Cours de l'UPop Montreal

Précaire est le corps selon Judith Butler

An episode of Cours de l'UPop Montreal

By UPop Montréal
L’UPop, créée en 2010, a pour mission de favoriser le développement de l’esprit critique en offrant à la population de Montréal et des environs un accès libre et gratuit au savoir par le biais d’activités d’éducation populaire implantées dans plusieurs quartiers de la ville.
Retrouvez dans ce podcast quelques uns de nos cours disponibles à la réécoute !
Pour + d'infos et pour connaitre notre programme d'activités, consultez notre site www.upopmontreal.com ou abonnez vous à notre page facebook !
More places to listen

More places to listen

Les structures ne descendent pas dans la rue - Table ronde
Synthèse de ce qui a été dit tout au long du cours et questionnement plus particulier sur la manière dont la pensée poststructuraliste permet, aujourd’hui, de penser la résistance au capitalisme néolibéral. 
2:03:18
April 28, 2019
Le village et l’Inquisiteur - La force du village (séance 2)
 Le village et l’Inquisiteur - Résistance en milieu populaire au Moyen Âge  Peut-on imaginer rapport de force plus inégal qu’entre l’hérétique et  l’inquisiteur ? Souvent analphabète, tenue dans l’ignorance des charges  qui pèsent contre elle, la personne suspecte d’hérésie pouvait-elle se  défendre ? Le silence obstiné était une preuve de culpabilité. Elle  devait donc parler : avouer ses crimes et dénoncer ceux des autres.  Aucun acquittement au tribunal inquisitorial ! Hormis quelques  “endurcis” qui périrent sur le bûcher, les autres se sont soumis.  Pourtant, leur obéissance apparente dissimulait une âpre résistance. En  quoi consista-t-elle ? Quels en furent les enjeux ? Peut-elle encore  nous éclairer sur des luttes inégales actuelles ? Pour répondre à ces questions, nous plongeons dans l’histoire  étonnante de Montaillou, petit village éloigné dans le temps… et  cependant proche. L’époque n’est plus la même, mais le courage et la  résistance de cette communauté villageoise prise entre les mailles du  pouvoir nous interpellent encore aujourd’hui. Présentation de la séance 2 - La force du village Montaillou, petit village de montagne à la frontière de la France et de  l’Espagne, aurait pu tomber dans l’oubli. Or deux inquisiteurs y ont  mené une enquête qui a duré dix-sept ans et produit des milliers de  pages de procès-verbaux. Simples bergers, humbles paysannes, toute la  population fut citée au tribunal entre 1308 et 1325. Ces gens  parvinrent-ils à comprendre les enjeux de leur procès et à déjouer les  stratégies de leurs inquisiteurs ? La communauté survécut-elle à cette  expérience ? Quelles furent les tensions les plus vives ? Les  solidarités les plus tenaces ? Télécharger le diaporama de la séance 2 Danielle Laurendeau Historienne,  diplômée de l’UQAM et de l’Université de Paris1 Panthéon-Sorbonne, elle  étudie l’histoire religieuse sous l’angle de l'hétérodoxie. Elle  s’intéresse au doute, à l’incroyance et à l’hérésie. Spécialiste du  tribunal de l’Inquisition, son attention se porte sur la résistance de  celles et de ceux que l’Église cherchait à soumettre. Elle étudie leurs  stratégies de défense, particulièrement au cours de leur procès  d’Inquisition. Elle partage sa passion pour l’histoire dans différents  contextes : musée, radio, école, Université du troisième âge. Un peu  résistante elle-même, elle est engagée dans sa communauté.
1:04:14
April 19, 2019
Le village et l’Inquisiteur. Dissidence religieuse, répression et résistance (séance 1)
 Le village et l’Inquisiteur - Résistance en milieu populaire au Moyen Âge  Peut-on imaginer rapport de force plus inégal qu’entre l’hérétique et  l’inquisiteur ? Souvent analphabète, tenue dans l’ignorance des charges  qui pèsent contre elle, la personne suspecte d’hérésie pouvait-elle se  défendre ? Le silence obstiné était une preuve de culpabilité. Elle  devait donc parler : avouer ses crimes et dénoncer ceux des autres.  Aucun acquittement au tribunal inquisitorial ! Hormis quelques  “endurcis” qui périrent sur le bûcher, les autres se sont soumis.  