Skip to main content
Une tranche de Warmshowers au p'tit déj !

Une tranche de Warmshowers au p'tit déj !

By CartoCyclo
Un p'tit déj en toute simplicité avec les cyclo-voyageurs que l'on héberge à Florac dans les Cévennes. Un enregistrement brut et sans montage de notre discussion matinale sur le voyage à vélo. On ne s'interdit pas une ou deux coupures lorsqu'un téléphone sonne...
Derrière le micro, c'est Mallorie qui parle beaucoup et Marc qui rit un peu fort! À deux, on est également derrière CartoCyclo. On héberge des cyclos depuis 2011 et nous avons décidé de partager un petit bout de leurs voyages avec vous... Bienvenue chez nous !
Le rythme des publications dépend bien-sûr de nos rencontres.
Listen on
Where to listen
Breaker Logo

Breaker

Google Podcasts Logo

Google Podcasts

Pocket Casts Logo

Pocket Casts

RadioPublic Logo

RadioPublic

Spotify Logo

Spotify

Currently playing episode

Isabel - Une tranche de Warmshowers au p'tit déj !

Une tranche de Warmshowers au p'tit déj !

1x
Hélène - Une tranche de Warmshowers au p'tit déj !
L'arrivée des beaux jours se fait attendre mais pas le début de la saison cyclo-trotineuse, qui égrène ses WarmShowers au fil des semaines... Voilà déjà notre troisième rencontre du printemps, avec Hélène, dont le tour de France en solo prévu pour mai 2020 (après la fin de ses études de médecine) a été un peu retardé. Après un an sous le signe du covid, elle s'est enfin lancée et a 4 mois pour boucler son tour et rentrer fêter ses 30 ans. Nous la retrouvons au petit déjeuner pour en savoir plus sur... Au menu de ce petit déjeuner:  - l'idée de son tour de France à vélo, dont l'itinéraire évolue au gré des rencontres, et le voyage en solo  - sa répétition générale sur le Tour de Bourgogne à vélo en septembre  - le rythme de pédalage et les moments de repos (aquarelle et lecture? au retour du dégel, sûrement)  - interlude: quelques considérations sur le climat (qui n'est plus ce qu'il était, ma pauv' Lucette)  - les paysages 5 étoiles rencontrés entre Toulouse et Florac (le Larzac, le cirque de Navacelles, le Mont Aigoual) et ceux qu'elle est impatiente de parcourir (les gorges du Verdon, le Vercors et l'est de la France)  - les rencontres inopinées qui se transforment en journées de co-pédalage  - le pourquoi du voyage à vélo, le plaisir hypnotisant et méditatif du pédalage, le défi physique et la rencontre avec soi-même  - interlude et rappel des règles du podcast: ne PAS oublier de manger en parlant  - où l'on apprend enfin le métier d'Hélène (à se demander de quoi on a parlé depuis la veille pour ne pas le savoir)  - la rencontre marquante avec Chantal, Thomas et leurs brebis sur le Larzac - quelques considérations philosophiques sur le rapport à la vie et à la terre  - le vélo comme vecteur de rencontre (ce n'est pas nous qui nous répétons, nos cycl-hôtes sont unanimes sur la question)  - la bouffe à vélo, les petits repas typiques cyclo (dont la tartine au yaourt de brebis, spécialité d'Hélène, et une recette inédite CartoCyclo: la semoule de voyage)  - les courses et les embûches du conditionnement en voyage solo  - INÉDIT: Mallorie explique le concept de réalité mouvante, bien connu de tous les cyclos au moment de trouver (ou non) du pain au prochain village...  - la réponse à la question-phare de notre podcast: "Hélène, le voyage à vélo, c'est quoi pour toi?" - "C'est la liberté. D'aller où je veux, m'arrêter ou pédaler, d'être avec soi ou avec les autres. La liberté et le plaisir"  - le débat est lancé sur le VAE (vélo à assistance électrique): en voyage, la liberté et le VAE peuvent-ils coexister? Corollaire sur les itinéraires balisés et la liberté.  - une belle clôture de discussion, où il est question des Cévennes, de la possibilité de n'utiliser que ses guiboles et de l'importance de prendre son temps (à vélo et dans la vie)
36:28
May 9, 2021
Valentine, Vincent, Arthus et Émile - Une tranche de Warmshowers au p'tit déj !
