Skip to main content
Allo la mort, ici la Terre

Allo la mort, ici la Terre

By Claire-Marie Luttun
Enquête sur l'essor des funérailles écologiques.
Listen on
Where to listen
Apple Podcasts Logo

Apple Podcasts

Breaker Logo

Breaker

Google Podcasts Logo

Google Podcasts

Overcast Logo

Overcast

Pocket Casts Logo

Pocket Casts

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Currently playing episode

Autopsie d'une pollution (1/3)

Allo la mort, ici la Terre

1x
La vie après la vie (3/3)
« Une fois mort, est-ce que l’on pollue encore ? » C’est peut-être l’une des dernières questions que l’on se pose, quand on réfléchit à notre impact sur l’environnement, et pourtant. Si cette question est mal venue pour certains, elle est d’autant plus importante pour d’autres. En France, le secteur du funéraire est très réglementé et a observé peu de grandes innovations depuis le retour de la crémation dans les années 1960. De plus en plus de personnes, confrontées à l'organisation d'obsèques, jugent cet événement trop impersonnel, trop cher, mais aussi trop polluant. Alors depuis une vingtaine d'années, les initiatives qui proposent de limiter cet impact se multiplient. Du choix du cercueil, de l’urne, des fleurs, jusqu’aux vêtements du défunt, est-il possible d’être écolo jusque dans sa dernière demeure ? « Allo la mort, ici la Terre » est une série podcast de trois épisodes, réalisée par Claire-Marie Luttun. En plus de l'enquête audio, découvrez le web-documentaire à consulter sur smartphone, en cliquant ici : https://bit.ly/3bAFe6x. Remerciements Klaus Bölke, Elia Conte Douette, Benoît Hartenstein, François Michaud-Nérard, Francis Busigny, Élisabeth Anstett, Valentin Martin. Crédits musiques Valentin Martin, Blue Dot Sessions, A. A. Aalto, Chad Crouch, Podington Bear, Soft and Furious, Tryphème, Sample Focus.
26:10
July 5, 2020
La mort dans l'arbre (2/3)
« Une fois mort, est-ce que l’on pollue encore ? » C’est peut-être l’une des dernières questions que l’on se pose, quand on réfléchit à notre impact sur l’environnement, et pourtant. Si cette question est mal venue pour certains, elle est d’autant plus importante pour d’autres. En France, le secteur du funéraire est très réglementé et a observé peu de grandes innovations depuis le retour de la crémation dans les années 1960. De plus en plus de personnes, confrontées à l'organisation d'obsèques, jugent cet événement trop impersonnel, trop cher, mais aussi trop polluant. Alors depuis une vingtaine d'années, les initiatives qui proposent de limiter cet impact se multiplient. Du choix du cercueil, de l’urne, des fleurs, jusqu’aux vêtements du défunt, est-il possible d’être écolo jusque dans sa dernière demeure ? « Allo la mort, ici la Terre » est une série podcast de trois épisodes, réalisée par Claire-Marie Luttun. En plus de l'enquête audio, découvrez le web-documentaire à consulter sur smartphone, en cliquant ici : https://bit.ly/3bAFe6x. Remerciements Isabelle Monnier, Manon Moncoq, Élisabeth Anstett, Laetitia Royant, Emma Facchetti. Crédits musiques Valentin Martin, Blue Dot Sessions, Circus Marcus, Triphème, Causmic, Landr.
24:06
June 19, 2020
Autopsie d'une pollution (1/3)
« Une fois mort, est-ce que l’on pollue encore ? » C’est peut-être l’une des dernières questions que l’on se pose, quand on réfléchit à notre impact sur l’environnement, et pourtant. Si cette question est mal venue pour certains, elle est d’autant plus importante pour d’autres. En France, le secteur du funéraire est très réglementé et a observé peu de grandes innovations depuis le retour de la crémation dans les années 1960. De plus en plus de personnes, confrontées à l'organisation d'obsèques, jugent cet événement trop impersonnel, trop cher, mais aussi trop polluant. Alors depuis une vingtaine d'années, les initiatives qui proposent de limiter cet impact se multiplient. Du choix du cercueil, de l’urne, des fleurs, jusqu’aux vêtements du défunt, est-il possible d’être écolo jusque dans sa dernière demeure ? « Allo la mort, ici la Terre » est une série podcast de trois épisodes, réalisée par Claire-Marie Luttun. En plus de l'enquête audio, découvrez le web-documentaire à consulter sur smartphone, en cliquant ici : https://bit.ly/3bAFe6x. Remerciements Patricia, Jacques, Pauline, Tania, François Michaud-Nérard, Thomas Tissières, Michel Kawnik, Emma Facchetti. Crédits musiques Valentin Martin, Blue Dot Sessions, Kevin MacLeod, Lobo Loco, Xylo-Ziko, Landr.
26:15
May 22, 2020