Pourtant, leur obéissance apparente dissimulait une âpre résistance. En  quoi consista-t-elle ? Quels en furent les enjeux ? Peut-elle encore  nous éclairer sur des luttes inégales actuelles ? Pour répondre à ces questions, nous plongeons dans l’histoire  étonnante de Montaillou, petit village éloigné dans le temps… et  cependant proche. L’époque n’est plus la même, mais le courage et la  résistance de cette communauté villageoise prise entre les mailles du  pouvoir nous interpellent encore aujourd’hui. Description de la séance 1 - Dissidence religieuse, répression et résistance  Ils écoutaient les pasteurs que l’Église persécutait. Elles  discutaient des choses de la foi. Ceux et celles qui ne croyaient pas  « comme il faut » se considéraient bons chrétiens. L’Église, elle, les  accusait d’hérésie. À partir du XIIIe siècle, elle les soumit à l’Inquisition. Dressons d’abord un portrait de la dissidence religieuse et de sa  répression à l’époque médiévale. Le mot Inquisition évoque plusieurs  images…, sont-elles justes ? Comment se déroule un procès ? Quelle  relecture des textes révèle les stratégies, invisibles à première vue,  de celles et de ceux qui se sont soumis et ont néanmoins réussi à éviter  les peines les plus lourdes et à protéger les leurs ? Danielle Laurendeau Historienne,  diplômée de l’UQAM et de l’Université de Paris1 Panthéon-Sorbonne, elle  étudie l’histoire religieuse sous l’angle de l'hétérodoxie. Elle  s’intéresse au doute, à l’incroyance et à l’hérésie. Spécialiste du  tribunal de l’Inquisition, son attention se porte sur la résistance de  celles et de ceux que l’Église cherchait à soumettre. Elle étudie leurs  stratégies de défense, particulièrement au cours de leur procès  d’Inquisition. Elle partage sa passion pour l’histoire dans différents  contextes : musée, radio, école, Université du troisième âge. Un peu  résistante elle-même, elle est engagée dans sa communauté. Télécharger le diaporama de la séance 1
53:00
April 19, 2019
Précaire est le corps selon Judith Butler
Présentation du cours : Les structures ne descendent pas dans la rue. Le postructuralisme aujourd'hui Ce cours vise à donner une vue d’ensemble du post structuralisme, de ses origines à ses évolutions contemporaines. Il abordera ainsi la déconstruction de Derrida, la pensée de Deleuze, celle de Foucault, le féminisme de Judith Butler et le postmatérialisme qui puise ses racines dans le poststructuralisme. Le cours tentera de comprendre en quoi le poststructuralisme permet de saisir les sociétés contemporaines et sa richesse pour penser les résistances actuelles au capitalisme néolibéral. Le cours vise à fournir du contenu historique et théorique sur le poststructuralisme, mais aussi des outils.  Présentation de la séance 5 : Précaire est le corps selon Judith Butler La philosophe américaine Judith Butler est surtout connue pour ses travaux sur le genre, le sexe et la sexualité dans lesquels elle s’interroge quant à la possibilité pour un sujet de contester et de subvertir les normes en place. Elle a récemment prolongé cette analyse des mécanismes d’exclusion en se demandant quels sont les fondements éthiques qui permettent que nous restions aveugles et sourds face à la souffrance d’autrui. Par-là même cette réflexion ouvre la voie à une politique des corps précaires qui revendiquent le droit d’apparaître dans l’espace public et de vivre une vie digne d’être vécue. Cours offert par Sklaerenn Le Gallo et Lisiane Lomazzi Session Hiver / Printemps 2019
1:40:30
April 11, 2019
What the Foucault?
Présentation du cours : Les structures ne descendent pas dans la rue. Le postructuralisme aujourd'hui Ce cours vise à donner une vue d’ensemble du post structuralisme, de ses origines à ses évolutions contemporaines. Il abordera ainsi la déconstruction de Derrida, la pensée de Deleuze, celle de Foucault, le féminisme de Judith Butler et le postmatérialisme qui puise ses racines dans le poststructuralisme. Le cours tentera de comprendre en quoi le poststructuralisme permet de saisir les sociétés contemporaines et sa richesse pour penser les résistances actuelles au capitalisme néolibéral. Le cours vise à fournir du contenu historique et théorique sur le poststructuralisme, mais aussi des outils.  