Valentine et Vincent sont belges et les heureux parents d’Émile et Arthus (presque 3 et presque 5 ans), en voyage à vélo depuis presqu’un an. Quoi, à 2 et 4 ans ils pédalaient déjà à travers la Belgique et la France ? (On vous rassure, entre remorque, « follow-me » et tandem Pino, ils sont bien équipés). Nous avons eu le grand plaisir d’héberger cette joyeuse troupe et de partager avec eux quelques tranches de pain frais avant qu’ils reprennent la route. Mallorie n’était pas là pour assurer le bavardage intempestif, mais Marc a parfaitement tenu le crachoir pour l’occasion. Sans Transition, Au Menu De Ce Petit Déjeuner Instructif:   - une absence d’introduction flagrante  - des blagues d’Émile et Arthus sur le plaisir qu’ils ont à faire du vélo  - la vie de famille en voyage à vélo sur du long cours, les rencontres et les souvenirs  - des cuillères frénétiquement agitées dans le cacao  - comment un « convoi spécial » devient une machine à sourire et l’opportunité de partager des discussions sur le sens de la vie  - la vérité vraie sur l’âge des minots et l’organisation au quotidien avec deux bambins  - les Cévennes à vélo avec des enfants, c’est possible? (spoiler: oui – le secret est de prendre son temps et de profiter)  - le coup de cœur d’Arthus et Émile: 5 étoiles pour les paysages des Gorges du Tarn  - on en vient (enfin) au déroulement de leur voyage: 9 mois entre slow travel et slow life, depuis la Belgique vers la côte atlantique, une pause hivernale confinée dans l’Ain, les Cévennes et la suite scandinave d’un programme en constante adaptation…  - un accident de chasse (d’eau)  - La question inévitable: le voyage à vélo, c’est quoi pour vous? Vincent: « Se reconnecter à soi, à la nature et aux autres ». Valentine: « Vivre le moment présent ». Les avis d’Émile et Arthus sont tranchés: l’un suit maman et l’autre papa. 1 partout, balle au centre. Si vous avez envie d’accompagner Valentine, Vincent, Arthus et Émile un peu plus longtemps, on vous invite à lire leur blog caroulepournous.be. Vous y trouverez un carnet de voyage très complet tenu depuis 2017 mais également des pages très utiles sur la préparation de leur voyage à vélo en famille!
18:49
April 28, 2021
Isabel - Une tranche de Warmshowers au p'tit déj !
Dans la continuité de nos articles de blog « Histoire de voyager... », nous avons envie de vous brosser aujourd’hui le portrait d’Isabel, notre hôte du jour, sous un format un peu différent… C’est en général au petit-déjeuner que nous interviewons nos Warmshowers, autour d’un café, de bonnes tartines de pain maison et d’un micro d’ambiance. Pourquoi pas vous faire partager l’ambiance de ces tranches de vie matinales, pour découvrir ensemble ce que nos voyageurs ont à raconter? C’est Isabel qui ouvre le bal, quelques heures avant de remonter en selle. Partie de Bretagne pour sillonner l’Europe et le Proche Orient jusque Téhéran (si les conditions le permettent), elle a décidé de suivre le tracé de la GTMC pour traverser le Massif Central et fait une petite pause à Florac… Au menu de ce petit-déjeuner:  - Lancement du mode podcast  - Quelques considérations culturelles sur le petit-déjeuner  - Passer de la rando itinérante à pieds au vélo-itinérant, apprivoiser le voyage à vélo  - Des bruits de tartines grillées, de grille-pain sautillant et de mâchoires au travail  - Le voyage d’Isabel entre Bretagne et Téhéran, au fil du Covid  - Les rencontres, Warmshowers et inopinées  - Petit interlude téléphonique coupé au montage  - Conférence gesticulée (que l’on ne verra pas dans ce podcast) sur les Causses et les Cévennes, Unesco et Parc national des Cévennes  - Autres considérations géographiques, historiques et culturelles sur le Nord Lozère et le Sud Lozère, la Guerre des Camisards et ses restes actuels  - Isabel et son carnet de voyage, aquarelle sur les routes et hibernation des projets artistiques  - Interlude sur le Causse Méjean – notre Connemara local  - Suite des opération: depuis Florac, vers où Isabel continuera-t-elle son voyage? Nos conseils sur son itinéraire de la GTMC, les difficultés de cet itinéraire VTT en Cévennes  - La question que tout le monde attendait: Le voyage à vélo, pour toi, c’est quoi? « C’est une longue descente avec quelques montées » – l’impression de monter moins que ce qu’on descend, et le plaisir qui va avec.  - Isabel nous présente Vango, son vélo-Frankenstein monté maison – de l’utilité de monter son pédalier et ses freins à l’endroit  - Tour de table des noms de nos vélos  - Expressions et mode d’emploi pour humour espagnol, pour clôturer l’interview en beauté On vous invite à découvrir le blog d'Isabel et ses dessins de voyage sur https://plouheran.wordpress.com Vous pouvez également voir ses photos et dessins sur Instagram. On y voit même Vango !
31:55
April 13, 2021