien de moins prendre en compte les intérêts de certains individus sur la base de ce critère, et que la différence d'intelligence n'est donc pas plus pertinente pour justifier de discriminer entre humains et non humains. Mais le plus souvent, l'intelligence est en réalité implicitement considérée comme le 'signe' d'une 'nature' différente qui distinguerait les humains, comme la couleur de la peau pour les racistes, idée qui est essentialiste et tout simplement fausse.  Bref, il s'agit là d'un texte fondateur et important pour comprendre et contester le spécisme ! Retrouvez la version écrite ici : https://www.cahiers-antispecistes.org/quest-ce-que-le-specisme/ CRÉDITS   Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musiques : 0x8 (loop) par Meydän
42:03
December 13, 2021
#1 Spécisme : appelons un chat un chat ! (2/2)
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !  Si vous ne savez pas ce qu'est le spécisme, c'est parfait vous êtes arrivé.e au bon endroit pour en savoir plus !   Dans ce premier entretien de Comme un poisson dans l'eau, Valéry Giroux nous explique ce qu'est le spécisme. Nous avons également abordé ensemble un certain nombre d'objections à la position antispéciste, distingué entre plusieurs dimensions du spécisme et nous nous sommes demandé s'il est pertinent de comparer l'exploitation des animaux non humains avec l'esclavage.      CRÉDITS  Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musiques : Kalon par Extenz
24:04
December 06, 2021
#1 Spécisme : appelons un chat un chat ! (1/2)
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !  Si vous ne savez pas ce qu'est le spécisme, c'est parfait vous êtes arrivé.e au bon endroit pour en savoir plus !   Dans ce premier entretien de Comme un poisson dans l'eau, Valéry Giroux nous explique ce qu'est le spécisme. Nous avons également abordé ensemble un certain nombre d'objections à la position antispéciste, distingué entre plusieurs dimensions du spécisme et nous nous sommes demandé s'il est pertinent de comparer l'exploitation des animaux non humains avec l'esclavage.      CRÉDITS  Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch.   Charte graphique : Ivan Ocaña   Générique : Synthwave Vibe par Meydän   Musiques : The return par Alexander Nakarada
33:27
December 06, 2021
Bande-annonce de Comme un poisson dans l'eau
Bienvenue dans Comme un poisson dans l'eau, le podcast contre le spécisme !  Le spécisme est la discrimination en fonction du critère de l'espèce, qui est à la fois omniprésente et invisible dans nos sociétés. Alors dans ce podcast, on va essayer ensemble d'y voir plus clair en invitant des chercheur.euses, des journalistes, des artistes, des membres d'associations de défense des animaux, etc.  Peut-on continuer à manger des animaux ? Le véganisme est-il une obligation morale ? Quels sont les animaux qui ressentent la douleur ? Sont-ils intelligents ? Est-ce qu’ils peuvent penser et avoir une culture ? Faut-il leur donner des droits ? L’espèce humaine est-elle supérieure aux autres espèces ? En quoi les animaux sont-ils exploités par les humains ? Pourquoi traitons-nous différemment les chiens et chats des cochons et des veaux ? Est-ce que la domination exercée sur les animaux est comparable à d’autres types de dominations comme le sexisme ou le racisme ? Peut-on produire de la viande sans animal ? Voilà quelques-unes des nombreuses questions que l'on va se poser avec mes invité.e.s !   CRÉDITS Comme un poisson dans l'eau est un podcast créé et animé par Victor Duran-Le Peuch. Charte graphique : Ivan Ocaña Générique : Synthwave Vibe par Meydän Musiques : Guazú par Guazú / 0x2 par Meydän
04:25
November 29, 2021