Présentation de la séance 3 : What the Foucault? Alors que le structuralisme des années 1960 est en plein essor et s’impose dans des cercles intellectuels influents, de la psychanalyse à la sociologie, en passant par l’ethnographie, la philosophie et la linguistique, Michel Foucault propose une lecture nouvelle de la société contemporaine. Puisant non pas dans les « sciences naturelles » des postulats aux prétentions universelles, mais s’inspirant plutôt de la conception spinoziste et nietzschéenne des rapports au monde, il pose certaines bases de ce que deviendra le « poststructuralisme ».  En étudiant les rapports sous les angles du savoir, du pouvoir et de l’éthique, tout en développant une méthodologie généalogique, archéologique et l’étude des stratégies, Foucault propose un cadre théorique poststructuraliste pour comprendre le monde actuel et, plus particulièrement, les formes de résistance qui s’y manifestent. Cours offert par Maude Bonenfant Session Hiver / Printemps 2019
1:52:28
April 8, 2019
Derrida: Tout le monde en parle, pourquoi pas moi?
Présentation du cours : Les structures ne descendent pas dans la rue. Le postructuralisme aujourd'hui Ce cours vise à donner une vue d’ensemble du post structuralisme, de ses origines à ses évolutions contemporaines. Il abordera ainsi la déconstruction de Derrida, la pensée de Deleuze, celle de Foucault, le féminisme de Judith Butler et le postmatérialisme qui puise ses racines dans le poststructuralisme. Le cours tentera de comprendre en quoi le poststructuralisme permet de saisir les sociétés contemporaines et sa richesse pour penser les résistances actuelles au capitalisme néolibéral. Le cours vise à fournir du contenu historique et théorique sur le poststructuralisme, mais aussi des outils.  Présentation de la séance 2 : Derrida: Tout le monde en parle, pourquoi pas moi?  La présentation sera structurée en trois parties (qui déploieront les trois objectifs). La première partie restituera les intuitions de base du structuralisme, en particulier le caractère différentiel de la langue et cherchera à montrer comment cette intuition est fondamentale pour le projet de la déconstruction. Je mettrai en évidence deux dimensions corrélatives au caractère différentiel de la langue : une dimension oppositionnelle (le sens des mots se détermine par contraste) et une dimension hiérarchisante (tout discours s’organise autour d’un réseau d’oppositions linguistiques ; cette mise en réseau crée des chaînes de valorisation/dévalorisation implicites qui semblent naturelles). Je travaillerai à partir de quelques exemples tirés chez Derrida pour illustrer mon propos. Cours offert par Maxime Plante Session Hiver / Printemps 2019
1:53:16
April 7, 2019
Deleuze : Langue, pouvoir, magie
Présentation du cours : Les structures ne descendent pas dans la rue. Le postructuralisme aujourd'hui Ce cours vise à donner une vue d’ensemble du post structuralisme, de ses origines à ses évolutions contemporaines. Il abordera ainsi la déconstruction de Derrida, la pensée de Deleuze, celle de Foucault, le féminisme de Judith Butler et le postmatérialisme qui puise ses racines dans le poststructuralisme. Le cours tentera de comprendre en quoi le poststructuralisme permet de saisir les sociétés contemporaines et sa richesse pour penser les résistances actuelles au capitalisme néolibéral. Le cours vise à fournir du contenu historique et théorique sur le poststructuralisme, mais aussi des outils.  Présentation de la séance 4 : Deleuze : Langue, pouvoir, magie  Nous verrons dans cette présentation comment le travail de philosophie de Gilles Deleuze s’inscrit dans le « poststructuralisme », en abordant la question du lien. Nous procéderons à partir d’une série de réflexions sur le rôle de l’imaginaire littéraire dans l’élaboration de plusieurs de ses concepts clefs. Nous développerons certains de ces concepts, dont les plus célèbres, ceux de devenir et de rhizome. Nous en viendrons aussi à distinguer deux axes de pensée, l’immanence et la transcendance, pour penser un troisième terme, hors binarisme. Cela nous mènera aussi sur le terrain de la magie, dont on parle abondamment aujourd’hui, particulièrement par la mise à la mode, et par l’emploi comme machine de guerre, de la figure de la sorcière. Cours offert par Patrick Poulin Session Hiver / Printemps 2019
1:48:57
April 6, 2019
Make your own podcast for free with Anchor!